Publicité

SWTOR – Un pur produit de la République

La Jedi Satele Shan et le soldat Jace Malcom se sont rencontrés dans les années qui ont précédé le retour de l'Empire, alors que tous les deux étaient stationnés autour de Korriban. Elle n'était encore qu'une apprentie, une adolescente en fin de formation. Lui avait le grade de caporal. Se fréquentaient-ils déjà ? On ne sait pas trop, ils sont les seuls survivants de l'attaque Sith qui a reconquis la planète. Ils se sont échappés grâce au contrebandier Nico Okarr, qui leur a permis de prévenir la République. C'est ainsi qu'a démarré la Grande Guerre Galactique, durant laquelle les deux se couvriront de gloire. Ils se retrouveront notamment lors de la Bataille d'Alderande. Malcolm servait alors en tant que capitaine de la 326ème escouade d'infanterie, surnommée l'Escouade du Chaos, et qui intègrera rapidement la division des Forces Spéciales. Après qu'ils ont vaincu les troupes du Sith Dark Malgus, alors qu'ils soignaient leurs blessures, Satele se laissa aller à oublier les règles strictes des Jedi sur l'attachement. Ils commencèrent ainsi une relation amoureuse. Mais la jeune femme découvrit aussi le côté obscur de son amant, la pente vengeresse sur laquelle il glissait. Elle décida alors de rompre, et de ne pas lui parler de l'enfant qui grandissait dans son ventre. Un fils qu'elle prénomma Theron.

sateletheronnganizho1

Devant retourner au front, Satele confia le petit Theron à Ngani Zho, le vieux maître qui s'était occupé de son clan lorsqu'elle n'était encore qu'initiée. La seule personne qu'elle mit au courant de sa situation. Elle réalisa rapidement qu'elle ne pourrait jamais le reprendre. Les sentiments qu'elle ressentait envers son fils étaient contraires à ses préceptes Jedi. Il était son point faible, l'angle qui l'empêchait d'être complètement sereine. Il n'y avait qu'en l'abandonnant qu'elle pourrait devenir la Jedi, puis plus tard le Grand maître de l'Ordre dont la galaxie avait besoin. Mais même si elle ne s'autorisa jamais à regarder dans sa direction, elle ne parvint jamais à l'oublier. Son ancien maître continua à élever l'enfant, le préparant à devenir l'un des plus grand Jedi que l'Ordre ait jamais connu. Après tout, avec sa mère et la lignée dont elle descendait (Revan), qu'aurait-il pu être d'autre ? Il n'est pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir, et les œillères de Ngani Zho l'empêchèrent de comprendre le manque de progrès de son élève. Dans la petite enclave d'Haashimut, les épreuves qu'il lui fit passer obligèrent d'autres Jedi à trancher. Le garçon ne possédait aucune connexion avec la Force. Il ne pouvait donc pas rester parmi les élèves Jedi.

theronSISdirector1

Theron Shan n'avait peut-être pas des aptitudes dans la Force, mais sa formation lui donnait une discipline nécessaire pour des travaux divers de haut-vol. Il ne tarda pas à attirer l'attention de Marcus Trant, directeur du Service d'Information Stratégique (SIS), la plus importante des organisations d'espionnage de la République. Recruté, Theron s'éleva dans l'organisation et la hiérarchie jusqu'à faire partie des agents d'élite qui prennent leurs ordres directement du directeur. Une proximité qui a ses avantages. La République n'a aucun intérêt à ce que n'importe qui se penche sur les identités et les contacts de leurs meilleurs espions. Ainsi, la famille de Theron est classée dans un dossier caché, où personne ne pourra faire le lien entre l'agent secret et le Grand maître de l'Ordre Jedi. Et pour Marcus Trant (qui connait le contenu de ce dossier, y compris les passages ignorés par Theron), il s'agit aussi de veiller à ce que des révélations inopportunes ne viennent pas perturber son enquêteur au mauvais moment.

theronsatele2

Les relations de Theron avec sa mère sont très compliquées. Elle n'a jamais cherché à suivre ce qu'il devenait, et lui le lui rend bien. La première fois qu'ils se sont retrouvés après qu'il ait quitté les Jedi, c'est quand il est venu lui annoncer la mort de Ngani Zho pendant une de ses missions. Et quand elle lui a demandé son nom, il lui a répondu "confidentiel". Ce n'est pas vraiment de la rancœur, plutôt de l'indifférence. Récemment, leurs relations se sont adoucies. Quand Satele a appris que Jace Malcom s'intéressait à son fils, elle l'a contacté afin de l'avertir de l'obscurité potentielle qu'elle avait senti en lui. La rencontre n'a débouché sur rien, mais Theron l'a contacté quelques temps plus tard pour lui demander d'intervenir dans sa mission en cours. Elle était devenue une ressource potentielle quand il a besoin de passer au-dessus du directeur Trant et du commandant en chef des forces armées de la République. Avoir ses entrées chez le Grand maître de l'Ordre Jedi ne peut pas être négligeable pour un espion. Et puis, même s'il le nie, tous les enfants abandonnés ont en eux cette question : "Pourquoi ?". De son côté, elle voit en son fils l'équivalent d'une ombre Jedi : évoluant dans les nuances de gris mais serviteur du côté Lumineux. Elle veut lui faire confiance comme à chaque Jedi de son entourage. Dans cette étrange danse, reste à savoir qui fera vraiment le premier pas.

jacemalcomalderande1

Les relations de Theron avec son père sont plus claires, même si elle ne sont pas idylliques. Jace Malcom a appris qu'il avait un fils lors de l'un de ses premiers briefing en tant que chef suprême des forces armées de la République. Il a remarqué le nom d'un agent du SIS dont le nom de famille était Shan et dont l'âge remontait à la période où il avait eu sa relation avec Satele. Une présence qui avait échappé au directeur Trant, qui préférait les garder séparés. Il a rapidement appelé son ex-amante pour lui demander si c'était bien son fils. Puis il a rajouté Theron en tant qu'agent actif pour cette mission afin de pouvoir lui parler. La première réaction de l'espion fut le rejet de cette révélation. Mais la seconde fut que si Satele avait effectivement décidé pour lui, elle pouvait aussi avoir fait de même pour d'autres personnes impliquées. Il lui a donc laissé une chance. Il leur arrive souvent d'être en désaccord sur la ligne militaire de la République, notamment au niveau des morts nécessaires. Mais il y a des différents dans toutes les familles et ils s'efforcent tous les deux de construire une relation saine et cordiale.

lana-jakarro-theron

Agent de très haut niveau, personnellement impliqué dans la mort de deux membres du Conseil Noir et disposant du parrainage de deux membres de très haut rang de la République, Theron Shan se sentait certainement suffisamment couvert pour s'attaquer à une conspiration minant les rangs de l'armée et ce de sa propre initiative. Mais il ne savait pas à quoi il s'attaquait en enquêtant sur le colonel Darok. Un officier des Forces Spéciales d'aussi haut rang est aussi un espion compétent. Ses subordonnés ont brouillé son dossier officiel, l'accusant de plusieurs meurtres dont celui de leur chef. Si ses proches et supérieurs directs savent qu'il ne peut pas être coupable, ils savent aussi que quelqu'un capable de le faire passer pour un traitre se doit d'avoir des soutiens assez puissants à éliminer avant toute tentative de réhabilitation. Dans sa lutte contre les Révanites, il ne peut plus compter que sur un petit groupe d'alliés, dont une Sith qui a suivi le même combat que lui au sein de l'Empire et un contrebandier wookie et son droïde. Sur Rishi, il a pu trouver les preuves pour l'innocenter. Mais s'il ne les avait pas remises à sa mère, aurait-il pu retrouver aussi facilement son ancien statut ?

 

Références

BD :

  • The Old Republic, tome 2 : Soleils Perdus

Littérature :

  • The Old Republic, tome 4 : Annihilation de Drew Karpyshyn

Jeux du moment

>> Liste complète <<