Publicité

Two Point Hospital – DLC « Rencontres du troisième type »

Mes jeux préférés sortent tous des ajouts de contenu aux moments où je suis le plus occupée... Je vous parlais récemment du nouveau pack d'objets des Sims 4, et voilà que Two Point Hospital s'y met à son tour, ayant sorti le 30 août son DLC venu d'ailleurs : Rencontre du Troisième Type (Close Encounters en anglais). En guise d'introduction, quelques chiffres car le jeu de simulation d'hôpital, vivement inspiré du jeu de Bulfrog Theme Hospital, fête sa première année. Ainsi, 2,1 milliards de patients ont été soignés en un an, avec la Marmitête comme maladie "favorite" des joueurs. Du côté des décès, ce sont en tout 121 millions de patients qui n'ont pas survécu. 9 millions ont trouvé la mort à cause de la terrible infection de la Tête d’Ampoule.

Partons maintenant découvrir ce nouveau DLC qui, comme les précédents, propose trois nouveaux hôpitaux, chacun possédant sa maladie inédite et la salle pour la soigner, complétée par 11 nouvelles maladies visuelles (et au total 34 avec les nouvelles variations).

Pour accéder au contenu, rendez-vous sur la carte où une enveloppe est verrouillée au-dessus de signes étranges gravés dans l'herbe.

Après avoir lu la lettre de notre chère Charlatene Fishwrapper, journaliste d'investigation (et avoir notamment remarqué les grosses fautes réalisées dans la traduction française), je me rends dans le premier des trois hôpitaux situés dans la nouvelle zone débloquée au sud du monde.

 

Goldpan

Cet hôpital pourrait être très classique s'il n'y avait pas ces étranges visiteurs venus d'ailleurs qui investissent les couloirs pour semer la zizanie. Les extraterrestres sont déguisés en patients normaux et la seule façon de les détecter, c'est d'observer la foule pour capter la seconde pendant laquelle le déguisement va tomber. Autant cela est plutôt facile dans les débuts quand il y a 20 patients, autant cela se complexifie vraiment une fois la foule pressée dans les couloirs. Il n'y a pas de bouton spécial pour les débusquer, il suffit de cliquer sur "renvoyer au domicile", le même bouton que possèdent tous les patients. Si c'est un client normal, il repartira, triste et malade. Si c'est bien un extra-terrestre, il laissera tomber son déguisement et s'en ira sans plus insister.

Le concept de cet hôpital se base sur des mini-défis, à prendre dans l'ordre que l'on désire, chacun va débloquer un terrain une fois terminé. Les étoiles dépendent du nombre de terrains débloqués (5, 10 puis 15), complété par une quantité donnée d'extra-terrestres à débusquer. Les défis sont variés, je ne les ai pas tous notés, mais voici une liste non exhaustive : guérir 25 patients, diagnostiquer 50 patients, démasquer 30 extra-terrestres infiltrés, terminer 4 campagnes marketing, guérir 12 patients souffrant de Crise de cartonite, atteindre le moral du personnel de 85%, obtenir un solde de 400 000$...

La nouvelle maladie (qu'il faudra auparavant rechercher) est donc la Crise de cartonite : les patients formés de cartons sont tout plats ! La maladie se guérit dans une salle d'Autoassemblage coûtant au minimum 25 100$, et mesurant 5x4.

 

Camouflage Falls

Une fois la première étoile obtenue dans Goldpan, le second hôpital de la zone se débloque.

Avec des terrains s'achetant classiquement contre de l'argent, cet hôpital reprend le principe de vagues, déjà vu dans d'autres ajouts de contenu, nécessitant de survivre à 10, puis 20 et enfin 30 vagues pour obtenir toutes ses étoiles. Bien entendu, sinon ce serait trop simple, toutes les vagues ne sont pas composées du même nombre de patients, ce qui rend complexe le maintien d'un équilibre financier. L'hôpital ne gagne pas grand chose pendant 1 mois au début de la vague, puis gagne correctement le temps de la vague, jusqu'à ce que les revenus baissent de nouveau drastiquement sur la fin, le temps que les derniers patients soient guéris. Et maintenir à flot un hôpital capable d'accueillir 80 patients lors d'une vague ne comptant que 15 patients amène bien vite les comptes à tomber dans le rouge.

Comme si cela ne suffisait pas, des mini-défis doivent être complétés, ou alors la vague est réinitialisée. Bien entendu, il est impossible de prévoir à l'avance. Certains sont assez simples (soigner au moins 50% des patients, déboucher 3 toilettes, améliorer 10 machines...) mais cela peut vite dérailler quand la salle requise n'est pas en place, que l'argent n'est pas au rendez-vous, et que le délai est très serré... Du coup, il faut retarder la fin de traitement de la vague, le temps que les gars du marketing bossent sur la campagne, tout en regardant son argent s'envoler dans la poche des docteurs qui n'ont plus rien à faire... J'avoue avoir également utilisé cette fonctionnalité à mon avantage, rejouant une ou deux fois une grosse vague lucrative pour remplir mes caisses en prévision de petites vagues.

Enfin, la nouvelle maladie est la Crapote qui se guérit dans la Salle à crapauds, transformant des grenouilles que nous connaissons bien en extra-terrestres que nous connaissons mal. Il vous en coûtera 30 100$ au minimum, et 7x4 d'emplacement.

 

Chasm 24

Une fois la première étoile obtenue dans Camouflage Falls, le troisième hôpital de la zone se débloque.

L'environnement de cet hôpital change drastiquement par rapport aux autres hôpitaux car il se construit en intérieur, dans une sorte d'usine futuriste. Les visiteurs arrivent par un train en souterrain, puis montent par des ascenseurs situés au centre des terrains.

Avec au maximum 4 terrains avant la première étoile, le nombre augmente à 8, puis à 12, tous organisés autour de ce centre névralgique. Cela peut paraître beaucoup, mais il y a aussi beaucoup de patients à gérer dans cet hôpital, obligeant à rapidement doubler les salles de diagnostics de base, et à avoir une bonne qualité de médecins généralistes. Et tout ça, ça prend de la place ! Il n'y a pas de murs à proprement parler, les terrains sont seulement identifiés par des signes lumineux. Il faut cependant obligatoirement respecter les entrées/sorties matérialisées car les patients ne peuvent pas passer au-dessus de ce qui est pour eux équivalent à des murs.

Les agents de maintenance sont des robots, qui ont le gros avantage de ne pas demander de salaire. Les nouvelles recrues embauchées par la suite seront également robotisées, en tout cas pour la plupart. Par contre, pour fonctionner, ces robots ont besoin d'une borne de recharge. Par défaut, une borne est ajoutée dans le premier terrain, les autres s'achètent 4 000$ et se positionnent comme tout élément de l'hôpital.

Chaque terrain est également agrémenté d'un objet spécial protégeant de menaces particulières : stabilisateur sismique, stabilisateur de grenouille, stabilisateur de tempête électrique, stabilisateur d'avalanche, stabilisateur volcanique, stabilisateur de fantôme.. Ils perdent de la durabilité quand des événements se déclenchent, ce qui oblige à rester constamment en alerte pour les réparer à temps. Je n'ai jamais eu le cas où l'un des stabilisateurs se retrouve détruit, mais je présume que cela ne doit vraiment pas être bon. Par contre, cela bloque toute construction sur plusieurs carrés aux alentours, amenant donc à avoir des terrains beaucoup moins grands qu'ils ne le paraissent. Cela est heureusement l'occasion de poser tout autour de plus petits éléments comme une réception, des bancs ou encore des distributeurs et une boutique de souvenirs.

La maladie spécifique de la zone est l'Absence d'humanité qui nécessite d'être auparavant recherchée par nos amis scientifiques. La console scientifique gagnée avec la première étoile de cet hôpital apporte d'ailleurs un bonus de 1% à la recherche de l'hôpital. Une fois cela fait, la maladie se soigne dans une grande salle de 6x6, nécessitant un docteur et au minimum 36 100$. Vive les petits hommes verts !

Conclusion

Ce DLC "Rencontres du troisième type" propose des cartes qui représentent des défis à la hauteur seulement des meilleurs joueurs ayant terminé les autres hôpitaux, de préférence avec 3 étoiles. Les maladies rencontrées sont nombreuses, et nécessitent la panoplie complète des salles pour être soignées. Le nombre de patients augmente rapidement, obligeant à suivre le rythme pour ne pas se trouver surchargé, et du coup à connaître comme il faut le cycle de soins.

À noter que la présence des extraterrestres se base sur une bonne idée originale, mais au final cela devient assez rébarbatif de chercher désespérément dans la foule un léger clignotement qui indiquerait un infiltré. J'ai rapidement abandonné cette recherche une fois acquis le nombre d'extraterrestres requis par mes quêtes, ne les expulsant plus que ponctuellement quand ils avaient la folie de se découvrir brièvement devant moi. J'ai par contre beaucoup plus apprécié l'originalité de la dernière carte, Chasm 24, qui apporte un renouveau certain à l'hôpital ainsi créé.

Vendu 8,99€, ce DLC vaut sans aucun doute le coup si vous avez déjà terminé les précédents hôpitaux, et vous occupera une bonne dizaine d'heures pour atteindre les 3 étoiles (voire beaucoup plus, tout cela dépendant de votre efficacité).


Jeux du moment

>> Liste complète <<