Publicité

SWTOR – L’apprenti de Revan

Retour au sommaire Histoire Galactique

 

Le secteur Quelii est plus connu pour des planètes comme Cathar ou Dathomir que pour le monde qui a donné son nom à la région. Il faut reconnaitre que son fait d'armes le plus important reste d'être le lieu de naissance d'un Jedi. Ou d'un Sith, selon le point de vue. Au début des Guerres Mandaloriennes, alors que la République n'était pas encore impliquée, ce monde fut attaqué. Parmi les réfugiés, les services d’immigration de la République font mention d'un jeune garçon prénommé Alek et à qui ils notèrent comme nom celui de son village natal : Squinquargesimus. Quand il fut repéré par les Jedi, ses camarades padawans le surnommèrent Squint, plus court et plus facile à retenir. Il se lia notamment d'amitié avec un autre apprenti venu des régions menacées par les mandaloriens, et qui après avoir passé les épreuves pour devenir chevalier devint celui qui acheva la formation de son ami. Ce Jedi allait bientôt être surnommé par les journalistes comme le Revanchiste, puis plus tard il prit le nom de guerre de Revan. Et Alek fut son seul apprenti officiel.

malak3
Le Revanchiste s'inquiétait de l'inaction de la République et du Conseil Jedi face à la menace que représentaient les mandaloriens sur leur frontière. Il n'était pas le seul, mais il s'agita tellement qu'il devint le point de rassemblement de tous ceux qui pensaient qu'il fallait faire quelque chose. Devenu chevalier, Squint avait suivi son maître et s'était imposé comme son bras droit devant des noms plus connus et plus respectés de l'Ordre Jedi. Pour la presse et les observateurs, il était le numéro deux du groupe. Il était aussi un de ses principaux recruteurs, pouvant être envoyé seul pour plaider la cause auprès d'académies éloignées. Il menait aussi des groupes en exploration près de la ligne de front, comme sur Suurja où il fut capturé par des hommes de l'officier scientifique mandalorien Demagol. Celui-ci se livrait à quelques expériences sur la station Flashpoint pour en découvrir plus sur la Force. Squint y perdit la totalité de ses cheveux, qui ne repoussèrent plus jamais. Il fut aussi étiré, sa taille atteignant alors les deux mètres. Qui sait ce qu'il lui serait arrivé derrière s'il n'avait été sauvé par Zayne Carrick, un padawan victime d'un complot l'accusant de meurtre. En parallèle de ses missions pour les Revanchistes, il aida son nouvel ami à prouver son innocence. C'est à cette occasion qu'il utilisa pour la première fois le surnom de capitaine Malak. Et quand son maître prit le nom de guerre de Revan, il l'imita. Désormais, la galaxie ne le connaitrait plus que comme Malak.

malak2
La capture sur Suurja eut lieu à peu près au même moment que l'attaque sur l'avant-poste minier de Vanquo, la première planète de la République prise pour cible par les mandaloriens dans cette guerre. De petit groupe criant au loup, les Revanchistes devinrent les seules forces Jedi qui se préoccupaient de la situation. Et aussi la principale force qui se mit à aider l'armée de la République. Ils finirent même par y être incorporés comme officiers quand Revan fut nommé commandant suprême des Forces Armées de la République. Et toujours, Malak se trouvait dans le sillage de son mentor. Il avait été membre du haut commandement des Revanchistes, il devint membre du Haut Commandement de la République et l'un des commandants les plus célèbres de cette guerre. Lors de la bataille finale de Malachor V, Revan apprit la part jouée par l'Empereur Vitiate et ses agents dans les agissements des mandaloriens. Il mena un petit groupe en éclaireur pour en apprendre plus. Malak en faisait partie. Ils découvrirent Dromund Kaas et tentèrent d'éliminer le chef de ces Sith. Mais ils furent trahis par leurs contacts locaux, et les deux Jedi furent torturés jusqu'à sombrer du côté Obscur. Devenus des Sith, ils furent renvoyés dans l'espace connu par la République avec ordre de la conquérir. En s'effaçant partiellement la mémoire, ils réussirent à supprimer leur conditionnement. Et c'est pour eux qu'ils entreprirent de s'emparer de ces territoires.

malak4
Pour les troupes de leur nouvelle armée, Dark Revan et Dark Malak pouvaient compter sur la majorité des vétérans qui les avaient suivi durant les Guerres Mandaloriennes. Mais pour les vaisseaux ? Ils remontèrent la piste d'une ancienne usine rakata, la Forge Stellaire, et la réactivèrent. Il y a une règle chez les Sith qui veut que les apprentis éliminent leurs maîtres pour prendre leur place. C'est sur la Forge Stellaire, en orbite de Lehon/Rakata Prime, que Dark Malak lança sa première tentative. Un échec monumental. Durant leur combat Dark Revan lui trancha la mâchoire inférieure, l'obligeant à porter une prothèse cybernétique. Mais il ne le tua pas, lui laissant une chance de continuer. En tant que Sith, Malak se révéla un commandant militaire impitoyable. Il était capable de faire raser une planète juste pour faire passer un message. D'ailleurs, les plus grandes destructions de la Guerre Civile des Jedi sont liées à ses stratégies. La seule cause qui lui a valu d'être patient est sa recherche d'occasions pour faire tomber Dark Revan. Il finira par la trouver lorsqu'un commando Jedi profita d'une bataille pour monter à bord du croiseur de son maître. Il ordonna à son équipage de prendre pour cible ce croiseur, décapitant ainsi son camp et se libérant la voie.

malak5
Devenu le maître des Sith rangé derrière la bannière de Dark Revan, Dark Malak promut Dark Bandon au rang d'apprenti et se concentra sur la capture de la padawan Jedi Bastila Shan. Celle-ci disposait d'un pouvoir de méditation de combat qui lui avait permis de tenir tête au génie stratégique de Revan. C'était elle aussi qui avait commandé le groupe qui avait abordé le croiseur du seigneur Sith. Un adversaire de choix à faire tomber, donc. En orbite de Taris, il réussit à piéger l'Endar Spire où se trouvait la Jedi et à détruire le croiseur. Mais celle-ci réussit à s'échapper à la surface, et les recherches pour la retrouver mirent trop longtemps à son goût. Il ordonna le bombardement de la planète, détruisant toute la civilisation qui s'y était développé, et ce sans même ramener ses troupes à bord. Un chasseur de primes nommé Calo Nord lui apprit que Bastila s'était encore échappée, et lui apporta d'autres informations sur un de ses compagnons. Revan était toujours en vie, et protégeait sa proie. Il envoya Calo Nord puis Dark Bandon aux trousses de son ancien maître, en vain. Quand finalement il put le confronter en face à face, il comprit que le Conseil Jedi avait effacé sa mémoire. C'était donc un adversaire moins puissant qu'il avait à gérer. Bastila Shan se sacrifia pour permettre à ses camarades de se replier et finir leur quête. Capturée, elle fut torturée pour sombrer du côté Obscur et devenir la nouvelle apprentie de Dark Malak.

malak
Revan et Dark Malak se retrouvèrent finalement à la bataille de la Forge Stellaire. L'amnésique avait accepté son identité, et menait une flotte républicaine décidée à écraser la base du pouvoir de leurs ennemis Sith. En face, l'usine avait été transformée en bastion, en enclume espérait l'ancien apprenti alors que sa flotte jouerait un rôle de marteau. Il comptait pour ça sur la méditation de combat de sa nouvelle apprentie, mais son ancien maître ramena Bastila du côté Lumineux. Puis il défia son ancien bras droit en duel. Avant de mourir, Dark Malak réalisa qu'il n'était pas à hauteur. Qu'il avait toujours été dans l'ombre de son mentor et qu'il suivait une voie tracée par lui et peut-être même pour lui. De fait, c'est bien l'image qui reste de lui. Celle d'un bras droit écrasé par la personnalité charismatique d'un géant que l'on cite encore en exemple des siècles plus tard. De lui, que reste-t-il comme héritage ? Celui du destructeur de Telos, de Dantooine et de Taris. Sauf que les deux premières planètes ont été restaurées et que la vie y a repris ses droits quelques années plus tard. Ce fut plus difficile pour la troisième, mais seulement à cause d'une volonté politique qui l'a laissée en attente. Mais alors que des groupes comme les Révanites se revendiquent de son maître, il peut toujours se placer un cran au-dessus d'eux. Il est le seul à avoir reçu officiellement l'enseignement de Revan, et ce en tant que Jedi comme de Sith.

 

Références

Littérature :

  • Cycle de bds "Chevaliers de l'Ancienne République" tome 1, 2, 4, 5, 7 et 8.

En jeu vidéo :

  • Star Wars Knights of the Old Republic

Jeux du moment

>> Liste complète <<