Publicité

The Surge 2 — Un Souls-like futuriste

Pendant un temps, de nombreux jeux étaient considérés comme trop faciles, rendant le joueur actuel peu exigeant au final sur la difficulté. Mais est alors apparue la Saga des Souls (Demon Soul's, Dark Souls, etc...) qui est la plus populaire en tant qu'exemple d'un jeu qui peut être difficile et pourtant apprécié. Depuis, nous avons plusieurs jeux qui ont hérité de cette envie de rendre les jeux vraiment plus ardus pour le joueur. Les plus récents sont Blasphemous et Remnant from the Ashes. The Surge premier du nom était de ce genre, mais que vaut le second ? Je l'ai testé pour vous sur PS4 Pro...

 

Histoire

Après avoir choisi votre personnage qui déterminera son histoire de base, vous commencerez dans l'hôpital d'une prison après un crash d'avion bien grave dont vous êtes le/la seul(e) survivant(e). Lors de votre réveil brutal, vous vous retrouverez dans une ville, Jericho City, en proie à l'épidémie Defrag, nom de la maladie qui corrompt les corps avec des nanites. Vous vous rendrez vite compte que seuls l'anarchie et un semblant d'ordre règnent ici et là, et que tous vos pas sont clairement semés d’embûches. A travers de nombreuses "visions" à certains points qui vous donneront des parties de l'histoire d'une jeune fille, vous vous apercevrez que vous n'avez pas survécu par hasard. Vous devinerez alors que le gouvernements cache beaucoup trop de secrets et que la survie du monde est peut être là ou on l'attend le moins.

Lors de votre exploration, vous comprendrez via des échos, que CREO cache encore bien des secrets, que les fanatiques et les résistants sont partout, et que votre survie ne tient réellement qu'à un petit fil. Vous rencontrerez l'étranger, qui n'est pas un inconnu total et qui se bat pour que la vérité sur les nanites éclate.

Mon avis : c'est assez intéressant comme le jeu a décidé de faire en sorte que le personnage ait un choix d'origine. Cela modifie un peu les dialogues et permet de rentrer un peu plus dans son personnage. Les petits morceaux d'histoire ici et là sont prenants, mais trop maigres pour s'en contenter; ils donnent encore plus envie de voir la suite, même si nombre de PNJs vont vous donner un rapide topo de la situation selon leur point de vue. Même si on n'échappe pas au sempiternel : Religieux vs Ordre vs Résistant, ça fonctionne assez bien.

 

Graphismes

L'ensemble des décors variés de the Surge 2 propose des graphismes vraiment très agréables visuellement. Entre les forêts rocheuses, le centre ville, les routes crados et inondées, les sous terrains, les cavernes, les centres CREO, les labos et j'en passe, on prend un réel plaisir à se balader, ou refaire le chemin depuis sa précédente mort et, même si au bout de la 43ème mort d'affilée on commence à connaitre ce petit morceau de couloir, on le trouvera vraiment sympathique !

Pour agrémenter tout cela, les personnages sont relativement bien modélisés, les armures également, et les armes sont simplement sublimes. Le seul petit bémol que j'ai trouvé reste que le jeu parait parfois un peu trop "lisse".  Mais ce n'est pas du tout dérangeant.

L'ambiance sonore est assez discrète et entre bien dans l'optique de l'immersion du joueur. Lors des combats, les impacts et autres sont, quant à eux, crédibles pour la plupart, même si parfois j'ai l'impression que l'on me tire dessus avec un lance-patates au vu du bruit, mais je n'ai remarqué ce phénomène que sur un seul ennemi.

 

Gameplay

La première chose que vous comprendrez dans la douleur est que ce jeu se comporte de manière peu hospitalière avec vous. Dès vos premiers pas, vous allez vous prendre des coups qui vont probablement vous achever tant ils sortent parfois de nulle part. Pour exemple, je me suis pris une caillasse un instant après être tombé dans un trou, et un coup de barre dans la tête dix secondes plus tard... normal en somme !

Le tuto vous équipe rapidement d'une armure après un mini-boss. Et c'est là que les choses sérieuses commencent. L'exploration fait partie intégrante du jeu, et louper un détail peut vous handicaper par la suite, vous faire louper une quête ou bien vous faire tourner en rond plusieurs fois parce que vous avez raté le petit truc qui vous fera progresser.

En soi, le jeu reste assez proche dans son système de combat et de survie du premier opus, mais on note des choses qui sont un peu plus poussées ou devenues quasiment obligatoires. Par exemple, le jeu se fera plus simple et certains boss très difficilement faisables sans la parade directionnelle, qui nous permet de contrer. Je dis plus simple, mais la difficulté est aussi élevée, voire plus que dans le premier opus.

Le premier boss, qui arrive assez rapidement dans l'aventure, vous donnera votre drone et son premier équipement, un fusil classique qui sera d'une aide plus que précieuse. Car, ici, le drone a le droit à tout un set d'équipement qui sera lui aussi vital pour réussir à vous en sortir, autant contre les ennemis normaux que contre les boss. Que ce soit le laser thermique qui fonctionne particulièrement bien contre les humains, ou bien la charge IEM en passant par le fusil de sniper, votre compagnon volant sera un réel couteau suisse.

Côté personnage, votre tenue sera customisable en fonction de vos envies et besoins. Chaque type d'armure qui se greffera à votre exo-squelette possédera ses forces et faiblesses, ainsi que des bonus de set qui viendront augmenter votre puissance et compléter votre style de jeu.

Côté arme, vous aurez également de quoi faire, plusieurs types sont à votre disposition, chacune possédant des atouts, vitesse, impact et attribut propre. Que vous vouliez être un combattant à la Wolverine ou bien un lancier, un épéiste ou bien fracasser vos ennemis avec un marteau, chacun y trouvera son compte.

Les implants viendront compléter tout cela en ajoutant des boosts de force, de vitesse, de parade, ou bien des fonctionnalités tel que le scan ou la parade directionnelle.

En plus, vous pourrez booster votre personnage en faisant évoluer votre armure avec les composants et pièces détachées que vous trouverez sur les ennemis.

 

Pimp my armor !

Vous pourrez fabriquer vos armures, les augmenter, ou stocker vos pièces détachées dans toutes les stations médicales que vous trouverez dans le jeu. En plus de faire réapparaître tous les ennemis que vous avez pu vaincre, vous pourrez vous soigner intégralement.

Pour augmenter une partie d'armure, vous devrez avoir les bons composants arrachés sur les ennemis que vous avez vaincus, ainsi qu'un nombre de pièces détachées suffisant pour l'amélioration. Plus vous avancerez, plus les ennemis seront puissants et vous donneront des pièces de meilleure qualité.

Cependant, il ne faut pas oublier d'augmenter le noyau de son exo-squelette, sans quoi vous n'aurez pas assez de puissance disponible pour alimenter vos parties d'armures, vous empêchant par conséquent de les équiper. Chaque fois que vous augmenterez le niveau de votre noyau, vous aurez deux points que vous pouvez repartir comme bon vous semble dans trois jauges :

  • Santé : Augmente votre vie maximale
  • Endurance : Augmente votre endurance maximale
  • Énergie : Augmente votre efficacité de batterie, ce qui impacte les capacités utilisant cette dernière tel que le soin qui devient plus efficace, la régénération plus importante ou encore l'implant qui booste temporairement votre force. En plus de cela, mettre plusieurs points augmentera vos batteries maximales jusqu’à un total de 5 batteries maximum à la place des trois de bases.

 

Combat

Le système de combat se rapproche grandement de The Surge premier du nom. Cependant, j'ai pu remarquer que cette fois-ci, l'esquive est devenue beaucoup plus importante et présente. Comme dit plus haut, l'implant qui vous donnera la parade directionnelle vous aidera plus que de raison en faisant chanceler l'ennemi, ou bien les boss après un certain nombre de parade, laissent place à une contre-attaque provoquant des dégâts massifs. Largement optionnelle contre les ennemis de base, elle deviendra indispensable contre certains boss les plus puissants et massifs.

Taper une partie du corps l'affaiblira et vous permettra au bout d'un moment de la trancher. En tranchant une partie du corps, vous obtiendrez un plan d'armure, des composants et, si c’était le bras tenant l'arme, vous obtiendrez la dite arme. Tuer un boss d'une certaine façon peut également vous donner une récompense supplémentaire.

Si vous succombez, vous perdrez toute vos pièces détachées non stockées dans une station médicale. Vous aurez la chance de les récupérer en allant jusqu'au lieu de votre mort. Les pièces détachées seront disponibles pendant 2 minutes 30 et octroient une faible régénération de zone tant qu'elles sont au sol, ainsi qu'une restauration complète au moment où vous les ramassez. Chaque ennemi tué augmentera le temps où elles seront disponibles, tandis qu'elles disparaîtront définitivement si vous mourrez sur le chemin.

 

Durée de vie

Très compliqué de donner une durée de vie sur un jeu qui va vous faire recommencer en boucle certains passages ardus tant que vous n'aurez pas compris comment marche tel ou tel ennemi/boss !  Mais entre l'exploration, les quêtes annexes et l'énorme collection d'armures et d'arme qui vous attend, je pense que vous aurez un certain temps pour vous amuser.

 

Hors ligne / En ligne

Sur l'écran principal, vous pourrez choisir de jouer hors ligne ou bien de passer en ligne. Bien que vous ne rencontrerez jamais personne d'autre, vous pourrez admirer ses tags qui vous donneront de précieuses indications. En plus de cela, vous aurez la possibilité de poser votre bannière via votre drone, afin de jouer à une espèce de partie de cache-cache avec la communauté. Moins les gens la trouveront, et plus ils mettront longtemps à la dénicher, et plus votre récompense sera grande.

Mais le point le plus intéressant reste l' ennemi "Vengeur" : lorsqu'un ennemi tue un joueur, il gagne une marque en forme de crâne rouge. Tuer un de ces ennemis vous rapportera des charges de batteries, des pièces détachées, une partie de son armure et des armes.

 

Résumé

The Surge 2 possède une vraie identité et se démarque très clairement du premier opus par son ambiance particulière et son côté ville anarchique, tout en gardant les éléments de gameplay qui ont rendu le jeu si intéressant. On est loin de l'usine isolée qui va vous faire sentir seul au monde, ici ça grouille de PNJs amicaux, vos ennemis ne seront pas que des machines ou bien des gens infectés, ce qui donne une dimension sociale du conflit et rajoute de l'ampleur à l'histoire. Je pense que The Surge 2 possède un vrai potentiel et devrait autant satisfaire les amateurs du premier que réussir à conquérir les manettes de nombreux autres.

Disponible sur le PlayStation Store, sur le Microsoft Store et sur Steam.


Jeux du moment

>> Liste complète <<