Publicité

The Surge – Brutal, sanglant et hardcore

The Surge est un jeu défini comme "action-RPG", sorti aujourd'hui même, le 16 mai, sur PlayStation 4, Xbox One et PC. En avant-première, j'ai pu jouer sur la version PC du titre et découvrir un jeu brutal, sanglant et hardcore... Une perle ? C'est ce que nous allons découvrir !

 

Graphisme & ambiance

Autant aborder le sujet immédiatement : ce jeu est vraiment agréablement visuellement parlant. Les détails sont là et vous proposent un environnement post-apocalyptique détaillé et varié, qui permet une immersion dans l'ambiance voulue (une Terre ravagée par le réchauffement climatique). Les usines, les chaines de montages, les ruines délabrées des zones de constructions... tout est bien retranscrit, même si l'on peut dénoter un certain manque de vie. Même si cela s'explique de part l'histoire, l'ambiance est parfois anormalement creuse, ce qui est regrettable.

Le tout est accompagné par une bande-son plutôt discrète, bien que les bruitages des différentes créatures soit plutôt convainquant. Les voix (entièrement en français) et tons ne sont pas du tout désagréables, excepté pour cette voix qui nous parle à chaque entrée ou sortie de base d’opération et qui, personnellement, m'insupporte !

 

Histoire

Nous travaillons pour une société, CREO, qui veut rebâtir le monde pour les générations futures. En effet, la Terre a été dévastée par les choix chaotiques de l'humanité entraînant divers désastres, des catastrophes naturelles, des récoltes désastreuses, dont la conséquence directe est la fin de la vie. Heureusement, CREO veut remédier à tout cela et rebâtir le monde avec son projet Revolve pour sauvegarder les générations futures.

Vous contrôlez Warren, personne en fauteuil roulant qui, une fois équipé d'un exo-squelette de dernière génération, retrouve sa motricité, lui permettant de marcher, de courir et de combattre les dangers qui rodent. Et, croyez moi, vous allez en baver. Car oui, vous arrivez sur les lieux avec une combinaison endommagée... En plus, les machines sur place vous ont sélectionné pour le désassemblage. Et comme si cela ne suffisait pas, d'anciens collègues de travail sont également prêts à vous faire passer un mauvais quart d'heure !

 

Gameplay

Lorsque j'ai début ma première partie, j'ai immédiatement eu l'envie de faire le parallèle avec Dark Souls en raison de certaines ressemblances qui vont forcément frapper les joueurs de ce titre. Entre la réapparition des créatures à chaque fois que vous allez dans une station médicale (feu de camp), la perte de vos pièces détachées (âmes) à chaque mort, le fait que les pièces restent récupérables si vous retournez sur le lieu de votre trépas ou encore les morts à répétition causées par de petites erreurs ou les boss complètement disproportionnés... Mention spéciale pour le premier boss qui vous donnera des envies de meurtre, voire de destruction par la torture de votre machine à café.

Pour ce qui est du reste, un système de fabrication et d'amélioration d'armes et d'armures est présent, bien qu'un peu trop limité à mon goût. Cela se résume à récupérer des matériaux (Pallier I, puis II, puis III, etc...) dans la zone pour booster l'équipement actuel, puis de recommencer dans la prochaine.

La récupération d'armes et armures se fait soit en les trouvant dans ce qui se rapproche le plus de coffres, ou bien en démembrant les différents ennemis que vous croiserez. Vous pourrez également débloquer des modules de drones pour votre petit compagnon que vous débloquerez rapidement.

 

Bases d'opérations

Elles représentent le centre où vous pourrez vous reposer, créer votre équipement, ou bien avoir plus d'informations sur l'histoire en communiquant avec les PNJs via le réseau interne de l'entreprise.

Comme dit plus haut, à chaque fois que vous vous soignez, tous les monstres (exceptés les boss et mini-boss) reviendront a la vie. Pour rendre ça viable, de nombreux raccourcis sont déblocables afin de raccourcir vos allées et venues.

 

Système de combat

Le combat, simple à prendre en main, offre des coups horizontaux, verticaux et des esquives. Mais sa maîtrise est plus technique avec des coups glissés qui donnent des résultats complètement différents en fonction de vos choix et combos. Si vos attaques sont exécutées avec minutie, elles consomment moins d'endurance, ressource cruciale pour bloquer, esquiver ou bien porter vos coups. Vous pouvez sélectionner un ennemi puis ensuite choisir une partie de cet ennemi. Cela va avoir différents choix, autant sur les dégâts infligés (si elle est protégée) que sur l'éventuel butin ramassé (le schéma de construction correspondant à l'élément d'armure découpé, des matériaux pour créer l'équipement correspondant ou encore l'arme qu'utilisait cet ennemi). Ainsi, vous pouvez choisir de ne cibler que des parties non protégées, mais vous passez alors à côté de votre chance de potentiellement récupérer une super armure !

Les coups chargent une barre d’énergie nécessaire pour utiliser les différentes capacités et le drone. L’énergie sert également à utiliser les coups de grâce qui ont tendance à sectionner une partie de l'adversaire, voire de le couper en deux !

A noter que les règles du combat s'appliquent aussi à vous. Si vous êtes touché sur un endroit non protégé, les dégâts seront plus importants...

 

Exo-squelette et armures

Un choix est à faire dès le début entre une tenue "Lynx" ou "Rhino". Cela définira votre rôle : agent de terrain mobile ou opérateur lourd, cela vous octroiera un bon d’équipement à utiliser a l’établi. Cependant, il est tout à fait possible de trouver des pièces d'armure pour Lynx ou Rhino sur les différentes créatures, vous offrant si la chance est de votre côté la possibilité de tester les deux tenues.

Chaque pièce d’équipement ou implant consomme de l'énergie provenant du cœur énergétique (Core-Power), qui gagne de la puissance en l’améliorant avec des pièces détachées. En montant de niveaux de cœur, vous débloquez également des emplacement d'implants.

 

Implants

Les implants proposent de choisir entre différents bonus activables ou passifs qui peuvent se révéler cruciaux. Quelques exemples d'implants que j'apprécie à titre personnel : le radar (qui vous indique les objets rares), le boost de dégâts, les injections de soins ou enfin celui qui indique la santé des ennemis.

 

Avis général

Loin d'être un jeu parfait, The Surge offre malgré tout un divertissement à la hauteur de mes attentes en tant que fan des jeux de rôle. Son histoire, qui change un peu des despotes qui veulent détruire la terre, son rythme nerveux, ses boss ardus sont autant de points forts. Alors oui, certes, comme évoqué plus haut, il a des airs de famille avec Dark Souls, mais est-ce réellement une mauvaise chose ? Après avoir joyeusement tué des ennemis sur cette terre désolée, The Surge me parait tout à fait capable de se faire sa place dans votre librairie et a su peu à peu s'affranchir de cette comparaison au fur et à mesure des heures de jeu. Un dernier bon point : le jeu est d'ailleurs entièrement doublé en français !


Jeux du moment

>> Liste complète <<