Publicité

Gamescom 2018 – Beyond the Void

Un jeu "blockchain" ? Forcément, l'intitulé intrigue, je me suis donc rendue auprès des développeurs français de Beyond the Void pour discuter de leur titre, un jeu de stratégie hybride à 1 contre 1, entre MOBA et FPS, se déroulant dans l'espace et en temps réel. B2Expand, le studio derrière le projet, est une toute jeune structure créée en janvier 2017 employant actuellement 16 personnes dont 5 seulement travaillent sur la production de ce titre, le studio ayant un pôle prestation en parallèle.

Ils ont notamment mis en place l'écosystème Nexarium, avec l'objectif de développer des jeux liés, dans lesquels les joueurs pourraient réutiliser leurs objets achetés.

L'évolution s'effectue selon trois axes : l'économie, l'expérience et le développement de l'armée. L'objectif est de conquérir le plus de planètes neutres possibles depuis sa planète de départ, afin de gagner toujours plus en puissance suivant l'une de ces trois voies, et de remporter la partie face à l'adversaire qui tentera de son côté de faire de même.

En gros, d'après ce que j'ai vu lors de notre entretien, des unités attaquent constamment la planète ennemie, avec des avants-postes à détruire avant de pouvoir attaquer la planète-mère ennemie, unités qui s'opposent aux propres unités de l'adversaire et aux éventuelles tourelles posées. Le joueur, lorsqu'il n'est pas en train de coloniser d'autres planètes (et de combattre là-bas), doit venir en support avec son vaisseau, éventuellement accompagné de mercenaires s'il a pu en recruter. Chaque planète se voit dotée d'anneaux (pour un maximum de deux) qui apportent différents bonus. Il y a également des événements ponctuels qui se déclenchent dans la zone, comme des vaisseaux attaqués par des pirates, et qui donneront des bonus au joueur qui intervient.

Le modèle économique en lui-même est assez classique, avec des objets cosmétiques comme des skins et des avatars. L'aspect blockchain vient de la monnaie utilisée, qui est basée sur la crypto-monnaie éther. Ainsi, le joueur qui fait l'achat d'un objet en devient le "réel" propriétaire, objets qui peuvent ensuite être revendus sur un marché de l'occasion. Comme les objets sont souvent proposés en quantité limitée, la valeur peut donc être amenée à monter, le prix de revente étant à la discrétion de chaque propriétaire.

Un jeu de stratégie qui a l'air très complexe de ce que j'ai pu en juger lors de ma partie de démonstration. Au lancement, la développeuse a pris le temps de m'expliquer tous les détails de l'interface et du système de compétences du vaisseau, et a ainsi commencé à jouer après deux ou trois minutes. Malgré tous ses efforts, il lui a été impossible de revenir dans la partie et d'enrayer les vagues d'attaques de son adversaire, la partie s'est donc soldée par un échec cuisant. Tous les fans de stratégie en temps réel qui n'ont pas peur d'un bon défi devraient définitivement tester pour voir s'ils sont aptes à relever le défi !

Actuellement en accès anticipé sur Steam, le jeu sera lancé le 24 octobre. Sinon, des tournois en ligne sont organisés chaque mois et le prochain aura lieu le 7 septembre (les inscriptions sont ouvertes ici).


Jeux du moment

>> Liste complète <<