Publicité

SWTOR – La Formation Jedi – la Réassignation

Je vous ai parlé récemment des Initiés Jedi, qui finissent leur formation de groupe par des épreuves. Parce que la très large majorité des histoires de Jedi parlent de réussite grandioses, on oublie souvent qu'il y a des échecs.

Trying_to_avoid_trials

Réussir les épreuves Initiés ne garantit pas de devenir Padawan. Une fois passées, elles permettent surtout aux chevaliers Jedi, et aux maîtres Jedi, de s'intéresser à eux, et peut-être tisser des liens (sociaux comme par la Force). Mais cela ne se déroule pas forcément comme cela. Beaucoup retentent à la session suivante. Et encore à celle d'après... cependant, le Conseil de la Réassignation doit juger à un moment, si cela est vain ou non.

Le Conseil de la Réassignation gère la carrière des Jedi qui ne sont pas devenus Padawan, en les affectant dans le Corps de Services Jedi. Géré par ce même conseil, il est divisé en quatre branche : l'Agricorps, le MedCorps, l'ÉduCorps et l'ExploCorps. Bien qu'ils soient composés en majorité de Jedi ayant fait plusieurs échecs consécutifs aux épreuves Initiés, de nombreux Jedi - pas seulement des novices, mais aussi des Padawan, des chevaliers et même des maîtres ! - décident de rejoindre les Corps de Services Jedi, parce qu'ils ont des facultés en rapport direct, parce qu'ils s'y sentent dans leur mission ou par passion. Et refuser des personnes talentueuses et passionnées serait pure folie.

Jedi_service_Corps_logo0001

Le Corps Agricole (ou Agricorps) est la branche la plus importante, en terme d'effectif. Les Jedi concernés usent de la Force pour nourrir, entretenir, ou encore contrôler la croissance des plantes. La Force Vivante est ainsi très présente parmi les Jedi, et leurs adversaires ne sont pas des personnes, mais des maux de la nature (sécheresse, tempête, maladie...) qui rongent les biosphères. Et bien qu'ils soient affiliés à l'Administration Agricole de la République, ils restent des Jedi et obéissent à l'Ordre (et non pas au gouvernement, comme des fonctionnaires). Pour être exact, ils sont dirigés par un Conseil de maîtres Jedi ayant des forts liens avec la nature et la Force Vivante. À tel point qu'ils sont souvent pris en exemple dans les cours - quand il ne s'agit pas de séjours entiers - approfondis sur cet aspect de la Force.

L'AgriCorps est divisée en sous-branche ayant des spécialités (par exemple, les Géologues Jedi) répondant aux besoins de l'Agriculture à grande échelle. Parce que le cycle des plantes est extrêmement lent, les Jedi particulièrement orientés vers la méditation se retrouvent comblés en joignant l'Agricorps, d'autant plus que leur carrière dans ce corps est souvent de très longue durée.

 NysillinHarvest-BH

 

Le Corps médical (ou MedCorps) est beaucoup plus restreint que l'AgriCorps. Il siège au Temple Jedi, sur Coruscant*, mais ses services de soins sont si développés qu'on y trouve des patients non-Jedi également (généralement des cas graves que les hôpitaux traditionnels n'arrivent pas à guérir). Mais ce n'est pas la seule charge des guérisseurs du MedCorps : jouant, comme les Jedi de l'AgriCorps, sur la croissance et régénération des cellules saines, ils sont régulièrement envoyés à travers la galaxie, sur des lieux en situation de catastrophe ou de conflit.

Nombre de Jedi consulaires devenant guérisseurs disposent des mêmes aptitudes que les membres du MedCorps, et peuvent ainsi remplir le même rôle. C'est pourquoi ce corps dispose d'un effectif bien plus petit, et n'est requis généralement que pour des situations complexes ou spécialisées.

*donc, probablement sur Tython depuis qu'il a été déplacé, par rapport à TOR, avant de revenir sur la capitale d'ici la prélogie.

Grand_Healer's_robe_by_Urbach

 

Le troisième corps, l'ÉduCorps (pour Corps d'éducation) dispose lui aussi d'un nombre de Jedi limité : tout Jedi doit pouvoir enseigner, alors pourquoi en faire des spécialistes ? Les archivistes, intellectuels, les bibliothécaires et les professeurs de l'ÉduCorps vont plus loin que l'enseignement habituel des Jedi. Traduire, transcrire, catégoriser, cataloguer, classer et répertorier le savoir, telle est leur tâche, d'une ampleur considérable. Et seuls eux, et non pas des droïdes, doivent et peuvent le faire : les holocrons et autres artefacts ne sont accessibles qu'à des adeptes de la Force, et la faculté d'interprétation et de compréhension est évidemment plus importante que chez des droïdes.

Bien que discret, les films semblent proposer un exemple d'un membre de l'ÉduCorps, à savoir dans l'épisode II "L'Attaque des Clones", lorsqu'Obi-Wan recherche la planète Kamino, et qu'une femme lui renvoie sèchement : " Si une planète n'est pas répertoriée, c'est qu'elle n'a jamais existé ". Bien que cet échantillon d'une bibliothécaire Jedi un peu orgueilleuse sur les bords ne soit pas très flatteur, il faut savoir que l'humilité est une qualité appréciée et recherchée parmi les futurs membres de l'ÉduCorps.

Educorps

 

Arrive enfin le Corps d'Exploration, l'ExploCorps, le quatrième et dernier corps de service. En terme de superficie, il est le plus grand des corps, puisqu'il couvre toute une partie de la galaxie. Ses membres ne passent que très rarement dans le Temple (à part les grands maîtres qui le dirigent, qui restent dans le Conseil), et sont parsemés dans des Dépôts Régionaux ou d'Ordonnance (DRO) à travers les étoiles. De ses avant-postes, les équipes de l'ExploCorps se préparent et se ravitaillent , avant de monter à bord de vaisseaux de reconnaissance longue portée ou de vaisseau Praxeum* ; partant à travers les étoiles dans l'espoir de créer les premiers contacts avec toutes les nouvelles espèces, les nouvelles planètes, voire de nouvelles reliques et des monuments des temps passés.

Parce qu'ils sont souvent en contact avec des cultures étrangères, et parfois hostiles envers les étrangers ; il s'agit du corps de service qui rassemble le plus de Chevaliers et Maîtres Jedi volontaires, pour disposer d'une force de défense suffisante - on peut même supposer que les Jedi n'ayant point réussi à devenir Padawan, et qui ont rejoint ce corps, sont en moyenne plus aptes aux combats que leurs collègues d'ailleurs.

Leur statut les mettant en avant pour toutes les découvertes, l'ExploCorps est aussi bien lié au Corps de Reconnaissance de la République qu'à la Société Zoologique Intergalactique. Par ailleurs, l'Académie Archéologique, sous-branche du corps d'exploration, transmet régulièrement ses reliques à l'ÉduCorps, ce dernier s'empressant de les étudier.

*Il est fort possible que ces vaisseaux n'existent point encore à la période de TOR. Dans tous les cas, les Jedi de l'ExploCorps partent dans des corvettes de reconnaissance (pas de simple chasseur personnel, ils agissent en groupe), et disposent d'académies volantes dans lesquelles les Initiés de l'ExploCorps étudient.

scan0310

 

Mais le sort n'est parfois vraiment pas favorable à certains Initiés. Ni la voie des Padawans, ni celle des Corps de Service Jedi, ne leur est ouverte. À grand regret, car il s'agit toujours d'une perte, l'Ordre peut refuser une affiliation. Certains, même, ressentent que la Voie Jedi n'est pas faite pour eux. Ces individus quittent l'Ordre pour revenir dans la vie civile, mais le Conseil Jedi insiste toujours sur les années d'apprentissage qu'ils ont quand même acquis : il les sollicite tous à user, s'entraîner, et tirer des avantages des pouvoirs et enseignements transmis. D'ailleurs, ses individus peuvent garder le titre de "Jedi" tout court. Bien qu'ils ne soient ni padawan, ni chevalier, ni maître, la philosophie transmise et cette affiliation avec la Force, même minime, marquent ceux qui sont passés par là.

 

Sources : WookiePédia et le Manuel du Jedi.


Jeux du moment

>> Liste complète <<