Publicité

SWTOR – La maîtresse des Jedi

Durant la génération qui suivit la Guerre Civile des Jedi, une des figures marquantes de la politique républicaine fut un humain prénommé Naver. Ce nom était un hommage à son père, disparu quelques mois avant sa naissance : le général Jedi Revan. Du fait de son absence, la figure marquante de sa vie, le patronage qui guidera sa carrière, sera sa mère : un autre général Jedi de la même période, Bastila Shan. C'est son nom à elle qu'il porta, et qu'il légua à ses enfants. Puis eux-mêmes à leurs propres descendants.

Son père lui légua tout de même certaines aptitudes : il se méfiait beaucoup de certaines postures du Conseil Jedi, en avait convaincu sa femme et elle-même avait élevé leur fils dans cet état d'esprit. Si Naver, qui a passé une partie de sa carrière à dénoncer un Empire Sith caché qui menacerait la République (et qui attaqua effectivement trois siècles plus tard), a passé le plus clair de sa vie dans les couloirs du Sénat de Coruscant, ses descendants tentèrent de disparaître dans la masse sur d'autres planètes, loin du regard des Jedi qui voudrait exploiter leur potentiel. Une méfiance dont la légitimité s'illustra quand Tasiele Shan finit par rejoindre l'Ordre. Sur Brentaal IV, elle donna naissance à une fille, son ajout à la dynastie. Le Conseil, qui s'était radicalisé avec les siècles, n'apprécia pas qu'elle montre de l'attachement sur ce point et veuille garder l'enfant. Ils l'exilèrent dans les Régions Inconnues. Et gardèrent le bébé pour eux, étant donné son potentiel. Ironiquement, celui-ci est aujourd'hui le grand représentant de leur mode de vie et de leur vision du monde, le Grand Maître de l'Ordre : Satele Shan.

satele

En tant qu'initiée, Satele Shan fut confiée au maître Ngani Zho. Son clan comprenait entre autres Syo Bakarn, Bela Kiwiiks et Jaric Kaedan. Trois futurs membres du Conseil Jedi. Puis elle devint l'apprentie du zabrak Kao Cen Darah, un des meilleurs manieurs de sabre laser de son époque. Sous sa tutelle, elle développa les talents et le style de combat d'une ombre Jedi. Elle était proche de finir sa formation quand l'Empire Sith revint dans l'espace connu en attaquant Korriban. Elle se trouvait alors dans la station en orbite, et affronta aux côté de son maître le Sith Vindican et son apprenti, le futur Dark Malgus. Kao Cen Darah se sacrifia pour qu'elle puisse s'enfuir en compagnie du caporal Jace Malcom et du contrebandier Nico Okarr. Quand elle apporta aux Jedi la nouvelle de cette attaque, ses supérieurs cherchèrent un nouveau maître pour terminer sa formation. Ce fut finalement la togruta Dar'Nala, membre du Conseil, qui acheva cette tâche. Cette diplomate et stratège politique sut calmer et canaliser l'impatience et l'agressivité de la jeune femme afin que cela serve les objectifs de l'Ordre.

satelekaocendarah

Satele Shan et son maître Kao Cen Darah

Pendant la guerre, Satele servit sur de nombreux fronts. Comme padawan, elle servit à Minos Cluster et Sluis Van. Après la bataille de Bothawui (où elle ne participa pas, il n'y aucun survivant républicain), elle devint chevalier et son ascension dans la hiérarchie sembla irrémédiable. Un de ses plus hauts faits d'arme eut lieu sur Alderande, où elle repoussa les forces de Dark Malgus en compagnie de l'Escouade du Chaos de son vieil ami le capitaine Jace Malcom. A eux deux, ils blessèrent même le Sith si durement qu'il dut porter un respirateur le reste de sa vie. Mais après cette victoire, elle dut se mettre en indisponibilité pendant neuf mois. Dans le secret, elle accoucha d'un petit garçon prénommé Theron. Et se trouva devant le même dilemme que sa mère.

Vraiment ? Elle avait été très bien élevée par les Jedi, elle laissa le bébé au maître des initiés Ngani Zho et repartit au combat. Elle ne s'autorisa jamais à éprouver de l'attachement et de l'affection envers son enfant, et quand l'Ordre Jedi le renvoya car il n'avait pas les aptitudes à la Force de sa lignée, ils coupèrent totalement les ponts. Même le père ne fut au courant de rien avant de rencontrer l'adulte qu'il avait engendré. Satele retourna affronter les forces impériales, notamment sur Hoth et sur Rhen Var où elle affronta Dark Mekhis du Conseil Noir.

satele3

Finalement, Satele fut nommée au sein du Conseil Jedi pour ses exploits. Quand des envoyés de l'Empire proposèrent de signer un traité de paix, plusieurs Jedi accompagnèrent les négociateurs sur Alderande. Elle en fit partie, ainsi qu'un autre membre du Conseil : son dernier maître Dar'Nala. Et pendant qu'ils étaient coincés loin de leur base, les Sith déployèrent leur piège. Un raid sur Coruscant prit la planète en otage, forçant les ambassadeurs à accepter toutes les demandes de Dark Baras. Ce fut le Traité de Coruscant. Les Jedi furent obligés de se soumettre comme les autres. Mais Dar'Nala n'accepta pas. Avant même le départ des ambassadeurs, elle commença à préparer une machination qui devait accuser le représentant des impériaux de déjà rompre le traité. Un plan qui la faisait glisser du côté Obscur. Elle faillit réussir. Mais Satele comprit la vérité à temps, et réussit à convaincre la majorité des conjurés qu'ils ne pouvaient pas continuer dans cette voie. Un wookie tua la Jedi togruta déchue. Et ce fut tout ? Presque. Dark Baras rappella à Satele qu'elle descendait de Revan, qui avait à une époque succombé au côté Obscur et était devenu un Sith. Il suggéra que l'héritage de la jeune femme était peut-être de suivre cette voie. Mais elle rejeta son offre et retourna à son siège dans un Conseil Jedi décimé. Même le Grand Maître Zym était mort, assassiné quelques jours après le raid impérial.

satele1

Une partie de la population de Coruscant prenait les Jedi comme boucs émissaires de l'attaque sur leur si fière cité-planète. Après tout, les Sith n'étaient-ils pas une faction née de leur Ordre ? Les choses devenaient instable sur la capitale de la République, la reconstruction du Temple devenait difficile à envisager. Et il n'y avait plus besoin de guerriers pour soutenir l'armée. Devenue diplomate, Satele mit fin à la guerre entre Kashyyyk et Eberon. Puis elle se fit exploratrice, étudiant et testant les routes du Noyau Profond jusqu'à retrouver Tython, la planète originelle où avait été fondé l'Ordre Jedi. Un lieu idéal pour se rétablir en attendant le moment où la République aurait de nouveau besoin d'eux. Pour cette découverte, le Conseil la nomma au poste de Grand Maître. Plusieurs de ses amis siégeaient autour d'elle, elle était sûre d'être bien soutenue. Et les contacts avec la République n'étaient pas totalement rompus. De nombreux généraux, amiraux et sénateurs continuaient à les voir d'un bon œil et n'hésitaient pas à échanger des informations avec eux. Conseillé par le maitre Jun Seros, le nouveau Chancelier Suprême Dorian Janarus demanda à confier un poste de commandant de flotte à un membre du Conseil Jedi (ce fut Oteg). Satele elle-même s'impliquaient dans plusieurs affaires qui menaçaient le traité signé avec l'Empire, comme des "pirates" qui attaquaient certains transports républicains. C'est aussi à cette période qu'elle forma son seul apprenti connu, le kiffar Shigar Konshi.

malcom-sareesh-satele

Quand le Traité de Coruscant fut rompu, les Jedi avaient vu plusieurs signes avant coureurs. Comme l'attaque de Dark Baras sur Tython. Ils étaient donc prêts. Un raid avait même été autorisé pour capturer l'Empereur Sith. Un échec et une erreur qui faillit peser lourd dans la reprise des hostilités. Si Corellia et Ilum furent des victoires, un lourd tribut a été payé, plusieurs membres du Conseil Jedi. Plusieurs proches de Satele. Mais dans le même temps, le nouveau Chancelier Suprême Leontyne Saresh resserra les liens. Elle n'hésitait pas à s'afficher avec ses deux principaux conseillers : le commandant en chef des forces armées Jace Malcom et le Grand Maître du Conseil Jedi Satele Shan. Comme quand elle annonça qu'un second commando Jedi, composé de survivants du premier, s'en était de nouveau pris à l'Empereur et l'avait éliminé. Un poste haut placé qui ne l'empêche pas de retourner sur le terrain de temps à autres, comme elle l'a démontré sur Ilum et sur Duro. Elle était hors-planète quand l'Empire frappa une nouvelle fois Tython, servant de diplomate auprès de la Ligue de Drayvos. Les Sith feraient mieux de se méfier quand les deux redoutables lames bleues de son sabre laser reviendront dans leur secteur.


Jeux du moment

>> Liste complète <<