Publicité

Warframe – Heart of Deimos

Ce week-end se déroulait la TennoCon 2020, une conférence en ligne organisée par l'éditeur canadien Digital Extremes. L'objectif était notamment de montrer les nouveautés prévues sur Warframe, et plus spécifiquement la mise à jour du 25 août qui sortira sur toutes les plateformes (soit Xbox One, PlayStation 4, Nintendo Switch et PC), une première pour l'équipe qui jusqu'à présent assurait des sorties décalées.

J'avais eu l'occasion de pouvoir voir cette démo en avant-première avec un groupe de journalistes, dans l'objectif de préparer un article juste au moment de la révélation, qui correspondait pour les Européens à la nuit de samedi à dimanche, juste après minuit. Mais voilà, je ne trouve qu'aujourd'hui le temps d'enfin me pencher sur mes notes. Peu importe, il serait dommage de passer à côté de l'info, alors voilà un petit résumé !

Heart of Deimos est donc la troisième zone en monde ouvert du jeu, emmenant sur la lune grouillante de Mars, monde d'origine de la faction des Infestés. L'approche de l'équipe de développement a été différente des deux précédentes zones (Plains of Eidolon et Fortuna), Deimos est oppressante, dense et... peuplée, c'est le moins de le dire ! Des wyrms gigantesques se battent dans l’atmosphère rougeoyante, tandis qu'au sol des cosses bulbeuses renferment des créatures dangereuses. Sous terre, une série de tunnels générés de manière procédurale emmène jusqu'aux origines secrètes des expériences infestées et tordues d'Entrati.

Des machines de guerre oubliées d’Entrati joueront un rôle clé dans la survie des joueurs contre un ennemi implacable. Je n'ai pas beaucoup plus de détails que cette phrase assez cryptique du communiqué de presse : "les joueurs se battront contre et en elles !". Il y a aussi des mechs dévastateurs pilotables (necramechs) qui donnent une puissance de feu impressionnante, combinant la mobilité de l'hoverboard avec la puissance de tir, pour une toute nouvelle dynamique de combat.

On retrouve bien entendu en complétement toutes les fonctionnalités habituelles avec une foultitude d'ennemis et d'objectifs, mais aussi la conservation, la pêche, le vol...  Cette zone est accessible très tôt pour les nouveaux joueurs, mais la difficulté s'ajustera pour les vétérans qui y trouveront des défis à la hauteur de leurs niveaux.

Heart of Deimos ajoute la deuxième Warframe de 2020, conçue par la communauté : l'imaginative et non-genrée Xaku. Cette 44ème Warframe du jeu utilise le pouvoir du Vide, assemblé en un trio de différents visuels et fonctions Warframe.

Les Warframes vont enfin être plus personnalisables que jamais grâce au système Helminth Chrysalis, un organisme vivant qui squatte le vaisseau et qui, une fois correctement nourri, accepte de prendre une compétence d'une Warframe pour en infuser le casque d'une autre. Par contre, la bestiole est gourmande et cela coûte cher en oxydes, calx, biotiques, synthétiques, phéromones, bile... Concrètement, une capacité seulement par Warframe est éligible et une seule compétence externe peut être accueillie.

Rendez-vous le 25 août pour découvrir tout ça en jeu !


Jeux du moment

>> Liste complète <<