Publicité

SWTOR – Le tailleur de chairs

Antos Wyrick était un zeltron, un humanoïde à la peau rose foncée ou rouge. Mais son origine raciale n'a jamais pesé dans sa vie. Il a été élevé très jeune par les esclavagistes iskalloni, des cyborgs qui expérimentaient tout et n'importe quoi sur des innocents qu'ils capturaient. Pour survivre, l'enfant devint un de leurs assistants, apprenant leurs méthodes et leur philosophie. Lui qui venait d'une race très empathique dut se fermer totalement et s'illustra par la suite par son insensibilité. Puis sa vie bascula lorsque les mandaloriens attaquèrent ses maîtres. Plusieurs des esclaves ainsi libérés rejoignirent les clans en remerciement. C'est ainsi qu'il rejoignit l'allégeance qui allait définir sa vie. Des années plus tard, beaucoup regrettèrent son recrutement. Il finira parmi la liste des exemples du passé racontés aux enfants. Mais pas pour les encourager et les motiver. C'est un monstre de légende. Son nom n'est pas répété et il a jeté l’opprobre sur tous les scientifiques que peuvent rencontrer les mandaloriens. Seul son surnom est encore connu : Demagol, ce qui signifie le tailleur de chairs.

demagol2

Au sein des mandaloriens, le jeune adulte Antos Wyrick s'est beaucoup attaqué à leur chef Mandalore. Celui de l'époque était surnommé le Conquérant, et est très souvent considéré comme le plus grand chef qui ait dirigé les clans. Mais il fut battu par Ulic Qel-Droma, seigneur Sith issu des Jedi, et devint son serviteur. Comment le plus grand guerrier de cette génération avait-il pu perdre ainsi ? Le zeltron ne comprenait pas. C'était dû à la Force ? Il devint obsédé par le sujet, et y réagit par le seul moyen qu'il connaissait : recherche scientifique. Après la mort de Mandalore dans la guerre déclenchée par Qel-Droma et son maître Exar Kun, il partit à la dérive. Il avait volé une tunique à Ulic, qui avait appartenu à son enseignant Jedi Arca Jeth. Il tenta de le cloner. Echec. Alors il revient aux vieilles méthodes des iskalloni. S’associant avec d'autres mandaloriens sans scrupules et des esclavagistes, il fonda l'école d'Osadia. Un orphelinat où étaient aussi élevés les enfants de ses assistants et même sa fille Chantique. Tous des sujets de ses expériences génétiques pour créer les conditions d'utilisation de la Force. Il finit par demander de plus en plus à ses fournisseurs, se fâcha avec eux. De retour d'un voyage à l'extérieur, il découvrit que sa base avait été attaquée et tous les enfants avaient disparu. Fou de rage, il repartit auprès des mandaloriens. Le nouveau Mandalore, l'Ultime, préparait une guerre contre la République et les Jedi. Disposer de la Force parmi ses troupes les renforceraient beaucoup, les avantageraient et il accepta de financer les recherches d'Antos. Le zeltron s'imposa ainsi comme l'un des deux principaux officiers de la hiérarchie, à égalité avec le stratège militaire Cassus Fett. Il menait ses expériences sur les prisonniers Jedi, à la limite de la torture. Ce qui lui valut le surnom de tailleur de chairs,  Demar'agol. Et la galaxie ne l'appellerait plus jamais que Demagol.

demagol1

La station de la République Flashpoint capturée, il y installa son quartier général. Parmi ses nouveaux prisonniers, l'apprenti que la galaxie connaitrait bientôt sous le nom de Malak. Ses expériences lui firent perdre toute sa pilosité, mais aussi grandir de plusieurs centimètres. Et il fut l'un des moins transformés par ce passage entre ses mains. Zayne Carrick ayant infiltré la base, Demagol fut capturé et subit tant de dommages qu'il passa plusieurs mois dans le coma. A son réveil, un procès fut très rapidement organisé mais il s'évada à la première séance. Du moins c'est l'histoire officielle. Les archives Jedi en contiennent une autre. Carrick s'était associé à un autre mandalorien, Rohlan Dyre. Le zeltron le drogua et lui vola son armure pour se faire passer pour lui. Pas bien difficile quand on n'a pas à enlever son masque. Il resta dans l'entourage du Jedi jusqu'à retrouver des traces des enfants de l'école d'Osadia : Jarael l'arkanienne scion qui était son meilleur sujet et Chantique sa fille devenue esclavagiste. Privilégiant la première qu'il pensait la réussite totale de ses travaux, jusqu'à lui fournir le sabre laser à double lame d'Exar Kun. Zayne Carrick et Rohlan Dyre intervinrent pour le dernier acte pour quelques révélations. Tous les autres enfants de l'école avait été tuée par Chantique dans sa haine contre son père. Et Jarael n'avait aucun pouvoir dans la Force, c'était Demagol qui en disposait et donnait inconsciemment l'illusion qu'elle la maniait. Dans son combat mortel contre sa fille, il l'utilisa enfin volontairement, pour lui. Il tenta de s'emparer du sabre laser de Carrick ou de celui d'Exar Kun. Malheureusement, ce fut le double lame qui atterrit dans sa main. Il embrocha Chantique, mais se transperça dans le même mouvement. Il mourut sur le coup.

demagol3

Sur de nombreux points, Demagol avait agi en contradiction avec les idéaux mandaloriens. Notamment en impliquant des enfants comme sujets d'expériences. Rohlan Dyre connaissait la vérité et l'a répétée. Cassus Fett, qui avait aidé Zayne Carrick dans sa dernière traque, avait lui aussi intérêt à voir disparaitre son rival et n'a donc rien fait pour empêcher cette diffusion. Déjà très impopulaire de son vivant, il devint une fois mort l'incarnation du non-respect des valeurs de l'armure. Et comme ce boucher était un scientifique et réagissait régulièrement ainsi, c'est toute cette communauté qui est frappé d'ostracisme. Aucun guerrier des clans ne chercherait à embrasser cette voie. Et même si la majorité de la galaxie a oublié ce qui n'a été qu'un détail, les mandaloriens eux continuent de se souvenir.


Jeux du moment

>> Liste complète <<