Publicité

SWTOR – Artefacts Sith et Code Jedi

La longévité d'une espèce permet à ses membres d'engranger plus d'expérience et dans certains cas, plus de sagesse. Celle-ci leur permet de savoir comment réagir dans des situations plus variées. Une capacité que certains apprécient de leurs dirigeants. Et s'ils sont nommés à un poste à vie, ils peuvent y rester le temps de marquer les esprits sur plusieurs générations. Ils peuvent donc ainsi modifier la manière de penser et la culture de ces subordonnés à l'espérance de vie moindre. L'espèce des draethos a une longévité moyenne de 8 siècles environs. Mais le Jedi Odan-Urr a réussi à atteindre le millénaire avant de mourir. Il est l'une des figures les plus importantes de l'Ordre entre la Grande Guerre de l'Hyperespace contre l'Empire Sith et la naissance de la Confrérie des Sith.

Odanurr1

Au moment de la Grande Guerre de l'Hyperespace, Odan-Urr venait à peine de finir sa formation. Il venait de quitter son maitre, le celegien Ooroo, un érudit réputé du centre Jedi d'Ossus. A cette époque, beaucoup de Jedi servaient comme conseillers politiques et militaires auprès de dirigeants de la République. Il rejoignit ainsi Memit Nadill au service de l'Impératrice Teta. Grâce à son pouvoir de méditation de combat, les dernières batailles des Guerres d'Unification du système furent enfin remportées. Le retour à la paix fut accueilli avec soulagement par le jeune Jedi, mais d'autres menaces vinrent l'inquiéter. Il eut des visions du conflit à venir. Beaucoup ne le prirent pas au sérieux, mais ses proches le soutinrent. Se basant sur ce qu'il avait vu, l'impératrice Teta prépara son armée et fut finalement l'une des principales forces républicaines lors du conflit. Odan-Ur et Ooro, eux, firent partie des commandants qui défendirent le système. Le vieux maître se sacrifia pour la victoire, laissant un grand sentiment de perte chez son ancien apprenti.

ooroo_odanurr

La guerre finie, Odan-Urr profita du prestige militaire de l'impératrice Teta et elle le fit nommer responsable des croiseurs Sith capturés pour les étudier. Ce fut le dernier travail qu'il effectua pour elle. Etant donné ses origines, ses travaux ne portèrent pas sur la technologie utilisée par l'ennemi vaincu mais plus sur les artefacts et les signes de sorcellerie. Il s'empara même d'un holocron. Travaillant conjointement avec le Conseil Jedi pour des raisons de sécurité, il revint sur Ossus. Le temps aidant, il fut le dernier à se souvenir de cette période. Mais même alors que ses camarades étaient toujours en vie, il était considéré comme LE spécialiste en culture Sith. Un savoir dangereux, à ne pas mettre entre toutes les mains. En être le détenteur lui accordait une position privilégiée. Elle lui servit de tremplin pour accéder au Conseil Jedi, puis plus tard au rang de Grand maître de l'Ordre.

odanurr2

L'un des premiers travaux d'Odan-Urr sur Ossus fut la construction d'une réserve pour les artefacts Sith. A partir de là, il développa la Grande Bibliothèque d'Ossus, le plus grand centre de savoir de l'enclave Jedi et aussi le plus grand construit par l'Ordre à ce jour. Ce qui lui valut le titre de Maître des Artefacts. Titre qui lui donnait voix au chapitre par rapport aux personnes autorisées à approcher les éléments les plus dangereux de la collection. Une fois le sujet des envahisseurs couvert et réglé, il se tourna vers d'autres sujets d'études. Notamment le Code Jedi. Les interprétations qu'il en fit sont devenus la voie officielle, presque un dogme (et ce jusqu'aux films). Durant son quatrième siècle de vie, on lui confia aussi le rôle de Porte-parole devant le gouvernement de la République. Puis plus tard il deviendra Grand Maître. Principal professeur de la principale académie Jedi, il cessa de prendre des apprentis particuliers, se contentant de donner des leçons particulières aux élèves les plus prometteurs.

odanurr3

Le plus grand échec d'Odan-Urr fut certainement son incapacité à expliquer aux jeunes générations, plus impétueuses, les dangers des Sith. Une leçon que ceux qu'il laissera devront apprendre à la dure après sa mort. Et ils devront l'apprendre à cause de lui. Il fut en effet le maître de Freedon Nadd, qui abandonna l'Ordre Jedi pour apprendre la voie des Sith sur Yavin IV et qui fut l'inspirateur de la Confrérie des Sith. Confrérie dont Ulic Qel-Droma fut un des chefs, après qu'il ait infiltré le Krath. Odan-Urr essaya de le convaincre de ne pas agir ainsi, que le risque existait qu'il se perde dans ses mensonges et devienne ce qu'il prétendait être. Il avait deviné ce qui allait se passer, mais échoua à l'empêcher. Son dernier échec face à la Confrérie des Sith fut face à son chef, Exar Kun. Il voulut l'empêcher de s'emparer de l'ancien holocron qu'il détenait, mais fut tué sans même que les sabres lasers soient sortis. Il se dissipa dans la Force, comme les grands maîtres Jedi. Exar Kun déstabilisa plus tard le secteur galactique, rendant Ossus invivable. La Grande Bibliothèque d'Odan-Urr a ainsi été abandonnée, avec la plupart de ce qu'elle contenait. Mais le vieux maître garde toujours une certaine influence sur l'Ordre plus de trois siècles après sa mort : les Temples Jedi se construisent toujours autour d'un centre de savoir, et ses commentaires sur le Code Jedi sont toujours un des fondements de l'enseignement aux apprentis.

 

Références

BD :

  • La Légende des Jedi, tome 1 : L'âge d'or des Sith
  • La Légende des Jedi, tome 2 : La chute des Sith
  • La Légende des Jedi, tome 4 : Les seigneurs des Sith
  • La Légende des Jedi, tome 5 : La guerre des Sith

Jeux du moment

>> Liste complète <<