Publicité

Legend of Keepers – Mon donjon, mes règles…

Qui a bien aimé souffrir devant un bon Darkest Dungeon ou encore un Iratus bien vénère ? Aujourd'hui, nous faisons face à son opposé : vous devrez non pas conquérir un donjon, mais le défendre avec vos sous-fifres tout aussi vils que vous et, s'il le faut, vous devrez vous salir les main. Alors, vous êtes prêts à repousser les héros en mousse qui vont essayer de voler votre trésor et abimer vos sbires à votre place? Faites chauffer la Nintendo Switch, on y va !

 

Histoire

Vous jouez l'un des trois maitres du donjon qui aura pour charge de punir les imprudents qui viennent le défier. Chacun ayant sa propre motivation et ses raisons de haïr les humains, mais tous ont été recrutés par la même association pour faire payer à ces abominables humains mille tourments, eux qui ont osé profaner le sol de notre lieu de leur justice et de leur gloire qui ne tarderont pas à prendre fin sous peu !

 

Graphismes et ambiance

Les graphismes ne sont pas à la pointe de ce qui se fait de nos jours. Vous n'aurez pas de révolution graphiques exceptionnelles, cependant ce qui est proposé fait correctement le boulot sans fausse note. Chaque maitre du donjon proposera son propre style et son ambiance qui va avec, que ce soit au niveau des décors, du bestiaire ou encore de la bande-son. Même si cette dernière n'est pas vraiment inoubliable, elle fait correctement le boulot. Il n'y a pas grand chose de plus à dire sauf à souligner que les unités sont correctes au niveau du design et qu'elles sont ainsi parfaitement différenciables au fil du jeu.

 

Gameplay

Semaine après semaine

Le jeu se joue selon une suite d'évènements que vous déciderez, semaine après semaine, en fonction des choix qui vous seront proposés. Ainsi des événements qui peuvent toucher absolument tous les aspects de votre aventure tels des monstres qui veulent vous rejoindre, des artefacts à échanger/voler, des rabais sur de la bouffe douteuse, mais qui peut empoisonner certains de vos monstres plus tard. Ou encore vous pourrez rencontrer des marchands de monstres et pièges, des ingénieurs pour améliorer vos pièges, des percepteurs qui peuvent vous proposer de l'argent en échange de bakchich sous forme liquide,  voire même des alchimistes un peu frappés, des rituels chelous et autres séances de fitness pour votre maitre du donjon... Vous aurez le choix.

Mais le plus important restera les semaines où vous devrez accueillir des aventuriers, des vétérans ou des champions dans votre sanctuaire pour leur montrer un peu qui c'est le patron dans le coin. Vous aurez souvent le choix avec la récompense qui les accompagne (nouveau piège/monstre/monstre rares, un artefact ou de l'or), la difficulté ou encore les conditions qui viendront s'imposer (qu'elles soient favorables ou non).  Vous serez la plupart du temps libre de choisir votre combat !

Note : avant l'aventure, il est possible de modifier de nombreuses variables comme l'or gagné, la vie du maitre du donjon, la vie des aventuriers, la durée de la campagne, la difficulté, etc... excepté pour la difficulté et la durée, cela n'influencera pas l'expérience que vous gagnerez à la fin d'une campagne.

Préparation

Avant toutes choses, vous devrez définir les monstres parmi ceux qui seront dans la salle numéro 1, la salle numéro 2 et dans la garnison. A vous de voir si vous souhaitez tout donner lors de la première salle ou si vous souhaitez uniquement les épuiser jusqu'à ce qu'ils se fassent laminer dans la salle numéro 2. En tout cas, vous devrez faire des équipes cohérentes en fonction des forces et faiblesses de chacun. Car chaque monstre et chaque aventurier possèdent ses forces, synergies entre les races (démons, squelettes, méchas, etc...), faiblesses et compétences qu'il faudra prendre en compte pour maximiser vos chances. Par exemple, vous pouvez combiner un sorcier orc (monstre rare) qui infligera des brûlures à toute l'équipe adverse pendant que votre mange-flamme va consommer ces brûlures pour infliger encore plus de dégâts. Ou bien vos monstres auront des attaques qui vont rebondir sur la cible arrière en fonction du moral de vos adversaires...Plein de paramètres à prendre en compte !

Une fois vos équipes constituées, vous pourrez entrer dans la phase de préparation qui sera plus ou moins la même, avec comme différence l'agencement des salles. Cela se compose le plus souvent dans cet ordre : une salle avec un piège, la salle numéro 1 des monstres, une salle où vous pourrez lancer un sort, un nouveau piège, la salle numero 2 des monstres et le maitre du donjon pour finir. A cela peuvent s'ajouter une salle avec un feu de camp pour les aventuriers afin qu'ils puissent se reposer, une salle de catastrophe pour leur infliger un sérieux malus ou une salle bonus qui varie en fonction du maitre du donjon.

Action

Une fois tout cela validé, vous pourrez passer dans la phase de combat avec vos adversaires qui avancent de salle en salle en ayant une interaction avec les pièges, jusqu'à la première salle où vous pourrez entamer le premier combat avec vos créatures. Vous pourrez choisir la compétence à lancer en fonction de la situation et des combos que vous souhaitez faire. Par exemple: une autre compétence du sorcier orc, la vengeance de Caïn,  va transformer votre équipe en groupe de squelettes aléatoires et, vu le nombre de squelettes disponible, vous pouvez avoir une équipe assez puissante ou cocasse qui aura de plus la vie remplie !

Si jamais le groupe d'aventuriers arrive à terrasser vos équipes et passer vos pièges, l'heure de la confrontation avec le maitre sera de mise. Si vous mourrez, ce sera la fin, s'ils meurent vous pourrez subsister une semaine de plus. Pour cela, rien de plus simple : vous devrez être sans pitié et user de votre gigantesque barre de vie et de votre puissance qui ne sera pas de trop contre certaines compositions adverses vraiment puissantes.

Notez que vous pourrez vaincre vos ennemis soit en leur infligeant une défaite physique en réduisant en poudre leur petit corps misérable, ou bien mentale en brisant leur espoirs et en les mettant face à la dure réalité : ils sont faibles et inutiles... il vaut mieux renoncer. En fonction, vous obtiendrez en récompense soit le sang de vos victimes, soit leurs larmes qui ont sûrement un goût salé.

L'après combat

Une fois la victoire remportée et les récompenses empochées, vous devrez vérifier vos équipes. Les monstres qui se sont fait terrasser ont pris un coup au moral et devront se reposer en garnison si ce dernier est trop bas, ou encore plus simple : ils iront voir un psy.  Mais vous aurez aussi l'occasion, avec les récompenses, de faire évoluer vos combattants en échange d'or et parfois en ajoutant un peu de sang ou de larmes en complément.

Quant à l'après campagne, il vous fera gagner de l'expérience sur votre maitre du donjon. Cela lui donnera la possibilité de dépenser des points de talents qui vont grandement vous aider contre les incursions de ces stupides humains. Cela pourra affecter votre puissance générale, vos sorts ou encore vos créatures en leur donnant des passifs en fonction de leur race, ou encore en baissant le coût d'entrainement, etc...

 

Résumé

Legend of Keepers est un divertissement qui mettra vos compétences tactiques à l'œuvre. Si, en mode facile, cela s'avèrera assez simple, les différents réglages possibles vous donneront de quoi vous régaler durant de nombreuses heures. L'ambiance générale assez sympa et le gameplay vont bien faire monter la mayo, malgré une histoire presque inexistante. Si vous aimez le style, je vous le conseille fortement, pour les autres ce serait peut-être l'occasion d'essayer un jeu sympa? Qui sait...

Disponible sur...


Jeux du moment

>> Liste complète <<