Publicité

SWTOR – Le bestiaire de Taris

Voici les entrées codex – bestiaire que vous trouverez sur Taris, la planète infestée par les Rakgoules, pour les deux factions, utilisez les onglets pour choisir votre faction. Carte de la planète avec l’endroit où vous trouverez ces espèces :

 

Rakgoule

Empire : Tuer une "Rakgoule imposante" (niveau 35)

République : Tuer une "Rakgoule pillarde" (niveau 20 fort)

Véritable fléau sur pattes, les rakgoules sont la manifestation d'une maladie extrêmement contagieuse capable de transformer en un rien de temps leurs victimes en monstres cruels, dégénérés, aux instincts de prédateur. Le virus rakgoule peut infecter des centaines d'espèces connues ; une seule morsure peut suffire. Les personnes assez "chanceuse" pour survivre à une attaque de rakgoule deviennent inévitablement l'une d'entre elles. Certaines victimes peuvent résister au virus plusieurs jours, mais finissent par succomber aux instincts rakgoules tout en conservant leur enveloppe corporelle.

Les différentes souches du Virus ont donné naissance à plusieurs types de rakgoules. Les plus faibles se déplacent en grande colonies, tandis que les imposantes ont le réflexe de chasser seules. Le virus agit rapidement lorsqu'il infecte une autre espèce, et moins vite lorsque les rakgoules se reproduisent entre elles.

Avant que Taris soit bombardée, les rakgoules vivaient dans le ville souterraine de la planète. De nombreux spécialistes estiment que les rakgoules sont originaires de Taris, mais de rares cas d'infection dans d'autres zones de la galaxie viennent remettre cette théorie en question.

 

Maraudeur des marais

Empire : Tuer un "Drone maraudeur des marais" (niveau 32)

République : Tuer un "Crieur maraudeur des marais" (niveau 19)

Le maraudeur des marais est une espèce datant de la préhistoire de Taris. On la croyait éteinte jusqu'à ce qu'elle resurgisse, suite au bombardement qui a frappé la planète. Les maraudeurs des marais ont survécu durant des millénaires dans les grouillantes cités souterraines de Taris. Dans les nouveaux décombres marécageux à perte de vue, ces créatures n'ont pas tardé à prospérer.

Il est à noter que la pollution provoquée par la destruction de Taris a rendu le maraudeur des marais plus résistant : sa chair est toxique pour la plupart des prédateurs, y compris les insatiables rakgoules.

 

Nekgoule

Empire : Tuer un "Meneur Nekgoule" (niveau 35 fort) à l'intérieur de l'avant-poste infesté

République : Tuer une "Horreur nekgoule mutante" (niveau 20 élite) à l'intérieur du site de fouilles infesté, il patrouille

Les rakgoules évoluent incroyablement vite, mais elles n'avaient auparavant jamais montré de signe d'intelligence. Plus imposants et bien plus éveillés que leurs cousines rakgoules, les nekgoules pourraient presque passer pour une nouvelle espèce. Elles sont incapables d'infecter ou de transformer leurs victimes, mais sont sensibles à la force et commettent des ravages sans retenue.

Bien que les nekgoules soient douées de parole, elles ne gardent pas de trace de leurs origines. Proviennent-elles d'un Sith ou Jedi infecté par le virus rakgoule ? D'une mutation causée par les réacteurs détruits de Taris ? L'heure n'est pas aux études ; actuellement, survivre à ces monstres se révèle déjà bien assez difficile.

 

Nexu

Empire : Tuer un "Nexu rôdeur" (niveau 33 fort)

République : Tuer un "Jeune Nexu" (niveau 15 fort)

Félins originaires des forêts situées sur la planète Cholganna, les nexus sont devenus des prédateurs dominants à travers la galaxie au cours des derniers siècles, s'adaptant aux nouveaux environnements grâce à leur force naturelle et à leur cycle rapide de reproduction. Des meutes de Nexus ont été observées dans le toundra de Mygeeto et les jungles humides de Rodia, aussi habiles à traquer qu'à exécuter leurs proies.

Dans de nombreuses cultures, les nexus incarnent la brutalité, et plusieurs clans Mandaloriens les ont adoptés comme symbole. Certaines xénobiologiste affirment que les nexus sont bien moins violents que ce que l'on raconte et que c'est le développement de la civilisation qui agite les félins. Ce sont des animaux intelligents, forts et débrouillards... mais cruels ou agressifs, non.

 

Chien ferrazide

Empire : Tuer un "Pillard ferrazide" (niveau 33)

République : Tuer un "Chasseur ferrazide" (niveau 17)

Il y a des millénaires de cela, avant que Taris devienne une ville-planète, et donc bien longtemps avant sa destruction, les chiens ferrazides vivaient dans les jungles et les marais, chassant oiseaux et lézards en petites meutes. Lorsque Taris s'est urbanisée, tout le monde crut l'espèce ferrazide éteinte, balayée par la civilisation et ne survivant que dans des zoos.

Quand la République est retournée dans les ruines de Taris, les explorateurs ont découvert des chiens ferrazides en pleine possession de leurs capacités. Malheureusement ces animaux sont farouchement attachés à leur territoire. Bien que les ferrazides se tiennent à distance des principaux camps, ils posent de plus en plus de problèmes aux éclaireurs et aux transports.

 

Varactyle

Empire Uniquement

Tuer un "Varactyle rôdeur" (niveau 33 fort) dans l'eau sous le pont.

Originaires de la planète Utapau, où leur utilisation comme monture est très répandue, les varactyles sont devenus un mode populaire de transport non mécanisé dans toute la galaxie. Ainsi, ces créatures repto-aviennes prospèrent sur de nombreuses planètes, en montures comme à l’état naturel.

Hrosus le Vif, le plus célèbre chevaucheur de varactyle, atteignait des vitesses phénoménales sur ses montures, allant jusqu’à battre un fonceur lors d’une course. Cette fameuse rapidité fait des varactyles de formidables adversaires. Animaux aimables et paisibles tant qu’ils se sentent en bonne compagnie, ils n’hésiteront pas à défendre férocement leur territoire pour protéger leurs nids des agresseurs.

 

Croqueur Tarsarien

Empire Uniquement

Tuer un "Dévoreur Tarsarien" (niveau 33)

Le croqueurs Tarsarien est la mutation d'un virus rakgoule qui s'est transmis au piétineur Tarsarien. Les piétineurs, espèce non originaire de la planète qui vivant autrefois dans les zoos de Taris, chassaient et se reproduisaient dans les jungles post-bombardement. Ils se sont rapidement fait décimer par leurs cousins infectés.

Les croqueurs Tarsariens n'ont pas tardé à conquérir le sommet de la chaîne alimentaire sur Taris. Bien que les espèces évoluées ne soient pas vulnérable au virus muté des rakgoules, il n'empêche qu'une rencontre avec le croqueur Tarsarien se termine rarement bien.


Jeux du moment

>> Liste complète <<