Publicité

Evoland Legendary – Dieu créa l’Homme, et l’Homme créa le jeu vidéo… de retour sur la Nintendo Switch

Qui n'a jamais été glaner quelques heures sur Evoland de nos jours ? Le jeu, qui a su enchanter moult joueurs depuis sa sortie, est à présent sur Switch : pour le bonheur de ceux n'ayant pas encore eu la chance de le parcourir ou bien pour ceux qui vont avoir envie de renouveler l'expérience sur la console de Nintendo. Qui plus est, cette fois-ci, la "Legendary Edition" sera composée des deux volets de la saga. Que l'aventure commeeence !!


 

Graphismes et ambiance

Pour se faire une idée du visuel sur Evoland, cela demande un certain tact tant le principe du jeu est : l'Évolution vidéo-ludique. Nous partons donc d'un visuel digne d'une Gameboy ancestrale pour arriver à ce que l'on trouve de mieux sur nos consoles de salon de ces dernières années. Que ce soit au niveau visuel ou sonore... Tout évoluera en fonction de notre progression. En mode nomade, la Switch ne souffre d'aucun ralentissement, ni d'aucune gêne notable.

Le second volet nous propose cependant une meilleure qualité visuelle et sonore (Logique, me rétorquerez-vous !) et se permet différents styles en fonction des modes de gameplay. Mais ça... On y reviendra plus tard...

 

Histoire

Pour faire assez simple, le premier volet raconte l'histoire du jeu vidéo et de son évolution à travers nombre d'améliorations : couleur, 16 bits, 32 bits, musique, type de jeu, etc... et propose une histoire assez classique en somme. L'histoire du jeu est celle de votre personnage qui va lutter contre Zephyros afin de sauver un petit village — et par extension, le Monde.

Le second volet pousse un peu plus l’expérience avec une histoire plus profonde, axée sur l'après-guerre entre Humains et Démons et tout ce qui en découle. Une épopée passionnante qui va vous inciter encore une fois à explorer différents types de jeu, l'évolution du jeu vidéo et ses genres à travers les années.

Les deux volets ne sont au final que deux histoires indépendantes, qui n'ont pas besoin l'une de l'autre. Cependant, je vous conseille, logiquement, de faire le premier avant de faire le second.

 

Gameplay

Pour ce qui est des deux jeux, nous avons tellement de gameplay différents qui s'entrechoquent pour donner aux joueurs un aperçu de ce qui a été fait depuis quelques années que cela frôle parfois l'indigestion d'information. Non celle qui vous fait mal au bide et vous oblige à faire la larve, mais plutôt celle qui vous indique que vous avez bien festoyé et que vous n'allez pas oublier de sitôt.

Le premier jeu vous emmènera vers une session qui ira d'un ersatz de Zelda sur Gameboy jusqu’à un simili Final Fantasy. L'évolution se fera par palier et vous forcera à suivre les transitions, adapter votre style de jeu avec les améliorations et restera dans la veine du RPG au final. Nous aurons d'ailleurs même le droit à un substitut de Tetra Master (le jeu de carte de FFIX) qui viendra taper l'incruste.

Le second jeu, vous entraînera davantage vers une déclinaison de différents styles de jeu : on passera par du jeu de combat, du rogue-like, du jeu de rôle classique... Une approche différente et pourtant assez similaire du premier volet. En prime, vous aurez également un jeu de carte pour vous détendre !

 

Le gros avantage de cette version Switch est que l'on peut y jouer partout : dans son canapé, sur son lit, dans les transports en commun, sur un banc dans un parc à l'ombre qu'un chêne centenaire, ou dans ses toilettes... Je ne jugerai personne. Sincèrement, je pense que le côté portable du titre offre donc un petit plus fortement agréable.

 

Sacré CV...

De nombreuses références se trouvent d'ailleurs dans les titres. Que l'on soit fan de Diablo, Final Fantasy, Mario, etc... plein de clins d'oeil sont là pour vous les rappeler, que ce soit au niveau des boss, des objets, des mécanismes ou même du décor... tout y est pour que l'on s'y retrouve.

Bon, même si je l'avoue, il y a ÉNORMÉMENT de références à la saga final fantasy, bien plus que tout autre !

 

Résumé

Difficile de dire quoi que ce soit de nouveau sur Evoland et Evoland 2 tant le jeu n'a absolument plus rien à prouver. Tout ce que je pourrais ajouter, c'est que le côté portable est franchement une bonne idée, et la console de Nintendo possède un titre qui est un réel plus pour son catalogue. Cette Legendary Edition est donc une bonne chose et tout joueur qui n'a jamais parcouru le titre devrait se l'offrir pour l'occasion, que ce soit pour lui-même ou pour un jeune joueur afin de lui faire découvrir brièvement le fameux 'avant'.

Pour un avis plus détaillé sur Evoland, c'est ici. Quant à Evoland 2, c'est par . Enfin, pour (s')offrir cette pépite sur Nintendo sur Switch, suivez ce lien.


Jeux du moment

>> Liste complète <<