Publicité

SWTOR – La Guerre Civile des Sith

retour au sommaire Histoire Galactique

En -303 avant le Traité de Coruscant, la bataille de la Forge Stellaire ou bataille de Rakata Prime/Lehon est la dernière grande bataille de la Guerre Civile des Jedi. C'est une victoire de la République, Revan éliminant Dark Malak et décapitant ainsi l'ennemi Sith.

Un an après, une expédition menée sur Korriban ne rencontre plus aucune résistance. Plus personne ne se trouvait là, pas même à l'avant-poste commercial qui servait de spatioport. Les officiels conclurent que les successeurs potentiels de Dark Malak s'étaient tous entretués, qu'ils n'étaient plus une menace et donc que la paix était revenue. Ils se trompaient lourdement, et cette erreur verrait un nouveau conflit faire tout autant souffrir la galaxie. Pire, elle emmena l'Ordre Jedi au bord de la destruction comme jamais auparavant. Les conséquences sont encore lourdes aujourd'hui. Cette nouvelle guerre fut baptisée Guerre Civile des Sith car même quand la République fut impliquée, l'un des principaux dirigeants de cet Ordre se battait dans son camp.

korribansa5

 

Les évènements survenus sur Korriban en -303 et -302 sont très mal connus. Personne ne les a relatés. On connaît le point de départ, la conclusion mais pas les détails ni même les chefs des factions en présence. Tout commença quand Uthar Wynn se débarrassa de son maître et prit la tête de l'Académie Sith de la planète. Il montrait ainsi aux ambitieux la voie à suivre, et sa propre apprentie Yuthura Ban était ambitieuse. Elle mit un plan en branle, plan qui impliquait un groupe républicain dirigé par Revan alors à la recherche des coordonnées de la Forge Stellaire. Revan aurait pu être le grand vainqueur de ce combat, mais une Académie Sith ne l'intéressait pas.

La mort d'Uthar Wynn fut le déclencheur d'une guerre ouverte pour le pouvoir. A la mort de Dark Malak, elle devint le catalyseur et le symbole de la course à l'héritage du chef défunt. Tous les candidats à la succession vinrent sur la planète. On ne sait pas si Dark Traya, directrice de l'Académie Trayus de Malachor V y est venue en personne ou si elle s'est contentée d'envoyer un de ses deux apprentis Dark Sion ou Dark Nihilus. En tout cas, c'est le Triumvirat Sith qu'elle dirigeait qui remporta la mise. Seule une petite partie de l'Empire de Dark Revan et Dark Malak survivait, mais de toute manière elle ne souhaitait qu'une élite.

traya

Dark Traya

 

La plupart des apprentis Sith passés par l'Académie Trayus recevaient une formation d'assassin. Plutôt que de grandes batailles où elle ne pensait pas avoir suffisamment de sens stratégique pour l'emporter, elle préféra faire discrètement éliminer ses adversaires. Ancien Jedi de très haut rang, elle avait conservé une grande rancune envers son ancien Ordre. Quasiment toutes les cibles qu'elle désigna en faisaient partie. Mais elle surveillait mal ses arrières, laissant à ses deux apprentis la possibilité de conclure une alliance. Ils l'attaquèrent à deux, la vainquirent, la déchurent de son titre et réussirent même à bloquer certains de ses pouvoirs. Mais elle réussit à survivre et à s'enfuir, préparant sa revanche. La République ignorait toujours tout cela, qui se passait dans une zone qu'ils ne contrôlaient pas. Dark Sion et Dark Nihilus continuaient d'appliquer le plan initial de leur ancien maître, éliminant diverses cibles dans le plus grand secret. Et quand ils se faisaient repérer, ils ne laissaient pas assez d'éléments pour que l'on remonte jusqu'à eux.

darth-nihilus-kotor

Dark Nihilus

 

Il fallut trois ans avant que l'Ordre Jedi ne réalise qu'ils avaient subi de nombreuses pertes dans des circonstances douteuses et donc qu'ils étaient attaqués. Le Conseil Jedi décida d'organiser en - 299 un Conclave, c'est à dire une réunion où tous les membres de l'Ordre étaient invités. Il eut lieu sur Katarr, une colonie miraluka. Au beau milieu des discussions, le croiseur de Dark Nihilus sortit de l'Hyperespace et ravagea la planète par la seule puissance de ses pouvoirs de Force. Il n'y eut qu'un seul survivant, que le Sith prit comme apprentie. Les Jedis survivants, ceux qui n'étaient pas sur Katarr (dont près de la moitié du Conseil Jedi, qui avaient traîné à cause d'un pressentiment), passèrent tous dans la clandestinité. Certains restèrent liés à des personnalités officielles, des alliés et des amis qui pouvaient leur servir de protecteurs et d'espions. Mais la République se retrouva soudainement privée d'un de ses principaux soutiens. Pendant un an, ils cherchèrent une solution, en vain. Dark Sion et Dark Nihilus continuaient de traquer leurs adversaires. Et puis la galaxie se souvint de Meetra Surik.

Meetra_Surik_1

Meetra Surik

 

Meetra Surik avait été un des principaux généraux de Revan lors des Guerres Mandaloriennes. Elle était même la seule Jedi de son entourage à être revenue à la République plutôt que de devenir Sith avec lui. Mais elle était aussi brisée, et le Conseil Jedi avait préféré l'exiler plutôt que d'affronter cette difficulté. Après une décennie à vivre à la Bordure de la République, elle avait perdu son lien avec la Force. En -298, la République la rapatria pour s'en servir comme appât face aux assassins des Jedi. En vain, Dark Sion était bien trop fort. Mais Dark Traya intervint aussi, trouvant ainsi une occasion de se venger de ses apprentis.

Elle aussi avait des plans pour l'Exilée, qui impliquait de la manipuler et de lui rendre ses pouvoirs afin qu'elle redevienne un des plus grands combattants de la galaxie. Se faisant passer pour le Jedi Gris Kreia, elle la poussa à prendre des apprentis et à retrouver les derniers membres du Conseil Jedi encore en vie. Et voici Meetra Surik transformée en catalyseur bouleversant les lignes dans la galaxie. -298 avant le Traité de Coruscant fut l'année où la Guerre Civile des Jedi devint publique, ainsi que celle de sa résolution.

dark sion

Dark Sion

 

Dark Nihilus ne se contentait plus d'éliminer quelques opposants. Il nouait des alliances, renforçait ses autres pouvoirs... Il se mêla d'une guerre civile sur la planète Onderon, qui emmena jusqu'à ses troupes Meetra Surik et ses compagnons. Kreia/Dark Traya en profita pour murmurer à l'oreille d'un de ses alliés que les survivants du Conseil Jedi se trouvaient sur Telos. Un mensonge, trois d'entre eux rejoignaient en réalité Dantooine où ils devaient retrouver l'Exilée. Mais le plan des trois vieux sages ne convenait pas à la Sith : ils voulaient neutraliser Surik et retourner se cacher. Alors elle les tua tous les trois. Puis rejoignit Telos et une autre membre du Conseil, l'archiviste Atris, qu'elle fit plonger dans le côté Obscur.

Quand l'Exilée arriva à son tour sur la planète, elle dut affronter Atris puis Dark Nihilus. Sa poursuite de Dark Traya l'emmena ensuite à Malachor V, à l'Académie Trayus, où Dark Sion avait ployé le genou devant son ancienne maitresse redevenue trop forte pour lui. Meetra Surik eut encore une fois à affronter deux adversaires, mais réussit à ramener la paix dans la galaxie. Pour un certain temps.

Trayusacademy

 

Il n'y a aucun lien reconnu entre les forces du Triumvirat Sith et l'Empire de Dark Vitiate. Rien que le Conseil Noir ou les Services Secrets Impériaux ne puissent exploiter. La République, elle, s'est largement remise de ce conflit dont elle n'a jamais eu qu'un aperçu. Pourtant, son ombre s'étend toujours sur la galaxie. L'Ordre Jedi ne s'est jamais totalement remis de la Première Grande Purge Jedi. Un grand nombre de leurs connaissances ont été perdues, détruites ou récupérées par des collectionneurs privés qui n'avaient aucune intention de les restituer. Mais même la direction de l'Ordre... Les derniers membres du Conseil Jedi à mourir étaient les plus conservateurs du lot, et ceux qui ont reconstruit après eux se sont appuyés sur leur héritage. Comme par exemple Brianna Kae, servante d'Atris. L'exemple le plus parlant de ce changement de mentalité concerne les relations amoureuses. Elles qui étaient autrefois largement répandues sont désormais interdites et des contrevenants ont déjà été exilés. Parce que la Guerre Civile des Sith a causé tant de morts, l'Ordre Jedi a changé. En bien ou en mal, ceci est une question que d'autres devront aborder et juger.

 

Références

En jeu vidéo :

  • Star Wars Knight of the Old Republic II : The Sith Lords

Littérature :

  • Manuel de maître de jeu pour le jdr papier Star Wars KOTOR (je n'ai pas le nom exact, désolé)

Jeux du moment

>> Liste complète <<