Publicité

SWTOR – La Formation Jedi – les Padawans

Je vous ai parlé des novices, aussi appelés Initiés Jedi, ainsi que de la Réassignation, il y a peu. Voici le moment d'évoquer en détail une partie déjà connue par beaucoup : celle des Padawans.

bbffbf2abb13f21644537365887d7b6f

Lorsqu'un novice réussit les Épreuves Initiés, il n'en devient pas Padawan pour autant. C'est plus comme un seuil minimal que les Jedi doivent atteindre pour espérer le devenir. Un fois les épreuves passées, leur vie en clan fonctionne toujours, et ils reçoivent toujours l'enseignement habituel. Cependant, des occasions se présentent pour eux, et surtout pour les chevaliers et maîtres en quête d'apprenti. C'est en effet lorsque deux individus ressentiront un fort lien par la Force, qu'une union maître/Padawan pourra se forger. Le Conseil Jedi n'intervient pas dans le choix d'un maître, laissant la Force faire. Cependant, il existe quelques exceptions, lorsque les prophètes Jedi sentent le rapprochement de deux destinées, auquel cas, le Conseil honore cette demande explicite de la Force.

grand_arena_and_podrace_course32

À côté de cela, chaque année a lieu le Tournoi des Apprentis. S'il semble aux premiers abords être un simple tournoi de combat de sabre laser, il est surtout une occasion pour les participants de se démarquer par un style propre et personnel, et pour les maîtres en quête d'apprentis de trouver celui qui leur correspondra le mieux. Outre la dimension de combat, il peut se dérouler de différentes façons : un combat dans un lieu sans gravité, ou alors en milieu aquatique. Le gagnant est certes, presque assuré de trouver un maître, mais d'autres le sont également s'ils réussissent à démontrer leur singularité, et que cette dernière plaît à un chercheur de Padawan.

D'autres moyens existent, et tout dépend de ce que recherche un maître : un consulaire, par exemple, sera plus tenté de parler avec les instructeurs et les bibliothécaires, pour savoir quels sont les états d'esprit des novices. Il existe potentiellement tellement de façons pour un novice de se faire recruter comme Padawan, qu'il ne doit jamais s'assurer d'obtenir ce grade en se focalisant sur un seul aspect de l'enseignement Jedi.

Une fois le lien entre un Jedi et son maître établi, le Padawan change radicalement de rythme d'apprentissage. Il n'est plus en groupe, et cela ne ressemble plus à des cours théoriques et pratiques. Il part en mission avec son maître, envoyé aux quatre coins de la galaxie, et risque sa vie parfois (voire souvent, en cas de période très mouvementé telle que TOR). Si on est premièrement rassuré par la présence du maître, qui peut aisément compenser le "retard" de son apprenti par ses propres facultés, il ne faut pas oublier que même un novice en fin d'initiation est dangereux au combat, et peut avoir recours à la Force pour se défendre (sans compter le bagage de savoirs bien important dont il dispose) : on ne les livre pas non plus à eux-mêmes. C'est donc dans une modération entre capacité du Padawan et dangerosité de la situation que les missions de ces groupes de Jedi sont choisies (on n'envoie pas un maître venant tout juste de trouver son Padawan détrôner un Sith du Conseil Noir !).

24682_Padawan3

Trait emblématique des Padawans, on parle souvent de leur tresse courte qui symbolise leur rang. Derrière cette rigueur apparente s'ouvre quand même des possibilités : certaines d'entre eux portent des perles et/ou des fils de couleurs pour agrémenter le tout. Mais surtout, cela concerne les espèces étant capable d'avoir une tresse. Des variantes existent, avec le même de se démarquer : tresse en tissu autour du poignet, du cou, de la corne, de l'oreille, des Lekkus, ou autre membre en fonction ; anneau en métal (surtout pour les Padawans Iktotchi) ; tatouage facial (Sluissi), médaillon crânien (Swokes Swokes) ; rang de perles (Togruta), etc.

Deuxième aspect fort visible, mais partagé avec les autre Jedi est la bure à capuche : c'est au rang de Padawan que les Jedi en porte une par-dessus la tunique. Avec cela vont tous les ustensiles utilitaires que les Jedi transportent au cours de leurs missions (regardez ce qu'utilise de temps en temps Qui-Gon et Obi-Wan dans l'épisode I) : balise de repérage, comlink, holoprojecteur, lance-grappin, respirateur aquatique, torche, rations de survie, outil de réparation/maintenance des sabres laser.

On pourrait conclure ce point sur l'aspect physique par l'importance d'être soigné (expliquant les cheveux courts, tenues restrictives ou autre), étant donné qu'ils se savent être jugés sur l'apparence (et que les Jedi doivent faire bonne impression). Cependant, on notera que des Jedi plus expérimentés se permettent des "dérives personnelles" (Qui-Gon pour ne citer que lui, mais Quinlan Vos également), qui, au fond, ne sont pas nécessairement de vrais obstacles au contact relationnel. Et on peut retrouver cela généralement chez des Jedi de grande expérience, tout simplement parce que leur légitimité est acquise, et qu'on ne les contestera pas pour si peu (Vous réprimanderiez Satele Shan si elle avait une mèche de travers, sérieusement ? Pas moi !).

perso_vos_quinlan_2

Concernant l'apprentissage de la Force, là où les Initiés se concentraient sur les facultés de contrôle (de soi), les Padawans se lancent dans les Pouvoirs de Sens. Cette catégorie rassemble toutes les capacités de perception et de transmission, qui entretiennent le lien Jedi - monde. C'est entre autre ce à quoi Luke s'entraîne dans l'épisode IV dans le Faucon, lorsqu'Obi-Wan lui demande de mettre une visière alors qu'il doit parer les tirs d'une sphère d'entraînement. Bien qu'il s'agisse d'une exacerbation générale des sens du Jedi (la vue et l'ouïe pour les humains généralement, mais des espèces ayant d'autres sens développés - odorat, perception des du magnétisme, pression, équilibre, et d'autres - peuvent le faire également pour ceux-là) ; on regroupe certaines facultés précises sous des désignation de pouvoir :

  • La Détection de Vie (Prima Vitae) qui est la forme basique de la perception, et permet ainsi aux Jedi de ressentir les intentions des autres, de repérer son maître ou élève malgré la distance. Elle s'illustre très souvent dans les films.
  • Le Sens de Force (Tactus Otium) ressent à travers la Force Vivante non pas les choses mais les liens entre elles. Il sert généralement à comprendre l'état des choses, lieux ou des êtres vivants ; s'ils sont sains ou au contraire blessé, malade, ou corrompu par le côté Obscur...
  • La Postcognition (Tai Vordrax) est semblable au sens de Force, mais utilise la Force Unificatrice et donc, permet des perceptions à travers le temps. L'un de ses usages les plus célèbres est la psychométrie, utilisée par Quinlan Vos, qui lui permet de se remémorer et de ressentir des évènements passés par contact d'objets qui étaient présent à l'époque. Une autre variante existe également, la mémoire de Force, qui ne dépend non pas de la présence du Jedi, mais de la Force elle-même en fonction de ce qu'elle a choisi de garder en mémoire.
  • La Télépathie Projective associe les pouvoirs de Sens aux capacités d'altération, permettant ainsi une communication "à travers les pensées". Nombres de Jedi, même du Conseil, n'y arrivent pas. Quelques exemples sont cependant présents : T'ra Saa, Zao et Tholme s'unirent pour rassurer Quilan Vos ; ou encore Thon, le maître de Nomi Sunrider, qui utilise cette faculté pour se faire comprendre.

À côté de cela, l'enseignement théorique ne s'arrête pas pour autant, et quelques "détails" utiles à toutes missions s'ajoutent aux précédents : les espèces résistantes à la Force, les animaux utilisant la Force, les contres au laser des sabres, les formes II à VI du combat au sabre laser, et bien d'autres...

empire3

De même que le baccalauréat est le point le plus abordé des études, les épreuves Jedi pour passer Chevalier sont célèbres, visitées par les références, mais souvent mal connues. Cependant, elles sont complexes, et je ne me permettrai de les détailler que dans un futur article...


Jeux du moment

>> Liste complète <<