Publicité

SWTOR – Satal et Aleema Keto : Le Krath

Le système Impératrice Teta s'était illustré pendant la Grande Guerre de l'Hyperespace. Ils avaient alors été le fer de lance de l'armée de la République contre les Sith. Leur dirigeante de l'époque est devenue une légende, et a contribué de faire de son regroupement de planètes un bastion républicain du Noyau. Et pendant mille ans, ce fut le cas. Mais il suffit d'une pomme pourrie pour gâter toute une récolte. Ici, il y en a eu deux : Satal Keto, prince héritier du régime, et sa cousine Aleema. Deux nobles qui fondèrent et dirigèrent une organisation qu'ils nommèrent le Krath.

krath4

Qu'elle est dure la vie de jeune oisif n'ayant rien d'autre à faire que de subir les cours d'un précepteur privé ! Cela laisse tant de temps pour se plaindre du monde qui ne nous considère pas à notre juste valeur. Et on nourrit du ressentiment et du sentiment de supériorité. Et une petit pierre suffit à faire dérailler de la route bien tracée par des parents responsables. Entourés d'un aréopage de courtisans serviles et avides de leur plaire, Satal et Aleema ont fondé avec eux le Krath, du nom d'un dieu magicien maléfique de contes pour enfants. Sur Coruscant, ils visitèrent une exposition consacrée à la Grande Guerre de l'Hyperespace et y volèrent un manuscrit Sith. Avides de le comprendre et de se plonger dans le côté Obscur, ils voyagèrent jusqu'à Onderon. Cette planète se trouvait au centre d'une guerre entre Jedi et une faction locale qui se voulait héritière des Sith. Ils rejoignirent cette dernière peu de temps avant la défaite, à peine eurent-ils le temps de se faire confirmer comme leurs alliés que la bataille finale commença. Ils s'enfuirent, et c'est le fantôme de Freedon Nadd qui leur dispensa la formation qu'ils demandaient.

krath3

Quelques mois plus tard, leur formation express suffisamment poussée, les deux cousins choisirent de se dévoiler. Ils organisèrent un coup d'état, prenant le pouvoir au sein d'Impératrice Teta. Leurs agents du Krath prirent les places des fidèles de l'ancienne génération dans le gouvernement, intégrant de fait le territoire dans leur organisation. Et reprirent là où leurs récents prédécesseurs avaient été arrêté. Ils déclarèrent la guerre contre la République et les Jedi. Mais ces derniers n'étaient pas vraiment impliqués. Redécouvrant la lutte contre les Sith lors d'Onderon, ils étaient plus occupés par la reconstruction sur la planète. Un conclave fut décidé pour discuter de la question. Parmi ceux qui voulaient affronter le Krath, Ulic Qel-Droma fut l'un des plus virulents. Mais la réunion fut interrompue par l'attaque de droïdes du Krath, qui éliminèrent plusieurs Jedi dans la bataille. Aucune décision définitive ne serait prise ici.

krath2

Ulic décida alors d'agir seul, et d'infiltrer le Krath afin de collecter des renseignements. Peine perdue, il fut repéré dès son arrivé et piégé. Satal voulait l'éliminer rapidement, mais Aleema y vit un moyen d'augmenter son pouvoir. Déjà perturbé par la mort récente de son maître, torturé et victime de sortilèges Sith, le Jedi commença à basculer. Il tomba amoureux de sa tortionnaire et la laissa le manipuler. Il assassina Satal, faisant de sa maîtresse le chef unique du Krath et d'Impératrice Teta. Elle avait pour projet de faire de lui son chef de guerre. Il repoussa même ses anciens amis Jedi pour elle. Ainsi ils feraient revenir les Sith dans la galaxie. Mais un autre prétendant entra en scène : Exar Kun. Quand Ulic et lui s'affrontèrent, ils accomplirent un ancien rituel de l'ancien Empire. Les fantômes de seigneurs Sith furent invoqués et reconnurent les deux adversaires comme leurs successeurs. Kun en tant que maître et Ulic en tant qu'apprenti. Et Aleema ? Et bien pour eux elle ne comptait pas. Son triomphe aurait du en faire le chef de la coalition anti-Jedi, elle n'en devenait que la troisième de la hiérarchie. Quelle déception ! Surtout que c'était elle qui avait fourni à son amant l'artefact hérité d'Onderon qui lui avait permis de tenir son rôle dans ce rituel.

krath5

Quelle était la place d'Aleema et du Krath dans la nouvelle Confrérie des Sith ? Ils formaient la majorité de leurs forces militaires, mais leur chef n'était considéré que comme un mignon d'Ulic. D'ailleurs, son nouveau statut donnait à ce dernier une nouvelle confiance qui lui permettait de prendre sa maîtresse de haut et donc de se rendre imperméable à la plupart de ses manipulations. Quand les mandaloriens attaquèrent Impératrice Teta, il réussit à unifier les deux armées. Aleema devait maintenant partager son statut avec Mandalore. C'était assez. Lors de la bataille de Coruscant, elle donna l'ordre de battre en retraite, abandonnant son amant sur la ligne de front. Elle espérait pouvoir manipuler Exar Kun et jouer avec lui le même jeu qu'avec son cousin Satal. Mais ce ne fut pas aussi simple. Quelques officiers refusèrent de la suivre. Mandalore partit la dénoncer à leur chef. Et quand elle rejoignit le seigneur Sith, il avait déjà libéré Ulic. Ce dernier avait enfin réalisé toutes les manipulations dont il avait été victime de sa part. Sa mort était déjà décidée.

krath6

Aleema Keto se vit confier le commandement du Corsaire, l'ultime croiseur de la flotte de Naga Sadow lors de la Grande Guerre de l'Hyperespace. Par sorcellerie Sith, il était capable de détruire des soleils, mais ses équipements de bord étaient bien trop endommagés pour espérer survivre à l'utilisation de cet armement. Soucieuse de ne pas être suspectée, la jeune femme fonça tête baissée dans le piège. Ulic étant le chef effectif du Krath, la transition auprès des officiers se fit sans heurts. Et comme Ulic répondait à Exar Kun, quand il fut capturé sur Ossus les soldats continuèrent à obéir à la Confrérie des Sith. Quand la Grande Guerre des Sith fut perdue, les fidèles furent éparpillés. Certains restèrent dans la Bordure Extérieure et les Régions Inconnues, dans les ruines de l'ancien Empire Sith. D'autres rentrèrent chez eux sur Impératrice Teta. Le nouveau gouvernement revint dans le giron de la République, essayant de faire disparaitre les errements de cette génération de dirigeants. Mais le mal était fait, et le Krath serait toujours secrètement actif trois siècles plus tard (cf une mission d'archéologie).

 

Trivia : Le Krath aurait dû apparaitre dans le jeu KOTOR II, mais un des membres de l'équipe devait parler français. Ils ont annulé car ils trouvaient que le son ressemblait trop à "crasse".

Références

BD :

  • La légende des Jedi tome 3 : Le sacre de Freedon Nadd
  • La légende des Jedi tome 4 : Les Seigneurs des Sith
  • La légende des Jedi tome 5 : La Guerre des Sith

Jeux du moment

>> Liste complète <<