Publicité

Master Of Anima – Le monde de Spark en péril

Passtech Games m'avait déjà surpris avec leur jeu indépendant Space Run il y a de cela quelques années (le but du jeu était de créer un vaisseau cargo et d'effectuer des livraisons tout en étant sous le feu ennemi). Machinalement, je me suis laissé emporter à tester leur nouveau concept pour voir si la magie du studio était toujours là. Le jeu, Master Of Anima, est un mélange entre l'aventure et la stratégie en temps réel.

On incarne dans l'histoire le jeune apprenti Animancien Otto qui peut contrôler l'anima, une sorte d’énergie magique présente dans le monde de Spark. Dans le cas des Animanciens, elle est principalement utilisée pour créer des entités gardiennes qui peuvent être utilisées de nombreuses façons à la fois sur le plan utilitaire (aide de villageois) ou militaire (protection des forces du mal). Notre personnage n'a toutefois qu'un rêve bien à lui : vivre sa vie avec sa bien-aimée Ana. Comme vous vous en doutez, tout ne va pas bien se passer, car l'antagoniste du jeu Zahr va scinder l'âme de sa dulcinée en plusieurs morceaux. Nous voici donc partis à l'aventure à la recherche de ces fragments pour redonner vie à Ana.

Que ce soit sur les phases d'exploration ou de combat, vous pourrez comptez sur vos gardiens pour vous épauler. Même si votre personnage a la possibilité d'effectuer certaines actions comme frapper ou sauter, le cœur du gameplay (du moins au début) sera axé sur ces personnages. Au fil de l'aventure, vous débloquerez les différents gardiens que vous pourrez ensuite invoquer grâce à l'anima. Vous pourrez contrôler jusqu'à 100 gardiens à la fois divisés en 5 types bien spécifiques. Attention toutefois, l'anima n'est pas une ressource illimitée : dans les niveaux, il vous faudra la récupérer sur les ennemis ou les éléments du décor pour pouvoir invoquer ou ré-invoquer vos gardiens.

Notre héros va pouvoir rapidement invoquer plusieurs types de gardiens. Même si certains sont uniquement désignés pour le combat, le gardien protecteur vous servira par exemple à bouger certains éléments du décor pour faire avancer votre armée au sein du niveau et est donc indispensable au niveau de l'exploration. Voyons tout de même plus en détail chacun des gardiens dont on dispose.

  • Protecteurs : gardiens spécialisés au corps à corps et possédant un nombre conséquent de points de vie. Leur cri de guerre va permettre d'étourdir l'ennemi pendant un bon laps de temps. Ce sont les seuls gardiens pouvant bouger les obstacles sur votre chemin (caillou, tourelles, ...)
  • Sentinelles : ce sont les gardiens à distance. Leur cri de guerre vous permettra de leur faire canaliser une grosse frappe. Le seul bémol est que, pendant cette action, ils ne peuvent pas bouger.
  • Catalystes : ils aspirent la vie de votre adversaire pour vous fournir de l'anima. Au début du jeu, on peut s'en passer, mais l'arrivée du commandeur et de l'invocateur vous obligera à les jouer pour vous assurer un contrôle de la carte sans pareil.
  • Commandeurs : pour moi, l'un des gardiens les plus utiles du jeu. Il va vous permettre de relayer votre cri de guerre aux gardiens qui lui sont proches. Ce qui vous permettra en tant que joueur de pouvoir vous étendre sur le champ de bataille de façon beaucoup plus efficace.
  • Invocateurs : assez utiles pour le contrôle de foule. Leurs cris de guerre vont leur permettre de lâcher une horde de mini-golems sur vos ennemis ce qui vous donnera la possibilité de temporiser un peu la bataille (pour vous replacer par exemple).

Durant votre aventure et sur chacun des niveaux, vous pourrez interagir avec de nombreux objets. Il est aussi possible de trouver des artefacts qui amélioreront les points de vie et d'anima de votre personnage. Que ce soit grâce à l'exploration ou aux combats, Otto gagnera de l'expérience qui pourra être dépensée, soit pour ses propres compétences soit pour augmenter certains effets d'un type de gardien. Ces traits peuvent être remis à zéro à n'importe quel moment à condition que vous ne soyez pas dans un niveau. Concernant les gains de points de vie ou d'anima, ils sont permanents et sont effectifs même sur un niveau précédent.

Master Of Anima a été pour moi un petit coup de coeur. Je ne vais pas m'étendre beaucoup sur les graphismes car ce sujet est toujours propre à chacun. Toutefois, je trouve le jeu très beau dans son ensemble et les animations des gardiens ou des ennemis très bien réalisées. Sur le gameplay, il est possible de jouer à la manette ou au clavier. J'ai essayé les deux façons de jouer et je dois dire que j'ai beaucoup plus de facilité avec un clavier/souris qu'avec une manette. De loin, on pourrait se dire que le jeu est très simple mais, à partir d'un certain palier de niveau, le jeu révèle vraiment sa notion de jeu de stratégie. Le positionnement de vos troupes et les cris de guerre que vous pouvez déclencher sont les parties essentielles à maîtriser rapidement dans ce titre. Petit point négatif par rapport à Otto, notre personnage, qui, au fil des niveaux, peut perdre un peu de son efficacité tant que l'on n'a pas débloqué certaines compétences dans son arbre de talent.


Jeux du moment

>> Liste complète <<