Publicité

SWTOR – Le Triumvirat de Malachor V

Dark Revan et son apprenti Dark Malak avaient chuté dans le côté Obscur à cause de tortures de l'Empereur. Quand ils revinrent dans l'espace de la République, ils s'effacèrent la mémoire et tous ceux qui les rejoignirent ignoraient tout de l'Empire. Quand leurs deux chefs quittèrent leurs rangs, les Sith qu'ils avaient formé se retrouvèrent livrés à eux-mêmes. Ils se retournèrent les uns contre les autres jusqu'à ce qu'un maitre et ses deux apprentis s'imposent à la tête des survivants. Un trio qui prit dans l'histoire le nom de Triumvirat Sith. La République croyait avoir fait le plus dur dans la Guerre Civile des Jedi en remportant la bataille de la Forge Stellaire. Mais cette nouvelle menace allait passer très près de voir détruit une de ses principales forces, l'Ordre Jedi.

traya

Dark Traya, seigneur de la trahison

Dark Traya était autrefois un maître Jedi très estimé et une proche de l'apprenti qui deviendrait Revan. Elle comptait parmi les archivistes de l'Ordre, qu'elle quitta peu de temps avant la Guerre des Mandaloriens. Elle fit partie des Revanchistes et est supposée morte à la bataille de Malachor V. Les bases de données Jedi ayant été détruites pendant la Guerre Civile des Jedi, nous ne sommes réduits qu'à des suppositions sur son identité. Plusieurs rumeurs courent sur le sujet, souvent contradictoires. C'est aussi le cas pour ses deux apprentis. Et tant que Sith de l'Empire de Revan, elle fut chargée de l'académie de Malachor V, un ancien bâtiment datant de l'ancien Empire qui avait survécu à la bataille. Son nouveau territoire fut baptisé l'Académie Trayus. Elle était spécialisée dans les assassins et son entrainement était particulièrement poussé et difficile. On ne lui connait pas de tentative de prendre le pouvoir notable, certains officiels de son organisation ayant même tendance à oublier son existence. Puis Revan et Malak disparurent de la hiérarchie. Pour gagner les combats entre dirigeants potentiels, elle se basait sur son apprenti Dark Sion, un guerrier capable d'ignorer les effets de n'importe quelle blessure physique en puisant dans le côté Obscur. L'ancien membre du Conseil Jedi Lucien Draay disent certains, car un Jedi noir possédant un stock de prophéties l'a appelé ainsi. Mais il y avait déjà un Sion qui assassinait des Jedi depuis la défaite d'Exar Kun. Alors qui était-il ? Son visage était trop massacré pour qu'on puisse le reconnaitre. Quant à la troisième pointe du triangle, Dark Nihilus, il n'avait rien fait de marquant auparavant pour qu'on en parle. Cet ancien Revanchiste était physiquement tellement altéré par le côté Obscur qu'on ne pouvait même plus reconnaitre sa race sous son masque. Son esprit aussi avait souffert, il ne s'exprimait même plus de manière intelligible. Et pourtant, il était le plus puissant des trois.

dark sion

Dark Sion, seigneur de la douleur

Quand Dark Traya et ses deux apprentis arrivèrent au sommet de la hiérarchie des Sith de Revan, le nombre de leurs troupes avait été fortement réduit par les défaites face à la République et la guerre civile pour le pouvoir. Et ce n'était pas fini, car Sion et Nihilus se retournèrent contre elle. Ils l'attaquèrent au cœur de l'Académie Trayus, la vainquirent et lui firent subir un rituel la coupant de la Force. Elle réussit à s'échapper de sa prison avant qu'ils ne l'exécutent. De toute façon, ils ne tardèrent pas à se répartir leurs troupes et à se séparer. Ils avaient été formés en assassins, ils s'organisèrent comme tels, cachés et attendant le meilleur moment pour frapper. Un an après la bataille de la Forge Stellaire, la République attaqua Korriban mais ne trouva que des bâtiments déserts. Le Conseil Jedi se réunit sur Katarr, une colonie Miraluka. C'est alors qu'arriva le Ravageur, un croiseur de classe Centurion supposé détruit lors de la bataille de Malachor V et devenu le vaisseau amiral de Dark Nihilus. Il ne déploya pas de troupes ni tira des missiles vers la surface. Il exécuta un rituel du côté Obscur pour aspirer la vie au travers de la Force. Il ne laissa qu'une seule survivante, Visas Marr, qu'il prit comme apprentie. Les assassins sous ses ordres et celui de son confrère attaquèrent plusieurs autres cibles, obligeant les Jedi à passer dans la clandestinité pour ne pas être pris pour cible. La République ne subit pas de grosse attaque ou bataille pendant les quatre années qui suivirent, mais se retrouva amputée d'un de ses principaux organes militaires et diplomatiques. Peut-être même le plus prestigieux. Ainsi handicapée, elle se retrouva fortement ralentie dans tous ses projets. Et toujours, les deux acolytes traquaient de nouvelles cibles.

dark-nihilus

Dark Nihilus, seigneur de la faim

La chute du Triumvirat fut finalement causée par son ancien chef. Traquée par Dark Sion, elle se réfugia auprès de l'une des plus talentueux généraux Revanchistes, qui s'était coupé de la Force suite à la bataille de Malachor V : Meetra Surik, aussi connue sous le surnom de l'Exilée. En l'aidant à redevenir un Jedi, elle réussit à retrouver ce que ses apprentis avaient tranché en elle. Ensembles, ils cherchèrent à retrouver les derniers survivants du Conseil Jedi. Dark Traya prétendait vouloir rassembler les troupes contre ses anciens apprentis. Evidemment, elle mentait. Elle laissa l'Exilée rassembler autour d'elle plusieurs adeptes de la Force qu'elle forma, dont Visas Marr l'ancienne apprentie de Dark Nihilus. Mais dans le même temps, elle tissait ses propres plans. Elle s'arrangea pour que Nihilus apprenne que les derniers maîtres se trouvaient sur Telos afin qu'il attaque la planète. Un mensonge. Trois des maîtres se trouvaient sur Dantooïne, où elle les assassina. Elle rendit folle la dernière d'entre eux, qui se cachait effectivement sur Telos. Et évidemment, elle mit Meetra Surik au courant. Entre les trois, il y aurait forcément des morts. En attendant le résultat, elle repartit pour Malachor V où Dark Sion plia le genou devant elle. L'Exilée ne tarda pas à suivre, mais avec d'autres intentions. Elle vainquit les deux derniers membres du Triumvirat, puis désactiva le champ de force qui maintenait soudé les morceaux de la planète ensemble depuis la bataille de Malachor V. Avant de mourir, reconnaissant sa défaite, Dark Traya supplia son vainqueur de retrouver son chef, Revan, disparu dans les Régions Inconnues. Et jusqu'au bout, elle ne reconnut aucun Empire Sith se cachant dans cette direction.

 

Références

En jeu vidéo :

  • Star Wars Knights of the Old Republic II (rappel, le canon officiellement retenu pour ce jeu est que l'Exilée est une femme et qu'elle suit le côté Lumineux).

Jeux du moment

>> Liste complète <<