Publicité

SWTOR – Mauvais endroit au bon moment

La guerre engendre certaines situations et celles-ci sont sources d'opportunités. Ainsi, en étant au bon endroit au bon moment, on peut entrer dans la légende. Mais comme le disent les Jedi "beaucoup de vérités auxquelles nous tenons dépendent avant tout de notre propre point de vue". Ainsi, qui peut dire si un moment est bon ou mauvais ? Une catastrophe peut très bien devenir la source d'une très grande victoire. Et un adolescent accusé de meurtre peut très bien donner son nom à la principale base militaire de la République.

zaynecarrick
Zayne Carrick est né en - 329 avant le Traité de Coruscant sur Phaeda, planète du secteur Cademinu sur la Bordure Extérieure. Troisième enfant sur cinq d'une famille dont il est le seul fils, il fut repéré par les Jedi et rejoignit un groupe d'initiés sur Dantooine. A cette époque, les Jedi ne coupaient pas les liens avec leurs proches et il conserva toujours certains rapports avec les siens. C'est le gardien Lucien Draay qui devint son maître, et il l'emmena avec lui sur la toute nouvelle enclave de Taris. Malheureusement, les cinq maitres de Taris appartenaient au Pacte Jedi, un groupe au sein de l'Ordre Jedi qui manipulait certains évènements afin que la politique aille dans leur sens. Une vision avertit ces maîtres qu'ils allaient être tués par quelqu'un portant la combinaison spatiale qu'utilisaient leurs apprentis. Aux grands mots les grands remèdes, il fallait faire un sacrifice. Ne pouvant identifier la menace, ils décidèrent d'éliminer leurs cinq apprentis. Ils les convièrent à une grande cérémonie sous prétexte de les honorer et de les élever au rang de chevalier. Mais c'est à cause de Zayne que ses camarades commencèrent à avoir des doutes. Il était le cancre de la classe, absolument pas prêt à monter au rang supérieur. Mais il était trop tard pour échapper aux assassins. Quand le retardataire arriva sur place, il ne put que constater les cadavres. Il réussit à s'enfuir grâce à l'aide du criminel snivvien Marn "Gryph" Hierogryph et des fugitifs arkaniens Gorman "Campeur" Vandrayk et Jarael. Ne pouvant l'attraper à temps, les maîtres l'accusèrent des meurtres de ses quatre camarades et lâchèrent de nombreux chasseurs de primes à ses trousses.

pacte_jedi_03
Pendant des mois, Zayne Carrick chercha à prouver son innocence. Ce qui n'était pas facile à la base, mais le contexte n'aidait pas. C'était l'année - 311 av. TC, soit l'année de la bataille de Vanquo, première bataille des Guerres Mandaloriennes en territoire républicain. D'ailleurs, Zayne et ses alliés furent témoins directs de ce qui se passa à Vanquo. Ils participèrent à la capture de Demagol par les Revanchistes sur Flashpoint. L'un de leurs leaders, Alek Squinquargesimus, le futur Dark Malak, se lia d'amitié avec lui. Il était aussi présent à Serroco quand les mandaloriens bombardèrent la flotte républicaine. Il fut capturé par le futur amiral Saul Karath, mais s'évada lors de la bataille d'Omonoth où le groupe perdit Campeur. Finalement, c'est en retournant dans une Taris occupée qu'il rencontra un vrai début de piste en la personne de Celeste Morne, ombre du Pacte Jedi. Elle était à la recherche d'un artefact contenant le fantôme du Sith qui avait créé les rakgoules. Il réussit à la faire douter de ses supérieurs et elle lui indiqua où il pourrait infirmer ses soupçons ou trouver des preuves. Il sauva aussi les troupes de Cassus Fett d'une contamination massives de rakgoules, ce qui lui valut la reconnaissance du chef de guerre mandalorien. Il finit par trouver suffisamment d'éléments à présenter au Conseil Jedi pour que ceux-ci interviennent devant la justice et l'innocente, ainsi que se débarrasser des manigances du Pacte. Mais pas avant qu'un des maîtres de Taris ne décide qu'il en avait assez et témoigne en sa faveur. Les Jedi proposèrent à Zayne de réintégrer l'Ordre et de passer les épreuves pour devenir chevalier. Mais il refusa. Ce qu'il avait vu durant tous ces mois de cavale l'incitait à conserver une certaine liberté d'action. Au passage, la prophétie qui devait tuer les maitres du Pacte Jedi ne concernaient pas un de leurs apprentis. La combinaison du dernier d'entre eux a été portée par la plupart des membres de son groupe, et c'est Marn Hierogryph qui a été le plus actif dans leur mort.

zayne_carrick_04
Maintenant qu'il était libre, Zayne Carrick fonda deux entreprises. Le Projet de la Lune Rogue (nom de la lune de Taris où les maîtres du Pacte Jedi ont eu leur vision) avec les familles de ses anciens camarades de Taris servait à aider de nombreux réfugiés de la guerre mais aussi à retrouver des personnes accusées à tord pour leur donner des moyens de se défendre. Et avec Marn Hierogryph, Cargryph Capital une société d'affaire tout ce qu'il y a de plus classique. Avec ses amis, il s'est investi dans la lutte contre des pirates et des esclavagistes. Il a été impliqué dans l'évasion et la mort de Demagol. Il est aussi devenu un champion de courses de swoop. Les Revanchistes l'ont courtisé, mais ce n'est pas avec eux qu'il s'est réinvesti dans la guerre. Quand les mandaloriens sont arrivés sur sa planète natale, il a rejoint la milice locale pour les aider à se défendre et se retrouva ainsi impliqué dans l'affaire des chevaliers mandaloriens (quatre Jedi qui se battaient dans l'autre camp). Il travailla aussi avec le capitaine Dallan Morvis, dont il devint un des conseillers. Une vie bien remplie donc.

zayne_carrick_03
Pour certains, Zayne Carrick était un Jedi qui n'a pas fini sa formation, au lien avec la Force mal assuré et erratique, et un incroyable malchanceux qui se retrouvait dans des situations impossibles. Mais, pour la majorité, il est surtout un héros des Guerres Mandaloriennes. Un de ceux que l'on peut célébrer sans affronter le spectre du côté Obscur qui accompagne tous ceux qui ont suivi Revan. Et il se sortait de ces situations avec un grand panache. Il ne faut pas non plus écarter la carrière de son associé Marn Hiérogryph, spécialiste en propagande. Ce n'est pas pour rien que l'on a donné son nom à la grande station où se retrouve la Flotte de la République.

 

Références

Littérature :

  • Cycle de bds "Chevaliers de l'Ancienne République" tome 1 à 9
  • BD Vector tome 1 (s'insère entre les tomes 4 et 5 du cycle précédent)

Jeux du moment

>> Liste complète <<