Publicité

TokoToko – Les dessins prennent vie

Profitant d'un après-midi pluvieux, mon fils de 8 ans et moi avons pris le temps de découvrir TokoToko, un jeu de réalité augmentée sur mobile créé par le studio français Kalank en partenariat avec le Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) et la Région Nouvelle-Aquitaine. Pour information, nous avons utilisé un iPhone 8.

Avant de débuter la partie, il est important de s'installer confortablement sur une surface plane et dégagée. Nous avons pour notre part opté pour la table du salon, la recouvrant de papiers blancs et de crayons de couleur. Le jeu rappelle ces deux points importants dès le lancement, le faisant sous la forme de dessins qui présentent le personnage principal, un chaton tout mignon, appartenant au peuple des Tokotokos, des créatures d'un autre monde où chacun est encouragé à devenir un artiste à sa façon.

Mais Hako a malheureusement perdu l'envie de créer et elle a failli se perdre dans le Créatrou, un endroit effrayant et tout blanc dans lequel les Tokotoko tombent lorsqu'ils sont en manque d'inspiration. La première mission du jeu demande donc de dessiner une porte afin de permettre à Hako de s'échapper de cet endroit pas du tout amusant, puis de lui donner vie en utilisant un étrange objet magique appelé l'Animateur.

Concrètement, cela consiste à utiliser l'appareil photo du téléphone portable pour réaliser une photo du dessin. L'application détecte ensuite cette forme et la convertit en un objet interactif. Si le résultat est satisfaisant, il ne reste plus qu'à valider et l'objet se matérialise sur le terrain de jeu, pouvant dès lors être manipulé, bougé et présenté à Hako.

L'appareil photo s'utilise également pour prendre directement des photos-souvenirs, qu'Hako est très heureuse de recevoir.

Poursuivant l'histoire, nous avons donné vie à des fleurs, des chats, des arbres... Le jeu est assez dirigiste, mais juste assez pour que cela ne soit pas rébarbatif. L'enfant se sent guidé, sans pour autant être restreint. Par contre, la quantité de texte me paraît trop importante pour la cible, un doublage aurait été une bonne chose pour éviter le décrochage (ou la tentation de simplement passer les bulles de texte sans lire), plutôt qu'un remplissage avec un baragouinage dans un language incompréhensible.

Du côté des points négatifs, le principal souci vient de la détection un peu aléatoire et frustrante. Si les traits ne sont pas bien marqués, si les couleurs ne sont pas assez foncées, le jeu ne détecte pas correctement la forme. Du coup, mon fils a été triste de voir que son chat n'était pas pris en compte. D'une jolie petite bestiole bleue, il en est sorti un gros chat noir.

D'autres dessins sont irrécupérables, le chat réalisé au trait donne un résultat catastrophique, et il n'y a aucune solution pour le rendre détectable en l'état :

Et que dire de cet arbre ? Il aura fallu nous y reprendre à quatre ou cinq fois avant que le résultat ne soit satisfaisant (sans pour autant être génial).

Autre souci récurrent, bien que moins gênant, la zone de jeu n'arrête pas de se déplacer. Il suffit que le téléphone se verrouille, et elle se retrouve à côté de la table. Une fois, elle était même dans l'air ! Heureusement, elle se repositionne en appuyant une dizaine de secondes dessus, puis en la glissant à l'endroit désiré.

Mis à part ces deux soucis, l'application reste amusante, l'occasion parfaite de lier travail créatif et jeu vidéo. L'histoire est mignonne, poussant nos petites têtes blondes à ne pas abandonner leur côté artiste. En plus, le studio prévoit de rajouter deux autres chapitres sous la forme de DLC gratuits, ce qui en fait un excellent investissement par rapport au prix si vous cherchez un nouveau jeu pour passer un bon moment en compagnie de jeunes enfants.

App Store - 3,49€


Jeux du moment

>> Liste complète <<