Publicité

SWTOR – Entretien avec Cory Butler

On ne peut pas parler réellement d'une interview. Je n'avais rien préparé, juste quelques questions jetées sur un bout de papier.

Nous étions en train d'attendre avec mon compagnon, espérant pouvoir parler à un moment avec Antonio Moreno ou François-Xavier Labescat (qui parlent français !) mais ils se trouvaient toujours entourés de gens. Pareil, impossible de discuter avec Daniel Erickson qui enchaînait les interviews. Et là, un monsieur est arrivé "Hi !".

Euh.. Bonjour ! On commence à discuter de l'évènement, comme quoi on est super contents d'être là. Il nous demande si on a apprécié le jeu, oui beaucoup, qu'on avait déjà pu le tester à la Gamescom. Et là, je lui pose la question qui tue "mais vous êtes qui ?"... "Cory Butler, producer of the game". Ah oui, quand même !

 

Vraiment quelqu'un de très sympa et, malgré sa place importante chez BioWare, très accessible. Il nous propose d'aller nous asseoir et on se retrouve vers le milieu de la salle du cinéma et à discuter une bonne trentaine de minutes. Je n'avais rien pour enregistrer, j'ai donc noté au fur et à mesure quelques réponses en espérant avoir bien compris.

On a pas mal discuté de l'artisanat, ça nous intéresse beaucoup, on a l'habitude de monter divers personnages pour avoir tous les métiers, être indépendants et ne pas devoir payer des sommes folles quand le marché s'affole, alors autant savoir un peu à quoi nous attendre. Bien sur, tout est basé sur les compétences d'équipage. Seuls les compagnons fabriquent des objets, nous on est le héros, le chef, on dirige nos compagnons mais on ne met pas les mains dans le cambouis. Il n'y a pas que des compétences de craft, bien sûr, avec la diplomatie, qui permet de gagner des points obscurs ou lumineux mais qui ne créé aucun objet matériel.

J'ai essayé de lui demander comment cela se passe au niveau de la création des objets, si on peut ajouter des améliorations comme dans Rift, ou si on peut parfois avoir de bonnes surprises en faisant du bleu au lieu du vert comme dans Aion. A priori, on a une légère chance d'avoir un objet de meilleur qualité que celle attendue.

Pour le ramassage, on pourra envoyer ses compagnons le faire, on le faire soit-même. La compétence de ramassage sera plutôt rapide, quelques secondes, mais pas de principe d'échec/réussite comme dans Aion. Il y aura des marqueurs sur la minimap qui permettront de visualiser les ressources (et également de localiser différents PNJ comme les entraîneurs liés à sa classe, les vendeurs...).

On a essayé de se renseigner à propos des patchs, savoir s'il y aura un rythme un tant soit peu régulier comme dans Wow avec les patchs le mercredi matin. On n'a rien pu savoir d'autre que des patchs au besoin. Il a d'ailleurs ajouté qu'il espérait qu'il n'y aurait pas trop de besoins car ça voudrait dire qu'il y a des bugs !

Quand à la durée de verrouillage des instances, ils partent sur 7j. Par contre, je n'ai pas réussi à savoir si ça serait du mercredi au mardi ou plutôt décalé sur une semaine "normale" à partir du lundi.

A propos de l'extension, c'est trop tôt pour en parler. Aucune idée sur la date de sortie (en même temps, on vient juste d'avoir celle du jeu en lui-même !) mais il nous a avoué qu'une part de l'équipe travaillait déjà sur ça.

J'ai posé la question sur les serveurs PVP-RP comme j'ai vu que la question intéressait de nombreuses personnes sur le forum officiel. Il y aura des serveurs PvP, des serveurs PvE, des serveurs JdR. Par contre, pour le moment, il ne peut rien dire de plus.

On a ensuite dérivé vers l'humour (ne me demandez pas comment !). Il y aura pas mal de relations à la pop culture. Peu d'Easter Egg à prévoir, ils veulent rester au maximum Star Wars, conserver l'ambiance et l'univers dans les moindres détails, y compris pour tout ce qui concerne les blagues. Il y en a pas mal côté smuggler (contrebandier). D'où, d'ailleurs, l'intérêt de faire tester des français lorsque le jeu sera localisé, afin de pouvoir vérifier que c'est effectivement drôle (une erreur de traduction pouvant tout casser).

On a parlé de la NDA et il a émis la possibilité qu'ils conservent cette restriction pratiquement jusqu'à la date de sortie. Et ben.. c'est pas demain que je vais pouvoir remettre mes arbres de talents ! Ouiin !

Et sinon, vous voulez savoir ce que Cory Bulter aime jouer ?
- l'agent pour les dialogues
- l'inquisiteur pour les mécanismes
- le contrebandier pour l'humour

Du coup, il disait ne pas trop savoir ce qu'il allait jouer en priorité... et certainement qu'il jouerait beaucoup de classes différentes !

PvP ou PvE ? Sans hésiter, il répond PvP.

Et plutôt une guilde entre collègues de BioWare ou une guilde anonyme ? Actuellement, ils jouent entre eux (en même temps, ils ont pas trop le choix !) mais il nous a répondu qu'à la sortie il jouerait avec les gens qui veulent jouer avec lui, de manière anonyme ! Les joueurs US vont peut-être avoir le Live Producer dans leur équipe sans même le savoir !

Notre discussion a ensuite un peu dérivé vers les ordinateurs sympas pour faire tourner le jeu, les langues étrangères parlées aux US... et tout pleins d'autres trucs qui ne concernent pas directement SWTOR !

Et nous avons du finalement stoppé là notre discussion lorsque Antonio Moreno nous a invité à venir retirer nos tee-shirts cadeaux et à nous diriger vers la sortie. Ah bah oui, déjà 16h30 !

Merci encore pour cette excellent moment en votre compagnie, Cory Butler 🙂


Jeux du moment

>> Liste complète <<