Publicité

GW2 – Rencontre ESL : Finalistes Saison 1

Avec l'arrivée de la finale de l'ESL Guild Wars 2 Pro League, ArenaNet a interviewé les différents finalistes. Retrouvez dans ce billet les différentes interviews des équipes !

esl

Quel fut le moment le plus fort de la saison une ?
Quand nous avons vaincu « Ez Pz Lemon Squeezy », ce qui nous propulsait en finale, Zoose s’est exclamé : « On va en finale les gars ! » sur Teamspeak et on s’est tous mis à crier de joie. C’était vraiment génial.

 

Quels aspects pensez-vous devoir améliorer pour remporter la finale ?
Le plus important pour nous, c’est de peaufiner l’aspect collaboratif de façon à ce que chacun sache exactement ce qu’il doit faire à tout instant. Ça nous évitera de perdre du temps pour pouvoir de jouer de façon optimale. Bien sûr, si nous changeons la composition de l’équipe, les nouveaux joueurs devront s’entraîner au maximum pour arriver à ce niveau.

 

Rétrospectivement, y a-t-il quoi que ce soit que vous auriez voulu faire différemment pendant la saison ?
Non. On était juste contents d’avoir gagné le dernier des cinq matchs après avoir commencé à 0-2.

 

Quelle est la plus grande force de votre équipe ?
Notre passion pour les mèmes et Java.

 

Qu’auriez-vous aimé savoir à vos débuts en JcJ, et quels conseils donneriez-vous aux joueurs qui souhaitent atteindre votre niveau de maîtrise ?
Il aurait été utile de savoir comment trouver de bons joueurs et jouer contre eux jusqu’à être capable de les battre. Il faut passer à un adversaire plus fort et ainsi de suite, puis intégrer tout ce que vous avez appris au sein d’une équipe.

 

Quelle équipe va vous donner le plus de fil à retordre ?
On affronte « Rank Fifty Five Dragons » pour commencer. Pour l’instant, c’est notre plus grande menace.

 

Avez-vous vécu des moments forts avec la communauté et les fans lors de cette saison ?
À chaque fois que l’un de nous se connectait sur Skype, Teamspeak ou Guild Wars 2, il y avait toujours un fan nommé WinkyP qui disait quelque chose du genre : « C’est vraiment lui ? », « Hé mec, j’adore ce que vous faites ! » ou « C’est le vrai Kaypud/Zoose ? » Ça a fini par devenir une habitude, et Kaypud et Zoose ont commencé à répéter ce qu’il disait et en ont fait des mèmes. Il est devenu l’un de nos amis proches et le 6 février, on a invité plusieurs amis et joueurs pros à venir regarder « Ratatouille » avec lui pour son anniversaire. Il adore cuisiner ! WinkyP, on t’aime.

 

Quelles leçons avez-vous tirées de la saison un ?
On a appris à ne pas être trop sûrs de nous, ce qui nous a fait perdre notre premier match. On a aussi compris qu’il fallait s’entraîner encore et encore, et se concentrer à fond.

 

Y a-t-il un match de la saison un qui vous a surpris ?
L’équipe « Never Lucky » s’est énormément améliorée au fil de la saison. Ça, c’était une vraie surprise.

 

Sur quoi comptez-vous pour gagner la finale ?
L’entraînement, les mêmes et l’amitié. Que Dieu bénisse l’Amérique.

Quel fut le moment le plus fort de la saison un ?

Notre match contre « The Civilized Gentlemen » a été un événement crucial. Cette équipe était notre meilleur adversaire, et gagner contre eux nous a vraiment propulsés à une bonne place.

 

Quel a été le facteur décisif de votre victoire contre « The Civilized Gentlemen » ?

Dans notre dernière manche contre eux, on était à la traîne mais on a réussi à éliminer tous les quatre de leurs joueurs à un moment. On a ensuite procédé à une triple capture et ils n’ont pas réussi à remonter la pente.

Quels aspects pensez-vous devoir améliorer pour remporter la finale ?

La mise à jour a complètement modifié le jeu et certains d’entre nous sont forcés d’apprendre de nouvelles classes avec lesquelles nous n’avons jamais joué ou n’avons pas joué en équipe auparavant. Notre objectif est de maîtriser ces nouvelles professions et d’apprendre à les jouer en équipe en un temps limité.

 

Rétrospectivement, y a-t-il quoi que ce soit que vous auriez voulu faire différemment pendant la saison ?

Lors de la première manche de la Bataille de Kyhlo, on a pris un mauvais départ. On a eu deux affrontements 2 contre 2 et l’un d’eux ne nous a pas été favorable. Là où on a raté le coche, c’est quand nous avions un portail au clocher, où se déroulait le 2 contre 2 qu’on allait perdre. On aurait dû échanger les joueurs du 2 contre 2 perdant contre un envoûteur qui était en 1 contre 1 pour équilibrer le combat. Ça ne nous aurait pas permis de gagner, mais ça aurait réduit l’écart avec l’équipe « Vermillion ».

 

Quelle est la plus grande force de votre équipe ?

On connaît vraiment bien la rotation des cartes. Notre équipe a toujours inclus un envoûteur et un voleur quand ces classes étaient OP, et elles nécessitent de bien comprendre le jeu. Savoir comment effectuer une rotation avec ce combo est vital, et c’est pour ça qu’on est vraiment bons là-dessus.

 

Qu’auriez-vous aimé savoir à vos débuts en JcJ, et quels conseils donneriez-vous aux joueurs qui souhaitent atteindre votre niveau de maîtrise ?

Regarder des matchs sur Twitch est particulièrement utile. Vous apprendrez beaucoup de choses en regardant les meilleurs joueurs JcJ en action. Ensuite, vous devez trouver des joueurs avec lesquels vous aimez jouer. Vous n’avez pas à former une équipe de suite. Cela vous oblige à apprendre comment jouer en équipe et vous développez une synergie avec les autres. Quand vous commencez à participer à des tournois, vous vous améliorez au fur et à mesure. C’est comme ça que certains d’entre nous ont commencé.

 

Quelle équipe va vous donner le plus de fil à retordre ?

Toutes les équipes représentent une menace, mais s’il fallait vraiment en choisir une, ça serait probablement « The Abjured ». Ils jouent ensemble depuis plus longtemps que nous, ont déjà participé à la série de tournois mondiaux précédente et ont réussi à finir en haut du classement.

 

Avez-vous vécu des moments forts avec la communauté et les fans lors de cette saison ?

Non, mais on remercie tous ceux qui nous soutiennent.

 

Quelles leçons avez-vous tirées de la saison un ?

Dans cette saison, on a dû changer complètement notre style de jeu, et ce pour la première fois. On était vraiment habitués à jouer un envoûteur et un voleur ensemble, et rien d’autre. Mais avec la mise à jour de l’équilibrage, il a fallu s’adapter. On est encore obligés de s’adapter pour la finale, et ça va nous rendre plus forts pour la saison deux.

 

Y a-t-il un match de la saison un qui vous a surpris ?

Non, pas vraiment. Par contre, certains matchs avec d’autres équipes nous ont surpris, comme « Orange Logo » contre « Car Crashed » ou « Vermillion » contre « The Civilized Gentlemen ».

 

Qu’avez-vous appris de ces matchs ? Qu’est-ce qui vous a surpris, exactement ?

Pour « Orange Logo » contre « Car Crashed », ce n’est pas le match en lui-même qui nous a surpris, mais plutôt le résultat. On pensait vraiment qu’« Orange Logo » ne pouvait pas perdre contre « Car Crashed », qui pour nous comptait parmi les pires équipes européennes. Quant à « Vermillion » contre « The Civilized Gentlemen », « Vermillion » avait clairement un avantage avec les portails de l’envoûteur, ce que leurs adversaires n’avaient pas pris en compte.

 

Sur quoi comptez-vous pour gagner la finale ?

On arrive à rester calmes et concentrés dans un environnement stressant, et c’est pour cette raison que l’on va remporter la finale.

Quel fut le moment le plus fort de la saison un ?

On n’est pas sûrs d’avoir vécu un moment particulièrement décisif. On a été constamment en tête de la compétition et on a procédé aux modifications nécessaires pour maintenir notre avance.

 

Quels aspects pensez-vous devoir améliorer pour remporter la finale ?

On doit s’adapter à la nouvelle mise à jour de l’équilibrage.

 

Quel aspect du nouveau jeu méta représente le plus de difficultés ?

Avec la dernière mise à jour, le rythme du jeu s’est accéléré et la vitesse de ranimation a été ralentie. C’est plus difficile de s’y adapter en comparaison du précédent jeu méta.

 

Rétrospectivement, y a-t-il quoi que ce soit que vous auriez voulu faire différemment pendant la saison ?

Non, on n’a aucun regret.

 

Quelle est la plus grande force de votre équipe ?

On joue en équipe depuis plus d’un an et notre composition est particulièrement stable.

 

Qu’auriez-vous aimé savoir à vos débuts en JcJ, et quels conseils donneriez-vous aux joueurs qui souhaitent atteindre votre niveau de maîtrise ?

On aurait aimé savoir comment se téléporter sur la carte à l’aide de compétences telles que Guivre de chair ou Clignement. Pour ce qui est des conseils, on pense que le meilleur moyen de s’améliorer est de jouer en équipe avec des joueurs qui partagent la même optique et de s’affronter en duels. Jouer plusieurs matchs avec la même personne peut être vraiment plus amusant et vous aider à apprendre une chose ou deux.

 

Quelle équipe va vous donner le plus de fil à retordre ?

« Rank 55 Dragons ». On a déjà joué contre la plupart d’entre eux et on sait à quel point ils sont bons. Ils savent particulièrement bien comment fonctionnent les rotations et comment tirer partir d’une situation difficile.

 

Avez-vous vécu des moments forts avec la communauté et les fans lors de cette saison ?

Certains d’entre nous jouent beaucoup en streaming et c’était vraiment sympa interagir avec leurs fans dans la file d’attente.

 

Quelles leçons avez-vous tirées de la saison un ?

On est plus polyvalents que jamais. La saison un et le nouveau jeu méta nous ont obligés à choisir d’autres professions. Toker a dû abandonner son voleur pour utiliser un revenant.

 

Y a-t-il un match de la saison un qui vous a surpris ?

Personne n’avait imaginé qu’« Apex Prime » allait perdre contre « Never Lucky ».

 

Sur quoi comptez-vous pour gagner la finale ?

En tant qu’équipe, on a beaucoup plus d’expérience en LAN que les autres. Ça peut être difficile de s’habituer à la présence des caméras et des spectateurs, ou même d’entendre les cris de l’autre équipe.

Quel fut le moment le plus fort de la saison un ?

On était vraiment contents d’avoir battu « The Civilized Gentlemen » lors de la cinquième semaine. On a tous fait de notre mieux et ça en valait la peine. Ça nous a aussi rapprochés.

 

Quels aspects pensez-vous devoir améliorer pour remporter la finale ?

On peut toujours s’améliorer, mais en tant qu’équipe, il faut surtout qu’on s’habitue à nos nouveaux rôles.

 

Rétrospectivement, y a-t-il quoi que ce soit que vous auriez voulu faire différemment pendant la saison ?

On a commis beaucoup d’erreurs lors du match contre « Rank 55 Dragons ». Depuis qu’on a perdu contre eux, on a compris pas mal de choses. C’était pas si mal, finalement.

 

Quelles erreurs avez-vous commises lors du match contre « Rank 55 Dragons » ? Quelles leçons en avez-vous tirées ?

Placer la mauvaise profession et le mauvais archétype contre un autre joueur est parfois critique, mais on ne peut pas toujours l’éviter. Il est important que le bon joueur réalise les bonnes rotations et utilise un archétype adéquat.

 

Quelle est la plus grande force de votre équipe ?

On sait travailler ensemble. On essaie de développer une synergie au sein de l’équipe, et ça nous réussit.

 

Comment développez-vous le travail en équipe pour créer une bonne synergie ?

On n’utilise pas de méthode particulière. On fait des expériences lors des matchs et on s’affronte les uns les autres pour s’améliorer et créer une bonne synergie.

 

Qu’auriez-vous aimé savoir à vos débuts en JcJ, et quels conseils donneriez-vous aux joueurs qui souhaitent atteindre votre niveau de maîtrise ?

Pour commencer, je dirais qu’il faut apprendre les bases de chaque classe et tout ce qu’il y a à savoir au sujet de chaque aptitude pour mieux les contrer. On apprend beaucoup plus de choses quand on joue une profession différente de la sienne ; ça permet de découvrir la faiblesse de chacune d’entre elles.

Ensuite, je dirais qu’il faut être constant. Il y a toujours quelque chose de nouveau à apprendre, et avec des efforts réguliers, vous pourriez bien devenir le prochain joueur de la Pro League.

 

Quelle équipe va vous donner le plus de fil à retordre ?

On respecte toutes les équipes qui sont arrivées en finale ; on les prend toutes également au sérieux.

 

Avez-vous vécu des moments forts avec la communauté et les fans lors de cette saison ?

Pas spécialement, non, mais nos fans nous soutiennent à fond dans la communauté, et on en est vraiment reconnaissants.

 

Quelles leçons avez-vous tirées de la saison un ?

Il faut apprendre les bons côtés et les défauts des membres de son équipe et y travailler. Il faut aussi mettre chaque joueur à la position qu’il préfère, ce qui est toujours un avantage.

 

Y a-t-il un match de la saison un qui vous a surpris ?

Notre match contre « The Civilized Gentlemen » a été une belle surprise. On pensait vraiment qu’ils représenteraient notre plus grande menace.

 

Pourquoi pensiez-vous que « The Civilized Gentlemen » était votre plus grande menace, et comment expliquez-vous votre victoire contre cette équipe ?

C’est le match décisif, qui allait déterminer si nous irions en LAN ou non, et c’est pour ça qu’on pensait que ce serait un moment crucial. On a mieux tiré parti de notre composition qu’eux et on a remporté la plupart des combats à plusieurs.

 

 Sur quoi comptez-vous pour gagner la finale ?

Si on joue comme d’habitude, on a nos chances en finale.


Jeux du moment

>> Liste complète <<