Publicité

The Legend Of Zelda – La légende des déesses et du héros

Comme certains le savent, un tout petit jeu intitulé The Legend of Zelda : Breath of The Wild va sortir dans quelques semaines (Nyyyyyyaaaaaah ! <hurlement hystérique de fan>)... hum... <se racle la gorge>. À cette occasion, j’ai décidé de parler de cet univers dont je suis fan depuis... ben depuis toujours en fait ! The Legend Of Zelda et The Adventure of Link furent les deux premiers jeux vidéo auxquels j’ai joué dans ma vie, merci mes vieux cousins qui m’ont foutu devant la console pour avoir la paix quand j’étais môme ! 😀 (fin de la parenthèse 3615 mylife).

Plus précisément, j’ai décidé de raconter l’histoire de The Legend Of Zelda, car beaucoup ne le savent pas, mais tous les opus sont reliés entre eux dans un seul et même gigantesque « fil rouge ». Mais le plus difficile est que ces opus ne sortent pas « dans l’ordre chronologique ». Par exemple, Skyward Sword est le dernier opus sorti sur console de salon à l’heure actuelle (jusqu’à ce que Breath of the Wild sorte le mois prochain) et c’est pourtant l’opus de départ, celui qui met en place toute l’histoire, la mythologie et est le départ de cette gigantesque légende qui s’étale sur plusieurs millénaires.

Évidemment, ce qui va suivre comporte des spoilers massifs, étant donné que je vais raconter l’histoire de chaque opus, donc vous êtes prévenu ! Et comme tout sera raconté, ça sera un très long texte ! Il existe un livre officiel retraçant l’histoire : Hyrule Historia. Ne possédant pas ce dernier (grrr, l’anglais !) il risque peut-être d’avoir quelques manques, notamment pour les vieux opus auxquels je n’ai plus touché depuis 15-20 ans (notamment les jeux sur GB, Nes et Snes).

Je me suis demandé comment aborder le sujet. Est-ce que j’allais parler des opus par rapport à leur ordre de sortie, par rapport à leur place dans la chronologie, par rapport au support, etc. ? Finalement, j’ai décidé de parler des opus par rapport à leur place dans la chronologie, ça sera plus simple pour comprendre et suivre l’histoire. Et pour cela, voici une petite frise chronologique sur laquelle sont placés tous les opus de la saga, à la place qu’ils occupent :

On se retrouve donc avec une grande chronologie, découpée en quatre grande ères, elles-même divisées en plusieurs périodes se déroulant à plusieurs époques. Comme vous pouvez le voir sur la frise, à partir d’Ocarina Of Time (L'époque de la Déesses et du Héros - l’ère du Héros du temps), la chronologie se sépare en trois grandes ères. Chacune de ces ères correspond en fait aux trois fins possibles d’Ocarina Of Time :

Je développerai donc l’histoire dans l’ordre qui suit :

  • La légende des Déesses et du Héros.
  • Le déclin d’Hyrule et le dernier héros.
  • Le royaume du crépuscule et l’héritage du héros.
  • Le héros des vents et un Nouveau Monde.

La création

Au commencement, il n’y avait rien, hormis le chaos. C’est alors que trois déesses apparurent et décidèrent de créer le monde. Il y avait tout d’abord Din, la déesse de la Force, qui créa et modela la terre de ses puissants bras de flammes. Il vient ensuite Nayru, déesse de la sagesse, qui inonda le monde de sa sagesse, créant ainsi le ciel et donnant au monde l’esprit et la loi. Puis arriva Farore, Déesse du Courage qui, de son âme infinie, donna vie à tous les êtres issus de l’ordre et de la loi.

Une fois leur œuvre accomplie, les trois déesses retournèrent vers les cieux mais, au moment de leur départ, elles laissèrent trois Triangles d’or, vestiges de leur pouvoir.

Les trois déesses d'or

C’est ainsi qu’est créé le monde dans lequel se déroule The Legend Of Zelda. La Triforce est la base de tout. C’est une puissante relique laissée par les trois déesses qui permet à quiconque qui la touche, de réaliser n’importe quel vœu. Hélas, la Triforce ne distingue pas le bien du mal et peut donc réaliser un vœu, qu’il soit « bon » ou bien « mauvais ». Toutefois, pour réaliser ce vœu, il faut non seulement en être digne (que ça soit dans la lumière ou dans la noirceur), mais aussi posséder en soi un équilibre entre la force, la sagesse et le courage.

La Triforce

Si la Triforce est touchée par une personne ne possédant pas cet équilibre en lui, cette dernière se divise alors en trois fragments ; celui qui correspond à la personne qui touche la Triforce lui revient de droit, tandis que les deux autres fragments iront à deux élus des déesses. Afin d’en obtenir le pouvoir et réaliser le vœu, la personne ayant touché la Triforce devra récupérer les deux parties manquantes.

L'ancienne Guerre

Après le départ des trois déesses et la Triforce laissée sur terre, la vie suit son court quand un grand mal surgis sans crier garde des profondeurs de la terre et tenta de voler la Triforce. Ce mal n’était autre que l’Avatar du Néant qui voulait s’emparer de la Triforce afin de dominer le monde grâce à ses légions de démons.

L'Avatar du Néant

Alors que la guerre faisait rage, les massacres légions et afin de protéger la Triforce, une jeune déesse appelée Hylia décida d’envoyer dans les cieux des fragments de la terre, dont un où se trouve le temple d’Hylia (une immense statue à l’image de la déesse), avec dedans la Triforce et les rares êtres humains survivants, puis scella la surface avec une immense barrière de nuages infranchissable. Hylia, quant à elle, resta sur terre avec les autres races et tribus (les Gorons, Zora, Sheikahs et quelques autres), combattit l’Avatar du Néant et réussit finalement à le sceller.

La Déesse Hylia et les peuples restant sur terre.

Le monde venait d’être sauvé de justesse de la destruction. Toutefois, Hylia était bien consciente que le sceau maintenant enfermé l’Avatar du Néant ne pourrait pas résister éternellement. Elle comprit que lorsque ce dernier se brisera, il faudra être en mesure de l’exterminer de manière définitive, et décida de s’y préparer en utilisant le pouvoir de la Triforce.

Malheureusement, le pouvoir de la Triforce avait une protection : une divinité ne peut pas l’utiliser. Hylia choisi donc la solution ultime, renoncer à sa divinité et espérer renaître sous forme humaine. Avant d’y renoncer, elle confia à une Sheikah du nom d’Impa de surveiller le sceau jusqu’au jour où aura lieu sa réincarnation.

L’histoire de la guerre et de la création des îles volantes se transmit de génération en génération et finit par devenir, plusieurs millénaire après, une simple légende. Toutefois, aux débuts de l’ère du Ciel, le morceau de terre volante, qui fût baptisé Célesbourg, et qui abritait les rares humains survivants, décidèrent de créer une milice armée pour défendre leur nouvelle terre des menaces qu’ils n’ont pas pu combattre avant. C’est ainsi que fut fondé l’école de chevalerie, lieu où tous les jeunes hommes s’entraînent au maniement des armes et notamment, de l’épée.

Célesbourg

Plusieurs milliers d’années s'écoulent et le sceau de l’Avatar du Néant est en passe de se briser. C’est alors qu’à Célesbourg, deux personnes naissent, Link et Zelda. Les années passent, Link est devenu membre de l’école de Chevalerie et finit par passer en classe supérieure et, pour se faire, obtient une tunique de couleur verte, qui symbolise son nouveau rang. Cette tunique est à l’origine même de la tunique qu’obtiendront tous les élus à travers les âges.

Tunique de Link

Pendant ce temps, un démon du nom de Ghirahim, appelé Monarque Démoniaque, prit le contrôle de la terre sous les nuages et envoya ses légions de démons aux quatre coins du monde à la recherche de la réincarnation de la déesse. Il finit par la trouver à Célesbourg sous les traits de Zelda. Mais, ne pouvant franchir la barrière de nuage, il invoqua une immense tornade pour l’attirer sur terre.

Alors que Zelda disparut sous les nuages, la destinée de Link se mit en marche. Se sentant poussé vers la statue de la déesse, qui n’est autre que le Temple d’Hylia, il y découvrit l’Épée Divine. Link découvrit également, avec surprise, qu’un esprit vivait dans cette lame ; Fay, créée par la Déesse elle-même afin de guider une personne digne d'utiliser cette arme. Armé de l'épée, il décida de passer la barrière de nuage afin de se rendre sur terre pour y retrouver Zelda.

Fay

De son côté, Zelda, qui venait d’arriver à la surface, fut secourue par une vieille femme. Cette dernière lui révèle que Zelda est la réincarnation de la déesse Hylia et que son devoir était de prier dans deux temples où reposent les sources de la Contemplation et de la Terre, afin de purifier son corps et retrouver ses souvenirs de sa vie d'antan. Durant son périple, elle rencontra une femme du nom d'Impa, qui lui explique qu’elle avait été chargée de veiller sur la réincarnation de la déesse. Elles partirent toutes les deux et Zelda finit la purification et retrouva tous ses souvenirs.

Zelda redevenu la Déesse Hylia

Elle comprit alors qu’elle devait renforcer le sceau de l’Avatar du Néant et se dirigea vers le Temple du Temps pour remonter le temps via une porte afin d’effectuer cela. C’est alors qu’elle et Link se retrouvèrent, mais Ghirahim les attaqua. Link décide de le retenir le temps que Zelda et Impa puissent passer la porte du temps, qu’Impa détruisit afin de ne pas être poursuivi.

Link découvrit qu’une seconde porte du temps existait, au temple du Sceau. Toutefois; en se rendant sur place, le sceau commençait déjà à se fissurer et l’Avatar du Néant, s’en échappe, mais Link réussit à le contenir. C’est une fois au temple du Sceau qu’il apprend que l’Épée Divine est en fait une lame inachevée et, pour la terminer, doit s’imprégner des trois flammes sacrées des déesses : la flamme de Nayru, de Farore et de Din. Après avoir passé d’innombrables épreuves pour obtenir ces trois flammes, l’Épée Divine est à présent complète et devient ce qu’elle était destinée à être et sera durant les milliers d'années à venir : l’Épée de Légende.

L'épée de Légende

Une fois l’Épée de Légende enfin créée, Link retourne au temple du Sceau et peut enfin l’utiliser pour passer la porte du temps et aller dans le passé pour y rejoindre Zelda et Impa. C’est alors que Link découvre le plan de Zelda : pour renforcer le sceau et qu’il tienne jusqu’à leur époque, elle doit se sceller à l’intérieur du temple d'Hylia et plonger dans un sommeil millénaire. Ainsi seulement, la terre restera intacte et Célesbourg pourra prospérer et survivre dans le ciel. Avant de sombrer dans un long sommeil, elle lui explique que la Triforce se trouve dans la Tour des Cieux, qui est elle-même sous le Temple Hylia à Célesbourg.

Link retourne donc à son époque et part récupérer la Triforce. Une fois obtenu, il fait vœu que le Temple d'Hylia retourne sur terre afin de sceller définitivement l’Avatar du Néant et ainsi réveiller Zelda.

La Porte du Temps

Dès son réveil, Zelda se fait kidnapper et entraînée dans le passé par Ghirahim par la porte du temps du temple du sceau et utilise son corps afin d’accomplir la cérémonie de résurrection de l’Avatar du Néant. Link, qui les a poursuivi, parvint à vaincre Ghirahim mais la résurrection a malheureusement été accomplie. C’est ainsi que débuta le tout premier combat d’une longue série entre l’Avatar du néant et un humain. Link finit par vaincre l’avatar, toute trace de son existence disparut de la surface du monde et son essence fut scellée à l’intérieur de l’Épée de Légende elle-même.

Link retourna au Temple du Sceau afin d’y déposer l’Épée de Légende dans son socle et Fay, son travail terminé car l’épée enfin complète et le mal vaincu, sombra dans un sommeil éternel au sein même de la lame.

Impa décida de rester dans le passé tandis que Zelda et Link retournent ainsi à leur époque. Ils y retrouvèrent la vieille femme qui dévoila enfin son identité : Impa. Elle a passé tous ces siècles, seule, à surveiller et protéger le sceau. Elle leur révéla que ce dernier était bel et bien scellé et qu’il n’y avait plus rien à craindre de l’avatar du Néant. Link et Zelda, ravis d’apprendre cela, décidèrent de rester vivre sur terre afin de veiller sur la Triforce.

Zelda et Link

Mais la disparition de l’Avatar du Néant n’était pas la fin car, avant d’être scellé, il réussit à lancer la malédiction du démon, qui marqua le début d’un cycle éternel de conflit lui permettant de se réincarner à l’infini (les « Ganondorf »), impliquant ceux ayant du sang de la Déesse dans leurs veines (la lignée royale et les princesses « Zelda ») et ceux ayant l’esprit du Héros (les « Link »).

C'est ainsi que tout commençât et que le cycle se mit en place et se perpétuera durant des milliers d'années.

Le scellement du Saint Royaume

Alors que le temps passe, la Triforce finit par être convoitée par de nombreuses personnes et une lutte qui dura de nombreuses années éclata. La Triforce fut alors cachée dans le Saint Royaume (aussi appelé « La Terre d’Or » ou encore « Terre sacrée » suivant les époques et les peuples), qui est une terre créée par les trois déesses à la base pour y déposer la Triforce. Le Sage de la lumière, Rauru, décida de construire le Temple du Temps autour de la seule entrée vers ce royaume et utilisa l’Épée de Légende afin d’en sceller l’accès, ce qui lui octroya également la capacité de voyager à travers le temps (l’Épée pouvant contrôler la dernière porte du temps existant).

Le Temple du Temps

Rauru, afin de protéger la Triforce le plus possible, décida d’empêcher quiconque d’avoir accès à l’épée et au sceau en protégeant ainsi les deux derrière la Porte du Temps, qui ne peut s’ouvrir que grâce à trois pierres sacrées, dont il donna la garde à trois des peuples étant restés sur Terre lors de l’ère de la Déesse Hylia : le peuple de la forêt (les kokiri), le peuple de l’eau (les Zora) et le peuple du feu (les gorons). La Triforce fut ainsi conservée et protégée et Rauru s’isola dans le Saint Royaume afin de protéger le pouvoir des Dieux.

Le Sanctuaire des Sages

Suite à ces événements, le monde se développa. Les descendants directs de la Déesse Hylia fondirent un royaume qui finit par être connu sous le nom d’Hyrule et tous ceux ayant la même ascendance que de la déesse devinrent ainsi les Hyliens. La paix dura des milliers d’années.

Les Minish et la Force de la Lumière

Bien des siècles après la création du Royaume d’Hyrule, alors que tout le monde vivait dans un monde de paix, des êtres maléfiques apparurent. Alors que le monde plonge dans les ténèbres, un Minish (une race vivant sur terre, mais n’étant visible que par les enfants et mesurant quelques centimètres) offrit une épée et une lumière dorée à la personne désignée comme étant le « Héros des humains ». Armé de ces deux artéfacts magiques symboles de sagesse et bravoure, le Héros des humains réussit à enfermer tous les monstres à l’intérieur d’un coffre qu’il scella en y plantant l’épée dessus et ramena la paix dans le monde. Suite à ces événements, la famille royale d’Hyrule devient la protectrice de l’épée, qu’elle appela « La Lame Minish », mais garda secrète l’existence du royaume Minish. En souvenir de ces événements, chaque année un festival fut organisé afin de célébrer cette amitié. Un festival dont avait lieu un tournoi de combat à l’épée et la cérémonie de récompense se tenait devant la légendaire Lame Minish.

L'épée Minish

Vaati et l'épée de Quatre

Lors du centième anniversaire, le tournoi du festival fut remporté par un inconnu du nom de Vaati. Ce dernier était persuadé que la Force de la Lumière se trouvant dans le coffre, il détruisit l’épée, ce qui a eu pour conséquence de libérer tout le mal contenu à l’intérieur. Vaati transforma la princesse du royaume, nommée Zelda, en pierre de peur qu’elle ait le pouvoir de le stopper et partit à la recherche de la Force de la Lumière.

Un jeune héros du nom de Link, qui voulut arrêter Vaati, partit en direction de la résidence des Minish et tomba sur Exelo, un sage Minish maudit et transformé par son apprenti, qui n’était autre que Vaati. Il avoua à Link que Vaati a été doté de pouvoirs maléfiques à cause du « Chapeau du mage », une création d’Exelo.

Se sentant coupable et responsable des actes de Vaati, Exelo se joint à Link afin de l’aider dans sa quête. Ils découvrirent que, pour briser la malédiction lancée sur Zelda, Link devait réparer la Lame Minish afin d’utiliser son pouvoir sacré. Pour cela, il devait obtenir le pouvoir des quatre éléments et se rendre au Sanctuaire des éléments.

Le sanctuaire des éléments

Pendant ce temps, Vaati réussit à prendre le contrôle de l’esprit du roi d’Hyrule et finit par découvrir où se trouve la Force de la Lumière :

Lorsque les quatre éléments seront réunis et placés au sein du sanctuaire des Éléments, une épée sacrée apparaîtra et dévoilera le chemin jusqu’à la Force de la Lumière.

Apprenant que Link était déjà à la recherche des éléments grâce au roi, il décida de le laisser faire.

Après avoir collecté les quatre éléments et les placer sur le piédestal sacré du sanctuaire des Éléments, le pouvoir sacré fut alors insufflé dans la Lame Minish qui devint ainsi l’Épée des Quatre, octroyant à son possesseur la capacité de se diviser en quatre. Au même moment, la porte du sanctuaire s’ouvrit et la vérité éclata sur la Force de la Lumière : cette dernière réside, de génération en génération, au sein de la princesse Zelda. Vaati, qui espionnait Link, apprit donc la nouvelle et commença à extraire ce pouvoir du corps de la princesse.

Link réussit à mettre fin au rituel, mais Vaati réussit toutefois à extraire assez de pouvoir pour se transformer en « Grand Avatar ». Grâce à la puissance et au pouvoir de l’Épée des Quatre, Link réussit à détruire Vaati sous sa forme de Grand Avatar et à briser la malédiction jetée à la fois sur la princesse Zelda, mais aussi sur Exelo.

Vaati sous la forme de Grand Avatar

Toutefois,  le royaume fut ravagé durant le règne de Vaati (par l’intermédiaire du roi d’Hyrule qu’il possédait) et le combat entre Link et Vaati était si violent que le château d’Hyrule s’effondra et. Exelo remit le Chapeau du Mage à la princesse Zelda, combiné aux restes de la Force de la lumière qui lui restait, l’utilisa pour rendre à Hyrule son état d’antan. Peu de temps après, Exelo repartit dans le royaume Minish mais, avant cela, il remit à Link un bonnet vert.

La résurrection de Vaati

Durant les générations suivantes, la princesse Zelda et ses descendantes veillèrent sur l’Épée de Quatre scellée mais, un jour, le sceau commença à s’affaiblir. Vaati était toujours vivant et il kidnappa la princesse Zelda. Un nouveau Link fut témoin de la résurrection de Vaati, une fée apparut et lui expliqua qu’il devait s’emparer de l’Epée de Quatre. C’est alors qu’il se divisa en quatre. Les Trois Grandes Fées apparurent devant lui/eux et expliquèrent qu’elles pouvaient l’aider.

Les Quatre Link

Après avoir prouvé sa valeur et obtenu les clés du Palais du Vent, lieu où vit Vaati, il s’y rendit afin de le combattre. Les quatre Link, utilisant leurs pouvoirs combinés, réussirent à vaincre Vaati et sauver la princesse Zelda. Vaati fut scellé dans l’Épée des Quatre et cette dernière fut replacée sur son piédestal. Link redevient un seul et unique.

Mais ce n’est que le début de nouveaux problèmes.

La prochaine période est celle qui marquera la séparation de la chronologie en trois ères différentes (celle du déclin, du crépuscule et du héros des vents), par rapport à ce qui se passe à la fin de cette dernière.

Le Royaume d'Hyrule dans le Chaos

Hyrule vécut ainsi en paix durant de nombreux siècles. Mais, un jour une guerre éclata, qui ravagea complètement les royaumes durant de très nombreuses et longues années. Durant cette période de conflits et de morts, une femme décida de fuir avec son bébé dans les bras en direction de la Forêt interdite, qui n’est autre que le lieu abritant la Forêt Kokiri et les Bois perdus. Lieux où règne une étrange malédiction, transformant tous les humains qui y pénètrent. Les adultes deviennent des Stalfos (des squelettes « vivants ») tandis que les enfants deviennent des Skull Kids, d’étranges créatures sans visages, et tous sont condamnés à errer pour l’éternité dans la forêt.

Toutefois, cette jeune mère arrive à atteindre l’Arbre Mojo, l’esprit de la Forêt Kokiri et lui demandant de sauver son enfant. L’arbre Mojo, sentant que l’enfant avait une grande destinée en lien avec Hyrule, accepta. La jeune mère lui confia donc son enfant avant de rendre son dernier souffle. Ce garçon deviendra en grandissant : Link.

L'Arbre Mojo

Pendant ce temps, le roi d’Hyrule réussit à mettre un terme aux combats et l’ensemble des pays s’unifièrent tous pour devenir un seul unique immense royaume : le Royaume d’Hyrule. La paix enfin revenue, le royaume vécut en paix durant une dizaine d’années. Durant cette période, Ganondorf, le chef des Gérudos (le peuple du désert), jura à nouveau fidélité du Roi d’Hyrule et réussit à rejoindre la cour royale. Toutefois, ce dernier avait un but bien précis et espéré que, grâce à ce rapprochement, retrouver la légendaire Triforce, dont les légendes disent être caché au sein du royaume.

Les Elues de la Triforce

Durant son enfance, la princesse du royaume, Zelda, fit un rêve prémonitoire sur la destinée de son royaume : Ganondorf cherche la Triforce qui repose au cœur du Saint Royaume et serait le responsable de la destruction du monde. Suite à ces rêves, dont elle savait que c’était la vérité, elle en avertit son père qui n’y croit pas, elle se tourna donc vers sa nourrice, Impa, et décida de surveiller de près Ganondorf lorsque ce dernier rend visite au roi.

Ganondorf

Pendant ce temps, à l’autre bout du royaume, un jeune garçon vivant dans la forêt Kokiri est appelé par l’esprit de la forêt, l’Arbre Mojo, qui est mourant. Link arrive à vaincre le mal qui le ronge, mais trop tard malheureusement. Alors que ce dernier vit ses derniers instants, il dévoile à Link que sa destinée est de quitter ces bois et de rejoindre le château afin d’y rencontrer la princesse. Dans son dernier souffle, il lui remit l’Emeuraude Kokiri, une des trois pierres ancestrales dont il était le gardien et permettant d’ouvrir la porte du Saint Royaume. Link quitte le village Kokiri en compagnie de Navi, une fée envoyée par l’arbre Mojo (Link n’étant pas un Kokiri, il ne possédait pas de fée dès sa naissance) et part à la rencontre de Zelda. Cette dernière lui révèle ses rêves et charge Link d’aller récupérer les deux autres pierres ancestrales afin d’utiliser elle-même le pouvoir de la Triforce afin de contrer Ganondorf.

La Porte du Temps

Alors que Link réussit enfin à rassembler les trois pierres ancestrales (l’Emeuraude Kokiri, le Rubis Goron et le Saphir Zora), Ganondorf attaqua le château d’Hyrule, ce qui poussa Zelda et Impa à fuir le royaume. Durant sa fuite, Zelda réussit à remettre à Link l’Ocarina du Temps, un artefact du Saint Royaume dont la famille royale avait la garde, afin que Link l’utilise pour protéger la Triforce. En possession de l’Ocarina et des trois pierres ancestrales, Link se rendit au Temple du Temps et ouvrit la Porte du Temps pour accéder à la clé permettant d’ouvrir la porte du Saint Royaume : l’Épée de Légende. Ganondorf avait toutefois une longueur d’avance et était au courant des intentions de Zelda, Impa et Link a attendu le moment où Link ouvre la porte pour envahir le Saint Royaume et mettre la main sur la Triforce. Toutefois, Ganondorf ne possédant pas l’équilibre, cette dernière se sépara en trois. Il reçut que le fragment de la Force et les deux autres fragments, celui de la sagesse et du courage, se dispersèrent dans le monde à la recherche de personnes qui en sont dignes.

Ganondorf et le fragment de la Force

Le Saint Royaume possède une puissance unique qui fait qu’il reflète le cœur de ceux y pénétrant. Une personne au cœur pure transformera le Saint Royaume en paradis tandis qu’une personne au cœur maléfique le transformera en Enfer. De par cette capacité, couplée au fragment de la Force, Ganondorf devint ainsi le Seigneur du Malin et le Saint Royaume devint un monde de cauchemars où monstres et démons se déchaînèrent. Le Château d’Hyrule et la Citadelle tombèrent sous le contrôle de Ganondorf qui en fit sa demeure.

Ces événements se déroulèrent durant sept longues années. Link, malgré le fait qu’il était digne de l’Épée de Légende, avait un corps trop jeune pour l'utiliser avec son pouvoir. L’arme et Link furent scellés ensemble dans le Saint Royaume. C’est donc dans le Sanctuaire des Sages, situé au Temple de la Lumière, lieu où vivait Rauru depuis des millénaires, que Link dormit ainsi durant sept longues années jusqu’à ce qu’il soit en âge d’accomplir sa destinée.

Le Sanctuaire des Sages

Durant ces très longues années, dans le royaume d’Hyrule, Zelda comprit qu’elle n’avait pas d’autre choix que d’attendre que le sceau protégeant Link se brise. Afin d’échapper à Ganondorf et aider Link lors de son retour, elle décida de se déguiser en Sheikah, sous les traits d’un garçon.

C’est après sept longues années que Link se réveille dans le Sanctuaire des Sages, armé de l’Épée de Légende et du fragment du Courage de la Triforce. Rauru le mit au courant de tout ce qu’il s’est passé, mais aussi que tous les sages, exceptés deux sages dont lui, Sage de la Lumière, furent assassinés par Ganondorf et qu’il devait éveiller les nouveaux, qui se trouvent à Hyrule.

Link quitta le Saint Royaume et parcourut Hyrule afin de retrouver les Sages :

  • Saria de la tribu Kokiri, Sage de la Forêt.
  • Darunia de la tribu Goron, Sage du Feu.
  • Ruto de la tribu Zora, Sage de l’Eau.
  • Impa, la nourrice de Zelda, Sage de l’ombre.
  • Nabooru, de la tribu Gerudo, Sage de l’Esprit.

Durant son périple, Link rencontra un étrange Sheikah qui l’aida, notamment en lui enseignant les mélodies à jouer à l’Ocarina lui permettant d’accéder aux différents temples. Chaque fois qu’il réveilla un Sage, ce dernier lui octroie son pouvoir sous la forme d’un médaillon.

Les Sept Sages

Alors qu’il retourne au Temple du Temps pour découvrir l’identité du dernier Sage, le Sheikah qui l’a aidée durant son aventure se dévoile à Link, c’est en réalité la princesse Zelda, mais surtout, la septième et Cheffe des Sages. Mais surtout, elle est en possession du Fragment de la Sagesse. Elle dévoile le plan des Sages à Link : attirer Ganondorf dans un abysse sans fond, dont le sceau sera ouvert par les six premiers Sages et sera ensuite verrouillé par le pouvoir de Zelda. Ainsi, Ganondorf sera emprisonné en dehors du monde.

Toutefois, Ganondorf surveillait Link depuis son retour et, lorsque Zelda se dévoila, il en profita pour la capturer. Link partit en direction du château de Ganondorf pour l’affronter, pendant que ce dernier tente d'extraire le fragment de la Sagesse de la princesse et attend avec impatience Link pour lui prendre celui du Courage et ainsi, reformer la Triforce.

Ganondorf et le Fragment de la Force

Après un long combat, Link réussit à vaincre Ganondorf, à libérer la princesse et à s’enfuir avec elle du château. Toutefois, le château s’écroula et, alors qu’ils arrivèrent en bas, se pensant être sains et saufs, une bête monstrueuse émergea des décombres : Ganon. Ganondorf, sur le point de mourir, utilisa son pouvoir ainsi que celui du Fragment de la Force afin de se transformer en Ganon. Alors qu’il émerge des décombres, il créa un mur de flamme, piégeant Link et lui-même à l'intérieur. Ganon frappa Link avec une telle violence et puissance qu’il lui arracha l’Épée de Légende des mains et l’éjecta derrière le rideau de flamme, laissant ainsi Link désarmé, face à lui...

Link, face à Ganon.

Et c’est à partir de ce moment que l'ère de la Déesse et du Héros prend fin et que la chronologie se divise en trois branches distinctes.

 CATEGORIE : Guide histoire
 JEUX : The Legend Of Zelda : Four Swords, The Legend Of Zelda : Ocarina Of Time, The Legend Of Zelda : Skyward Sword, The Legend Of Zelda : The Minish Cap, Zelda
 Auteur

J’ai actuellement posé mes valises sur Final Fantasy XIV et Secret World Legend. Du côté non-MMO, je suis actuellement sur Divinity : Original Sin 2, Dragon’s Dogma: Dark Arisen et Life Is Feudal.


Jeux du moment

>> Liste complète <<