Publicité

SWTOR – Le dernier Seigneur Noir de l’Empire

Marka Ragnos, neuvième Seigneur Noir de l'Empire Sith, son dirigeant suprême à l'époque où est né l'Empereur, a régné pendant plus d'un siècle. Son influence ne pouvait, à la fin, que partager ses subordonnés qu'en deux camps opposés : ceux qui voulaient continuer son œuvre à sa mort et ceux qui voulaient partir à son opposé. Ses deux héritiers potentiels représentaient ces deux tendances. D'un côté Ludo Kressh, issu du peuple et très populaire parmi eux, responsable des rituels sous un maître qu'il adorait et qu'il n'imaginait pas trahir. De l'autre Naga Sadow, grand général aux origines nobles et qui avait le soutien de l'armée. Des différences infranchissables qui devaient se terminer en duel rituel pour désigner le nouveau maître de l'Empire. Fraîchement enterré, Marka Ragnos tenta d'intervenir. Il avait des pressentiments sur l'avenir qui attendait l'Empire, et son fantôme encouragea à l'unité. En vain, il n'arriva pas à empêcher la Grande Guerre de l'Hyperespace.

ragnos kressh sadow
Naga Sadow est né sur Ziost, au sein d'une très puissante famille de la noblesse. Il pouvait prétendre à un lignage presque entièrement Jedi, c'est à dire remonter jusqu'aux exilés arrivés sur Korriban et qui avaient transformé l'Empire. Très peu de sang de la race Sith originelle. Il pouvait se permettre d'afficher un bouc (selon les critères de TOR c'est un sang-pur, mais allez dans le menu de création pour leur faire une barbe), signe de cette riche appartenance. Il était probablement le moins hybride des Seigneurs Sith de cette époque. Il s'éleva dans la hiérarchie, notamment auprès du vieux Simus, le dernier rival encore en vie parmi ceux qui avaient affronté Marka Ragnos pour le titre de Seigneur Noir. Celui-ci avait été décapité, et ne survivait plus sous forme de tête que grâce à de la technologie et de la sorcellerie. Ce dernier était le leader de l'opposition, mais était trop diminué pour espérer succéder à son vieux rival. Sadow devint son champion. Il fut un de ses soutiens pour lui permettre de s'élever et de rejoindre son niveau. Mais il ne lui mâcha pas trop le travail et ne le traita jamais comme son futur ou son apprenti. Les luttes classiques des Sith dans la course au pouvoir ne lui furent pas épargnées, et il dut faire sa formation politique comme tout le monde. Il y réussit bien puisqu'il s'imposa comme l'un des deux successeurs possibles au pouvoir. Mais il n'avait pas encore révélé son meilleur tour.

nagasadow

Le jour de l'enterrement de Marka Ragnos, Naga Sadow se permit d'arriver en retard. Tout était déjà commencé et il en profita pour faire une entrée remarquée. Un seul de ses rivaux potentiels osa le lui reprocher : Ludo Kressh, son dernier rival et qui conduisait la cérémonie. Il fut décidé que la succession serait décidée par un duel entre les deux dès que la cérémonie serait finie. Le fantôme du dernier Seigneur Noir essaya d'intervenir pour prêcher l'unité. Mais l'effet de son apparition fut amoindri par l'apparition du Starbreaker 12 de Jori et Gav Daragon, deux explorateurs à peine adultes qui venaient accidentellement de créer une route directe entre l'Empire Sith et le Noyau. Marka Ragnos avait toujours été partisan d'une grande stabilité intérieure au détriment d'une expansion. En jouant sur l'inquiétude causée par ses étrangers, Ludo Kressh réussit à écarter son rival du trône sans pour autant s'y installer. Qu'importait. Naga Sadow allait jouer une partition de marionnettiste comme la galaxie en a rarement vu.

Daragons_on_Korriban

Sacrifiant Simus, Naga Sadow s'empara des explorateurs. Prétextant une attaque des étrangers pour sauver les leurs, il renversa la stratégie de Kressh et poussa les autres grands Seigneurs Sith à déclarer la guerre à la République. Il fut officiellement proclamé Seigneur Noir des Sith, le dixième depuis l'arrivée des exilés. Mais ce n'était pas tout ce qu'il avait initié. Sachant que Ludo Kressh n'abandonnerait pas, il laissa quelques traces pour que l'on puisse remonter jusqu'à lui. Pour qu'il l'attaque et légitime une riposte mortelle. La stabilité intérieure ainsi établie, il put se tourner vers cette guerre qui devait le faire entrer dans l'Histoire. Faisant croire à chacun des jumeaux Daragon que son rival avait tué l'autre membre de leur fratrie, il s'empara de leurs connaissances. Il renvoya Jori dans l'espace de la République avec un mouchard à bord du Starbreaker pour qu'elle lui montre le chemin. Et il fit de Gav son apprenti, son second qui devait guider les vaisseaux au combat. Lui-même prenait place à bord d'une sphère de méditation amplifiant ses pouvoirs, lui permettant de projeter sur plusieurs batailles galactiques en même temps que des illusions qui rendaient ses armes deux fois plus imposantes. Mais il avait sous-estimé les Daragon. Comprenant qu'il avait été manipulé et trahi, Gav se retourna contre son maître. Il se sacrifia pour détruire la sphère de méditation, offrant à la République un renversement de situation qui lui permettra d'être célébré en héros dans les siècles qui suivirent.

hyperespace

La trahison de son apprenti ayant fait échouer la première vague d'invasion, Naga Sadow repartit sur le territoire de l'Empire pour adapter sa stratégie. A peine sorti de l'hyperespace, il fut attaqué par une flotte Sith.Ludo Kressh avait survécu, s'était fait proclamer Seigneur Noir par ses alliés et voulait faire disparaitre son rival des registres. La bataille s'engagea, mais pas à l'avantage de l'ancien maître des rituels de Marka Ragnos. Il périt durant la bataille, ne laissant derrière lui que quelques descendants qui ne survécurent qu'en se mettant sous la protection de l'Empereur (qu'ils finirent par trahir). Utilisant les coordonnées de Jori Daragon, l'armée de la République débarqua à son tour sur le champ de bataille. Naga Sadow devait se rendre à l'évidence, même si ses troupes étaient composées de guerriers d'élite massassis, elles étaient trop épuisées pour tenir encore longtemps à se rythme. Il fit exécuter les commandants Sith de ses vaisseaux afin qu'ils ne comprennent pas ce qu'il préparait. Il provoqua la destruction d'une étoile, qui détruisit les restes de sa flotte décapitée et s'enfuit loin de tout ceci. Tous les plus grands seigneurs Sith de l'époque étaient morts. En devenant leur nouveau chef, l'Empereur ne revendiqua pas le titre de Seigneur Noir. Naga Sadow fut le dernier à le porter sous l'Empire.

Barel Ovair et Eison Gynt dans la tombe de Naga Sadow

Ne possédant plus qu'un seul croiseur, Naga Sadow se réfugia sur la quatrième lune de la planète Yavin, dans un système où aucune civilisation n'avait émergé. Il y fit construire quelques temples (visibles dans l'Episode IV) par ses massassis, cachant notamment son dernier vaisseau et un système de stase en forme de tombe. Il comptait attendre une période où il serait plus simple de faire son grand retour. Il crut que c'était le cas six siècles plus tard, quand le Jedi déchu Freedon Nadd le réveilla. Il devint son apprenti, mais le trahit. Il lui prit ses connaissances, son titre de Seigneur Noir des Sith, le tua et enferma son fantôme dans cette tombe. Puis il partit reprendre certaines affaires. Le successeur de Nadd, Exar Kun, revint faire de Yavin IV sa base, profitant des technologies et archives de Sadow. En mourant, il provoqua l'extinction des descendants des guerriers massassis. Plusieurs générations plus tard, deux Jedi vinrent défier le fantôme de l'ancien Seigneur Noir des Sith. Seul le maître réussit à s'échapper. Mais des études récentes font que Barel Ovair est soupçonné d'avoir été un agent impérial chargé de faire taire les fantômes de potentiels rivaux de l'Empereur. S'emparant du corps de l'apprenti Eison Gynt, Naga Sadow le poursuivit pour se venger mais fut finalement vaincu sur Coruscant. Ce fut la dernière fois qu'on le vit agir dans la galaxie.


Jeux du moment

>> Liste complète <<