Publicité

The Bradwell Conspiracy – Tout n’est que complot !

The Bradwell Conspiracy est un jeu narratif développé par A Brave Plan, édité par Bossa Studios, sorti le 8 octobre 2019 sur PC (Steam), Nintendo Switch, Xbox One, PS4 et Apple Arcade.

L’histoire se déroule après une explosion se produisant lors d’une collecte de fonds au Musée Stonehenge. Notre personnage se retrouve pris au piège dans un complexe souterrain caché sous le musée. Toute communication avec l’extérieur est impossible, et l’explosion ayant endommagé les cordes vocales, le seul moyen de vous échapper est d’envoyer des photos de l’environnement au seul autre survivant retrouvé bloqué dans ce complexe.

Le jeu étant un jeu narratif, il est difficile d’en dire plus sur l’histoire sans risquer de spoil et de gâcher le plaisir de la découverte !

Comme vous l’aurez compris, votre personnage ne peut pas communiquer oralement avec l’autre protagoniste du jeu. Ainsi, pour avancer et communiquer, il faudra prendre des photos de l’environnement grâce à vos lunettes (des lunettes du genre de Google Glass). Ce système sera l’un des moteurs principaux du jeu. De nombreuses situations vous demanderont ainsi de prendre en photo ce que vous voyez afin que l’autre personnage vous aide, ou bien pour que vous, vous puissiez l’aider. Par exemple, en prenant en photo un code sur l’écran d’un ordinateur pour lui débloquer la voie. Ou bien encore pour lui indiquer des éléments à actionner/déplacer depuis la salle de contrôle.

Le second élément de gameplay important est un fusil à Bradwellium, qui permet de créer n’importe quel objet du moment que vous possédez du Bradwellium et le plan dudit objet. Ce fusil permet ainsi de « désintégrer » des objets, mais aussi d’en fabriquer. La majorité des énigmes du jeu vous demanderont d’utiliser cela pour les résoudre. Comme, par exemple, construire un pont pour traverser un gouffre, déplacer des éléments lourds/volumineux en les désintégrant/recréant, etc. Ou bien encore, reproduire un élément afin de débloquer le passage, ou même relier différents éléments entre eux.

Le jeu souffre toutefois de quelques petits problèmes du côté gameplay. Principalement concernant le fusil. En effet, ce dernier ne permet pas de placer les objets réellement comme on le souhaite.

Lorsque l’on en sélectionne un, ce dernier a une position « fixe », et l’on peut seulement tourner l’objet de 45° à chaque fois (0° - 45° - 90° - 180° - 0°). Or, on se retrouve souvent dans la situation où la position de départ de l’objet n’est pas « droite » face à vous, mais un peu de travers, cela ne permet donc pas de le placer comme on le voudrait, même en le « tournant », car l’objet tournera de 45° à chaque fois, mais par rapport à sa position de départ. Il faut alors ranger le schéma, se déplacer un peu, et ressortir le schéma en croisant les doigts pour que l’objet apparaisse dans la bonne position, qui permettra de le placer correctement. Cela a entraîné à quelques situations où j’ai passé 10 minutes à ranger, me déplacer et ressortir le schéma jusqu’à ce qu’il décide de sortir dans la bonne position. Cela pose principalement problème au moment de créer des passerelles. Notamment également, car notre personnage ne peut pas non plus sauter, ce qui rend le placement d’autant plus laborieux lorsque le placement « de base » de ce dernier est quelques centimètres trop « haut » par rapport à la plateforme sur laquelle vous êtes. Vous obligeant parfois à tout recommencer, car le jeu refuse de placer la plateforme dans la bonne position ou hauteur.

Le second petit problème, qui m’est arrivé 2 fois, est dû à la traduction. En effet, le jeu est totalement traduit, y compris les écrans. Le problème est que la taille de la police n’a pas été modifiée, et ainsi, des phrases en anglais qui entrent parfaitement dans un écran du jeu se chevaucheront en français. Cela reste lisible pour le joueur, malheureusement lorsque le jeu demande de prendre en photo, par exemple, un code, et que ce dernier est chevauché par du texte, le jeu ne détecte pas le code sur la photo.

Le jeu ne propose pas la possibilité de changer la langue, cette dernière étant automatiquement choisie par rapport à la langue du système (Windows, console, etc.). Jouant sur PC, il m’a alors fallu passer mon OS en anglais pour pouvoir passer ces moments, le changement de langue Steam n'affectant pas la langue du jeu. À l’heure où je rédige cet aperçu, le but n’est pas corrigé, mais je gage que cela sera bientôt le cas, le problème semblant toucher, au vu des forums, plusieurs langues du jeu (français, allemand, italien, espagnol)

Conclusion

The Bradwell Conspiracy est un bon petit jeu. L’histoire, sans qu’elle soit pour autant transcendante, est plutôt bonne et intéressante à suivre. Le jeu est toutefois assez court. Comptez environ 3 h pour le finir à 100 %.

Le gameplay avec le système de photo et de création/désintégration d’objet est vraiment intéressant, même s’il est toutefois un petit peu gâché par quelques bugs qui seront, je l’espère, très rapidement corrigés !

Si vous aimez les jeux narratifs avec un peu de gameplay secondaire, le jeu devrait vous intéresser. Toutefois, je le trouve un peu cher pour sa durée de vie (19,99 €), je vous recommanderai plutôt d’attendre une petite promotion !


Jeux du moment

>> Liste complète <<