Publicité

Nacon – Clavier CL-750OM

Les claviers s'enchaînent en ce moment et ne se ressemblent pas. Après le lumineux et robuste S.T.R.I.K.E 4 de chez Mad Catz, me voilà depuis quelques jours en possession de l'atypique CL-750OM créé par Nacon.

Lorsque je déballe le produit de son emballage, immédiatement la qualité des matériaux me frappe. Le clavier est petit, compact, mais il est aussi relativement lourd en comparaison d'un clavier de taille classique. Il est intégralement composé de plastique dur avec un effet poli du plus bel effet, le gris s'allie parfaitement avec le vert des touches ZQSD et des deux touches d'espace, rehaussé par une fine barre brillante noire où sont indiqués la marque et le nom du modèle.

Et non, je n'ai pas fourché, il y a bien deux petites barres d'espace sur le CL-750OM de Nacon. D'après le constructeur, cela assure une réactivité accrue quel que soit le point d'appui. Très honnêtement, je n'ai pas remarqué une grande différence durant mes quelques parties (j'ai notamment testé Grave Keeper et <NOTE : a composer and a note> avec ce clavier) mais cela ne dérange pas non plus. À aucun moment je ne me suis retrouvée entre les deux comme je le craignais. En y réfléchissant bien, cela parait même assez naturel. N'utilisez-vous pas votre barre d'espace avec vos deux pouces ? Désormais, ils n'auront plus à se battre et pourront faire barre à part !

Le plastique de ces touches vertes est différent, avec une texture granulée qui permet sans même regarder de savoir immédiatement si ses doigts sont positionnés au bon endroit, évitant également d'accidentellement "glisser" sur une touche adjacente.

Du côté de la technologie, ce sont des touches mécaniques-optiques, équipées de commutateurs bleus, les plus bruyantes du secteur, engendrant un clic très similaire à ce que faisaient les anciennes machines à écrire. Certains joueurs ne jurent que par ça, d'autres chopent mal au crâne. Il faut tester pour se faire son avis, je suis pour ma part dans la seconde catégorie, je trouve ces commutateurs vraiment trop bruyants pour une utilisation quotidienne comme la mienne, même si je ne peux que saluer les performances en jeu. Pour ceux qui aiment vraiment pousser le vice de la personnalisation, un petit sachet contient 4 commutateurs marrons, avec l'outil pour les installer et s'offrir un retour de clic encore plus rapide après l'activation.

Du côté de l'arrière du clavier, quatre patins évitent les dérapages et les pieds sont rétractables. Une première me concernant, je n'ai jamais eu de clavier possédant ça : ils sortent en appuyant sur un petit bouton, un de chaque côté. En plus d'être cool, cela a l'avantage de les verrouiller.

Inédit également du côté du repose-poignet composé de deux parties indépendantes qui s'encastrent de chaque côté, et se réunissent au milieu grâce à un aimant. Fini le système très fragile que j'ai toujours vu, avec le repose-poignet encastré dans de petits ergots qui se lâchent à chaque fois que le clavier quitte le bureau, entraînant souvent des casses irrémédiables. Là, ça tient, et même très bien, et ça suit le mouvement si le clavier quitte une surface horizontale. Pourquoi personne n'y avait-il pensé auparavant ?

Enfin, le câble USB est détachable, utilisant un classique connecteur USB-C. Encore une fois, une excellente chose car nombre de mes claviers ont cassé à cet endroit, le câble s’abîme, la connexion ne se fait plus correctement et, même si les touches promettent des millions de frappes, cela fonctionne beaucoup moins bien lorsque l'ordinateur ne reçoit qu'une partie des informations. N'étant pas un connecteur propriétaire, le câble a en plus le mérite de pouvoir être facilement remplacé en cas de perte ou d'oubli.

 

Conclusion

Précision, longévité et personnalisation.

Le clavier répond entièrement aux attentes annoncées : un produit compact pour suivre tous les joueurs lors de leurs déplacements en compétition. Robuste, tout a été pensé pour faciliter le transport et le mouvement, tout en ne sacrifiant pas les performances. La plupart des claviers actuels manquent de personnalité et semblent éternellement reprendre la même recette. Nacon tente quelque chose de nouveau ici, et cela fonctionne, et même très bien. Si vous recherchez un clavier mobile, alors arrêtez : vous l'avez trouvé ! En plus, je n'en ai pas parlé auparavant, mais il est même lumineux, avec plus de 16 millions de couleurs.

Bien sûr, au jour le jour, vous voudrez sans doute utiliser un clavier plus large, possédant notamment un pavé numérique. Quoique ?

  • Touches mécaniques-optiques (switches bleu) : technologie sans contact pour une durée de vie de 50 millions de frappes
  • 4x switches marrons interchangeables inclus pour les touches directionnelles
  • Anti-ghosting intégral
  • Rétroéclairage couleur complet (16,7M de couleurs)
  • Barre d’espace double : réactivité accrue
  • Repose poignet détachable, en deux parties indépendantes
  • Pieds rétractables avec verrou de sécurité
  • Barre d’espace et touches ZQSD colorées et texturées
  • Câble USB détachable
  • Compatible avec Windows® Vista®/7/8/10


Jeux du moment

>> Liste complète <<