Publicité

SWTOR – De sinistres temples dans la jungle

Situé entre la voie Hydienne et le cœur des territoires Sith, la Percée Gordienne regroupe un grand nombre de systèmes mal répertoriés. Trois siècles avant le Traité de Coruscant, à la fin de la Guerre Civile des Jedi, le chancelier suprême Tol Cressa avait confié à un droïde de planification G0-T0 la tâche de classifier et réorganiser toutes les informations sur ce secteur. Malheureusement, plusieurs éléments de la série ont mal tourné, à l'image de celui qui est devenu un des plus grands seigneurs du crimes de la Bordure Extérieure. Les grands travaux qui leurs étaient confiés n'ont pas pu être menés à leur terme. Le système le plus connu de la Percée Gordienne reste celui de Yavin, avec son soleil Yavin prime autour duquel tournent la planète Fiddanl, la comète capturée Stroiketcy et la géante gazeuse Yavin. Cette dernière possède 26 lunes, dont seulement trois sont habitables. Mais seule la quatrième et ses jungles attira des évènements galactiques. Et ce à plusieurs reprises.

swtor 2014-11-25 16-09-35-09

Le premier grand élément qui arriva sur Yavin IV fut le dernier Seigneur Noir de l'ancien Empire Sith, Naga Sadow. Ayant été vaincu lors de la Grande Guerre de l'Hyperespace, il venait se cacher loin de poursuivants de la République ou de ses anciens sujets qui s'étaient rebellés. De son ancienne puissance, il ne lui restait plus qu'un seul croiseur et son équipage. Dans la jungle locale, ses guerriers massassis se firent esclaves bâtisseurs et lui construisirent temples et statues. Mais le résultat n'était qu'une parodie de la grandeur qu'il avait connu, vide du pouvoir qu'il avait côtoyé dans les modèles originaux. Finalement, il s'installa une chambre de stase dans l'un de ces temples pour y attendre qu'un apprenti vienne le réveiller quand la galaxie serait prête à être reconquise. Cet apprenti fut finalement le Jedi déchu Freedon Nadd, qui vint apprendre de lui mais l'assassina quand il jugea en savoir assez. Du Seigneur Noir des Sith, Yavin IV a donc gardé ces nouveaux éléments architecturaux, mais également une nouvelle race dominante : les massassis.

Cantina_Tour_Las_Vegas (12)

Mais que sont des massassis ? Et bien ce sont des Sith au sang pur. Oui, des cousins de la plus haute noblesse de l'actuel Empire Sith. Vous ne les trouvez pas ressemblants ? Et bien, c'est que les deux ont évolué bien différemment. Il faut se rappeler déjà que ceux installés sur Dromund Kaas sont à l'origine des hybrides. Le peuple Sith originel qui vivait sur Korriban a un jour vu débarquer des Jedi déchus qui se sont emparés par ruse des plus hautes dignités du pouvoir. Eux et leurs descendants se sont mêlés à la race locale pour créer des hybrides qui sont rapidement devenus la noblesse. Durant la Guerre de l'Hyperespace, d'autres esclaves d'autres races ont été capturés, remplaçant les Sith purs comme élément le plus faibles de la société impériale. Parmi ceux qui ont suivi l'Empereur Vitiate, ceux qui possédaient du sang de la race originelle ont conforté leur position dans la plus haute noblesse, allant jusqu'à massacrer ceux de leur peuple, voire de leurs familles, qui ne possédaient pas d'affinité envers la Force. Il ne leur restait plus qu'à prétendre au titre de sang pur.

Les Sith installé sur Yavin IV ont suivi un tout autre chemin. Le terme "massassi" était à l'origine un titre désignant les plus grands guerriers de Korriban. Ils étaient la garde d'élite du Seigneur Noir des Sith Naga Sadow, capables d'assassiner sur son ordre leurs officiers supérieurs, Sith compris, sans se soucier de leur survie. Seule une poignée parmi eux maitrisait la Force, et servaient comme prêtres. Livrés à eux-mêmes dans cette jungle sauvage, ils perdirent leur vernis pour devenir de véritables bêtes sauvages. En mille ans, leur corps changea pour s'adapter aux besoins de leur environnement, les transformant en montagnes de muscles capables d'écraser en un coup de poing les gabarits de ceux qui avaient été leurs ancêtres. Mais ces nouveaux barbares n'ont jamais oublié leur fidélité aux Sith, un élément qui est resté central dans leur mythologie.

exarkun 4

Freedon Nadd finit par revenir sur Yavin IV, mais sous forme de fantôme. Il guidait le jeune Jedi Exar Kun, le manipulant sur la voie des Sith avec pour but final de lui voler son corps. Il comptait pour ça sur les prêtres massassis qui devaient le briser lors d'un sacrifice rituel infligé aux étrangers. Mais en embrassant totalement le côté Obscur, Kun réussit à surmonter l'épreuve et bannit même le fantôme hors de portée et de danger. Il revendiqua l'héritage des Sith, et les fantômes des anciens Seigneurs Noirs le reconnurent comme leur héritier. Les massassis reprirent le rôle de garde du corps qu'ils avaient autrefois sous Naga Sadow. L'ancien Jedi installa sa capitale sur la lune, et rapidement de nouveaux temples et statues s'élevèrent à sa gloire. Quand son second le trahit, il révéla la localisation de la base principale de la Confrérie des Sith, et la guerre vint jusqu'à Yavin IV. Ce fut l'une des toutes dernières batailles de la Grande Guerre des Sith, et une des rares où Kun et ses forces n'eurent pas l'initiative. Elle fut terrible. Incapables de se poser, les croiseurs de la République bombardèrent la jungle. Quant au Seigneur Sith, il sacrifia une partie de ses sujets pour alimenter un rituel de sorcellerie. Qui fut contrée par l'union de tous les Jedis présents dans les vaisseaux. L'énergie repoussée se déversa en incendie sur la jungle environnante. Entre les combats, le rituel et les flammes, on crut longtemps que les massassis avaient tous été exterminés. Durant les décennies qui ont suivi, les visiteurs passés sur la lune n'en ont trouvé aucune trace. Mais ils ne restaient pas non plus bien longtemps.

Barel Ovair et Eison Gynt dans la tombe de Naga Sadow

L'Empereur Vitiate commença ses opérations contre la République après la Grande Guerre des Sith et la mort d'Exar Kun. Et puisque les anciens Seigneurs Noirs des Sith avaient choisi un autre héritier que lui, un de ses premiers soucis fut de les faire taire. Il envoya des agents dans leurs tombes pour ce faire. Et comme Korriban était gardé par la République et les Jedi, il infiltra les siens dans l'Ordre et agit à travers eux. La famille Ovair fut particulièrement active dans la visite de tombes. Le maître Barel Ovair fut celui qui se rendit sur Yavin IV s'occuper de Naga Sadow. Un échec critique, qui lui fit perdre son apprenti Eison Gynt. Sadow s'empara du corps de ce dernier et quelques années plus tard débarqua sur Coruscant pour essayer de se venger de cette tentative d'assassinat. C'est par les récits de Barel Ovair que l'on apprit que les massassis étaient toujours vivants et s'étaient reconstitués sur leur petite lune.

swtor 2014-11-25 14-38-54-02

Entre la Grande Guerre des Sith et le passage de Barel Ovair et Eison Gynt, le système de Yavin a connu une période de relais pour la pègre. La dernière bataille contre Exar Kun lui avait permis de se faire un nom, et le coin ne disposait pas d'intérêt justifiant une installation ou du tourisme. L'idéal pour des personnes cherchant à passer là où on ne les regardait pas. Ils ne placèrent pas de base à la surface de Yavin IV, ses prédateurs étant trop dangereux même sans compter les massassis. Ce fut dans une station en orbite qu'ils se retrouvaient. Il y eut aussi le seigneur du crime Goto, alias un droïde défectueux de la série G0-T0, qui utilisa beaucoup les travaux de ses frères de série, dont celui qui réunissait la cartographie de la Percée Gordienne avec toutes ses régions mal connues et inexplorées. L'idéal pour y installer des cachettes. Il fut donc très actif dans les environs.

swtor 2014-11-25 16-08-21-01

Récemment, une rumeur a commencée, racontant qu'une puissante armée aurait commencé à s'installer autour des temples Sith de Yavin IV. Et même que les massassis leur apporteraient un certain soutien. Que faudrait-il en craindre ?...


Jeux du moment

>> Liste complète <<