Publicité

SWTOR – Chris Collins interviewé à la PGW

Une Interview de Chris Collins a été menée par DarthHater lors du premier jour de la PGW.... j'ai eu la chance de pouvoir échanger quelques mots avec le European Community Manager lors de la soirée communautaire ! C'est quelqu'un de vraiment sympa...

Et j'ai également pu croiser un des gars de DarthHater qui m'a donné un pin's. Collector 😉

 

Promis, lors du prochain salon, je tente de me lancer dans une interview. Il serait temps que je m'y mette... enfin, c'est trop tard, je vous livre donc cette traduction sur l'importance de l'Europe, de la traduction du jeu et du service global non-stop !

 

 

Nous sommes avec Chris Collins à la PGW. Nous sommes ici sur Paris et c'est majoritairement des personnes parlant français. Quels sont les défis lorsqu'on travaille avec une communauté avec plusieurs langues ?

Chris Collins: La synchronisation est la clé. Clairement, la chose la plus importante à laquelle nous devons penser lors d'une annonce est de s'assurer que tous les pays desservis sont couverts. Par exemple, quand une information doit être annoncée, ce n'est pas aussi simple que "Allons écrire le message" et bang, c'est sorti. Nous devons garder à l'esprit le processus de traduction et toutes les choses que ça induit. En même temps, nous devons être conscient que chaque communauté est différente car en fait ce sont des communautés différentes. Les joueurs français ou anglais vont réagir aux messages de façon très très différente et nous devons prendre ça en compte.

De notre côté, nous devons nous assurer que nous couvrons l'ensemble des pays de nos joueurs. Nous devons nous assurer que chacun va être aussi excité que les autres, au même moment. Et nous travaillons très dur pour être sur de prendre en compte les retours de tout le monde. Nous devons écouter tous ces pays. Nous devons écouter les joueurs français et les joueurs allemands autant que nous écoutons tous les joueurs du monde entier. C'est super d'être ici en France, de montrer le jeu aux joueurs français. Et même si ce n'est que le premier jour ici, les réactions ont été fantastiques et c'est vraiment bon de le voir. Nous avons eu beaucoup de retour des joueurs allemands à la Gamescom et des pays limitrophes. Nous avons passé tout le dernier mois ou presque aux UK, à montrer le jeu aux joueurs anglais. Comme je disais, c'est super d'être là et d'avoir la chance de parler avec les français.

 

Est-ce que BioWare va dédier certains serveurs à une langue spécifique, comme Français, Allemand ou Anglais ?

Oui, c'est ce qui est prévu. Et ce n'est pas nécessaire que ces serveurs soient verrouillés pour une langue, vous ne devez pas simplement jouer en français sur les serveurs français. Si vous avez des amis français, vous pouvez y aller et jouer avec eux. Nous continuons à apporter un service global et c'est vrai dans tous les sens de la phrase.

 

Le service client, quand on appellera, parlera aussi français ?

Oui, nous sommes en train de mettre en place les équipes de support client en ce moment dans toutes les langues supportées (anglais, français et allemand). Donc si vous soumettez un ticket en français ou si vous avez un problème en allemand, vous recevrez une réponse dans la langue adéquate.

 

Nous avions deux dates de sorties avant la date globale et maintenant, vous consolidez cette dernière. Est-ce qu'il y aura un calendrier différent pour les maintenances ou les patchs entre les serveurs EU et les serveurs US ?

Nous avons déjà parlé de ça quelques fois. Nous utilisons la phrase de "service global" parce que c'est ce que nous faisons avec Star Wars. Pour nous, tout doit être synchronisé. Nous devons prendre en compte différents facteurs y compris les périodes de repos pour mettre hors ligne les services. Donc ils ne seront pas forcément simultanés mais nous ferons notre possible pour les faire proche.

 

Donc il n'y aura pas d'avantages pour une guilde en Europe, comme en France ou en Allemagne, sur la course à la progression dans les Opérations ?

Non. Il y aura bien une différence mais nous essayerons de la réduire autant que possible.

 

Quelle a été la réaction de la communauté Européenne depuis que la date de lancement en Europe a été alignée sur la date de lancement aux US ?

Tout le monde est extasié d'après les retours des joueurs que nous avons reçu. C'est une bonne chose pour les joueurs européens. Tout va être au même moment. Il n'y aura pas à éviter les spoilers ou des choses comme ça. Nous avons de très nombreux retours des joueurs français et des joueurs anglais à propos de la date de sortie. Ça a été une bonne chose pour nous de le rendre possible. Nous avons fait l'annonce là-bas. Et je pense que c'est un grand soulagement pour beaucoup.

 

Est-ce que l'Europe peut attendre le même niveau de publicité qu'aux États-Unis ?

Bien sûr. Je ne peux pas parler de pays en particulier ou de campagnes de publicité à travers l'Europe car ce n'est pas trop mon affaire mais nous ferons tout ça. Chaque pays est aussi important qu'un autre pour nous. Il va certainement se passer différentes choses dans différents pays mais qui sait quelles choses étranges et merveilleuses vont nous préparer les équipes marketing.

 

Quel défi se pose avec le décalage horaire entre l'Europe et Austin dans les communications entre les équipes ici et aux US ?

Comparé à beaucoup d'autres projets que j'ai lancé dans le passé, une des choses que nous devons garder à l'esprit est que les gens travaillent dans différents fuseaux horaires et que Stephen peut dormir à certain moment où j'ai besoin de lui. Nous avons des équipes qui travaillent 24h/24, 7j/7. Comme notre équipe du service client. Nous faisons beaucoup pour nous assurer d'avoir un service non-stop, pour nous assurer que ça tourne le mieux possible. Mais en fait, en ce moment, on ne s'embête pas pour s'appeler. J'ai Stephen qui m'a appelé à 3h du matin. C'est clairement la première voix que j'ai envie d'entendre le matin pour me délivrer une nouvelle, qu'elle soit fantastique ou non. Nous sommes prêts et nous faisons de notre mieux pour apporter le meilleur service possible.

 

Quels sont vos plans ou votre philosophie générale pour impliquer les développeurs dans la communauté Européenne, comme avec leurs interventions en jaunes ?

Il n'y a pas deux façons de faire, c'est quelque chose à mettre en place. Encore une fois, j'ai travaillé dans beaucoup de communautés européennes avant dans lesquelles les joueurs se sentaient toujours comme des citoyens de 2ème zone. Donc j'ai travaillé dur pour que les gens postent sur les forums. Il y a Georg et Emmanuel qui sont dans les discussions dès qu'ils peuvent. Il y a aussi la barrière de la langue car beaucoup de nos développeurs à Austin ne parlent pas nécessairement les bonnes langues. Donc, dans une perspective communautaire, donc nous faisons notre possible pour que les informations importantes qui viennent de ces gens soient traduites pour les communautés aussi vite que possible.

 

De la même façon, vous prenez certains retours provenant d'autres langues et vous leur apporter les réponses ?

Bien sur ! Et c'est l'une de mes fonctions principales ici à BioWare, de m'assurer que tous les retours, tout ce qui est important, soient remontés aux bonnes personnes à Austin et de m'assurer que les informations, quand il y a un retour, soient rapportées à la communauté aussi rapidement que possible.

 

Les gens ne devraient donc pas être effrayés de poster et penser qu'ils doivent aller sur les forums Anglais.

Durant la phase de test qui est en cours actuellement, mon équipe est montée en puissance. Les joueurs allemands ont pu remarqué plusieurs arrivées sur le forum. Nous allons présenter plus de personnes de semaine en semaine. Nous en aurons quelques autres dans les prochaines semaines aussi, donc soyez attentif. Et, alors que mon équipe arrive sur les forums et que le service client se forme, vous verrez plus d'interactivité entre les langues. C'est juste une question de ressources humaines maintenant.

 

Nous sommes à la Paris Games Week. Quelles sont les réactions de la communauté française ?

C'est fantastique de voir la concentration sur les visages des joueurs. Nous avons eu des gens qui ont passé toute la journée à revenir pour tester différents personnages. Nous avons quelques évènements PvP sur le stand. Nous avons aussi la 501ème. C'est juste super. Les gens voient la marque Star Wars et ils sont intrigués s'ils n'ont pas entendu parlé de SWTOR. Mais en même temps, nous avons aussi des gens qui sont dans la communauté depuis un moment. Nous avons des gens de Millenium, de Fureur, d'Origine... excusez ma prononciation si je me trompe. Nous sommes si excité et c'est vraiment super. C'est de ça que les équipes communautaires se nourrissent la plupart du temps. Cette sorte d'excitation et d'anticipation que les gens apportent avec eux et c'est décuplé ici aujourd'hui.

 

Que voudriez vous dire aux grosses guildes qui sont actuellement impliquées dans votre plus gros concurrent, comment allez vous les attirer ? Comment voudriez-vous leur dire "He ! devenez une part de la communauté " ?

Ce n'est pas quelque chose que vous recherchez activement. Je ne veux pas me promener et commencer à chasser les guildes, à essayer de les persuader. Mais en même temps, nous offrons quelque chose de nouveau. De différent. C'est un Star Wars. C'est un titre BioWare et vous savez que tout tourne autour de l'histoire. Et il y a une raison pour ça. La réaction que nous avons eu ces derniers jours de plusieurs sites... c'est super de voir combien les joueurs réalisent l'importance de l'histoire dans le jeu. Ça concerne une majorité des retours. J'ai lu les derniers jours comment les gens étaient excités de faire partie d'une histoire de BioWare. Les gens apprécient les traditions et l'univers de Star Wars et SWTOR met tout ça en place, c'est quelque chose de très excitant pour les joueurs. En même temps, s'ils sont à la recherche d'un avantage concurrentiel en PvP, nous avons quelque chose de nouveau, quelque chose qui va changer les mécanismes standards de jeu et les renouveler. Il y a en a beaucoup pour tout le monde.

 

Et d'un point de vue communautaire, comment supportez vous les guildes existantes ?

Nous faisons tout notre possible. Bien entendu, il y a le programme de guilde qui fonctionne actuellement, comme le pré-lancement qui apporte beaucoup de bonnes choses. Mais en même temps, c'est important de travailler avec les guildes. Nous faisons beaucoup pour essayer et trier les guildes accueillies. David Bass parle avec toutes les guildes qu'il peut. Il n'y a aucun programme... Nous écoutons les joueurs. Nous écoutons les guildes, nous entendons ce qu'ils attendent de nous. Et pas seulement en tant qu'équipe communautaire ou équipe de développement mais aussi en tant que produit. Et nous faisons notre possible pour modifier ça. Donc si quelqu'un a une idée fabuleuse ou des choses que les gens veulent voir en jeu, nous voulons juste en entendre parler.

 

Avez-vous prévu d'étendre le programme de test des guildes à l'Europe ?

Clairement. C'est quelque chose que nous allons faire. Restez connectés à swtor.com pour plus d'informations.

 

Quel a été votre expérience la plus mémorable ?

C'en est une bonne. Je pense que c'est clairement ma première semaine. C'était les pré-commandes. C'était mon premier jour dans la communauté Star Wars et quelle semaine merveilleuse ça a été de se retrouver impliqué.

J'ai travaillé dans beaucoup de communautés dans mon précédent boulot avant de rejoindre BioWare. J'ai lancé des communautés pour certaines grandes marques à travers le monde et jamais auparavant je n'avais vu une telle foule délivrer tant d'excitation. Il y a quelque chose de fou dans la quantité et la longueur des sujets que les gens postent. Le nombre de sujets qui peuvent surgir en quelques minutes. Les gens peuvent poster plus vite que je ne peux physiquement lire. "Ouah ! c'est un sujet intéressant. Oh ! Ça devient un sujet brulant les gars ! Il y a 10 pages ! Oh ! Il y a 20 pages". Et puis juste un clic et il y a 10 pages supplémentaires. Je n'ai jamais vu ça dans ma vie auparavant.

Ce n'est pas une mauvaise chose. Ce n'est pas négatif. Cela ne veut pas nécessairement dire que les gens sont en colère, ils veulent juste parler. La plupart des discussions ne sont pas négatives. Cela me revigore d'une certaine façon. De voir qu'une foule si large peut rester aussi excitée et liée les uns aux autres. Et lors des pré-commandes, ça a été une semaine où il s'est passé beaucoup de choses. C'était une bonne chose d'en faire partie.

 

Un mot particulier ou un sujet particulier dont vous voudriez parler ?

Clairement, je suis excité par le lancement, le produit. Il  y la Dreamhack qui arrive et ce sera notre prochain gros évènement. Nous avons des choses sympas de planifiées en prévision. Heureusement, nous allons pouvoir en discuter plus dans les semaines à venir. Donc, encore une fois, restez connecté au site internet, gardez un œil sur tous les médias sociaux que nous utilisons. Et si vous passez par la Suède, essayez de venir à la Dreamhack. Ça devrait être amusant !

 

Et aussi venez ici à Paris.

Bien sûr. Nous sommes ici pour les 4 prochains jours. Et il y a beaucoup de choses. Les gens vont se trouver impliqués ici. Rencontrez Tony Moreno si vous ne l'avez pas déjà fait. Amusez vous !

 

Merci beaucoup. Nous apprécions beaucoup.

Tchao.


Jeux du moment

>> Liste complète <<