Publicité

Two Point Hospital – L’hôpital devient transportable

Descendant spirituel de Theme Hospital, Two Point Hospital a su passionner de nombreux joueurs depuis sa sortie en 2018, dont une partie de la rédaction de Game-Guide ! Il faut dire que le studio prend soin de son bébé, en veillant à l'abreuver de contenus 2 fois par an environ. Une petite dizaine de DLC s'est greffée au jeu, certains ajoutent du contenu à la campagne (nouveaux hôpitaux, nouveaux défis...) et d'autres ajoutent des objets/tenues à la boutique du jeu. De quoi vous occuper pendant une bonne centaine d'heures, si vous souhaitez le 100%... et que vous êtes joueur PC (ou Mac). Après un premier portage console en 2020, SEGA remet le couvert avec une édition comprenant davantage de contenu, et toujours facturé 39,99€.

L'humour est omniprésent sur TPH

Two Point Hospital : Jumbo Edition est livré avec le jeu de base et 4 extensions comprenant Bigfoot, Pebberley Island, Close Encounters et Off the Grid. Les DLC Culture Shock et A Stitch in Time ne sont pas inclus (ni disponibles sur le Nintendo eShop à l'heure où j'écris ces lignes). Si vous souhaitez en apprendre plus sur chaque contenu, je vous renvoie aux différents articles d'Onidra (il suffit de cliquer sur le nom des DLC) qui relatent fort bien le contenu de chaque extension et retranscrivent plutôt fidèlement l'affinité toute particulière qu'on peut éprouver pour ce jeu !

Bien que l'on puisse regretter que tout le contenu n'ait pas été inclus, on reste quand même avec une édition plus que généreuse pour son prix (39,99€). Sur PC, il faudra tabler sur 34,99€ pour se procurer le jeu de base, et payer 8,99€ chaque extension, la console est donc ici logée à bonne enseigne, bien que la prise en main soit - forcément - distincte. Nous y reviendrons un peu plus bas. En l'état, cette Jumbo Edition vous permet de gérer jusqu'à 27 hôpitaux. Relativement simple au début, le jeu va se complexifier à mesure qu'il amène de nouvelles fonctionnalités et autres maladies... Vous passerez ainsi plusieurs heures sur chaque complexe hospitalier pour débloquer les 3 étoiles... et l'étoile Remix, qui propose des défis spéciaux, si le coeur vous en dit.

Réussir différents défis fera augmenter le prestige de l'hôpital, et attribuera une étoile supplémentaire

La prise en main, étonnamment, s'est faite sans trop de mal pour ma part. J'ai eu le plaisir de m'essayer à la version Nintendo Switch, et bien que je déplore le non-support de l'écran tactile, je suis tout de même content des adaptations opérées par le studio pour rendre l'expérience satisfaisante. Bien sûr, comme pour la plupart des jeux de gestion, on ne retrouvera jamais l'aisance du combo clavier/souris, mais les tutos de prise en main sont clairs et concis, et l'on prend rapidement le coup de main pour agir sur son hôpital, bien que le rythme soit plus lent, la faute à des joysticks pas bien sensibles, qui ne permettent pas de déplacement rapide de la caméra. Rien d'embêtant pour les premiers hôpitaux que l'on gère... beaucoup plus pour les complexes à 4+ bâtiments.

Côté technique, comme souvent, la Switch est un peu à la traîne. Les textures sont moins détaillées que sur les autres versions, et un côté flou apparaît quand la caméra est assez éloignée. Aussi, le jeu perdra en fluidité à mesure que vos hôpitaux grandiront, avec parfois des freezes de quelques secondes durant la cinématique, entraînant des bugs sonores dans le même temps. Pas de bugs critiques entraînant la coupure du jeu toutefois, et, comme souvent, le jeu en mode portable s'en tire mieux que la version dockée.

L'argent arrive en masse pour peu que l'on gère bien le ratio patient/employé et demande

Redécouvrir Two Point Hospital sur Switch m'a fait le plus grand bien, en dépit de ses faiblesses techniques. Redécouvrir toutes ses maladies délirantes, ces petits personnages en pâte à modeler, cet humour dans chaque texte et dans chaque annonce haut-parleur... TPH reste à ce jour un des jeux de gestions les plus complets, et se paye même le luxe de nous faire sourire. Au vu du prix, on aurait franchement tort de s'en priver.


Jeux du moment

>> Liste complète <<