Publicité

Secret World Legends – Mission d’investigation : Soif de connaissance

On passe à la seconde mission d'investigation de Secret World Legend !

Cette dernière se débloque après avoir terminé la mission d’investigation « Le Code de Kingsmouth ».

  • Zone : Solomon Island - Ville de Kingsmouth
  • Lieu : Église de Kingsmouth
  • Donneur de quête : Henry Hawthorne
  • Prérequis : avoir terminé « Le Code de Kingsmouth »

Quand les Illuminati ont fondé la ville de Kingsmouth, ils ne se sont pas contentés d'ériger des bâtiments. Ils ont également creusé le sol, tissant tout un réseau de passages secrets dont l'écho résonne encore aujourd'hui. Trouvez-les et découvrez où ils mènent.

Récompense : (bonus mécène)

  • Expérience : 2 344 (+235)
  • Fragment d'Anima : 400 (+60)
  • Sac de récompense
    • Qualité standard

Récompense de première fois :

  • Sac de récompense - look & frime
    • Qualité supérieure

Vous voilà donc reparti à l’aventure ! La première phase vous demande de trouver l’entrée des tunnels. Sortez de l’église et allez au niveau de la première plaque d’égout, comme dans la quête précédente. Tendez bien l’oreille, car vous devriez entendre un bruit, comme un écho.

Il vous faut suivre ce bruit afin de trouver l’entrée. Ce passage est un peu (beaucoup) pénible, surtout s’il y a du bruit autour de vous vous empêchant d’écouter attentivement aussi bien en jeu que chez vous IRL 😀 Je vous conseille de brancher un casque et de baisser le volume de la musique du jeu pour pouvoir entendre comme il faut.

En suivant le bruit, vous arrivez devant l’hôtel de ville. En bas des marches se trouve une dalle qui peut être déplacée. Déplacez là et vous tomberez sur l’entrée du tunnel !

Examinez l’entrée et vous verrez qu’il faut une (très grosse) clé, avec en prime un message gravé dessus :

Clavis Aurea

Que cela signifie-t-il ? Et où se trouve ladite clé ? La réponse se trouve dans le message. En effet, « clavis » signifie « clef » et « Aurea» signifie « or », donnant ainsi « clef d’or ». Qu’est-ce qu’une clef d’or ? La « clé d’or » est une clé que l’on donne à une personne lorsqu’on lui remet les « clés de la ville » (ou le « droit de cité ») en guise de remerciement et reconnaissance pour avoir accompli une action ou un acte ayant grandement servi à la ville (ça peut être, par exemple, la création d’une fondation en aide à des sans-abris, le fait d’avoir sauvé des personnes lors d’une catastrophe, d’avoir défendu la ville [pour les soldats], de faire des dons à la ville pour l'aider à se développer, etc.)

La raison nous pousse à penser donc que c’est la clé en question ! Et où est conservé ce genre de clé ? Et bien à la mairie. Entrez donc dans la mairie et montez à l’étage. Une fois à l’étage, empruntez le couloir et aller dans la pièce tout au fond, vous remarquerez qu’il y a un cadre avec une grosse clé en or accrochée dedans. Approchez-vous, récupérez la clé et retournez ouvrir l’entrée des tunnels.

Il se peut que la plaque ait disparu, pas d’inquiétude, recliquez sur la dalle afin de l’enlever à nouveau et hop.

La phase 2 se déroule donc dans les tunnels secrets des Illuminati. Vous verrez qu’il y a de nombreux chemins, c’est un véritable labyrinthe. J’ai réalisé une carte avec tous les éléments indiqués, vous la trouverez dans le dernier onglet « Carte des tunnels » à la fin du guide !

La première étape consister à aller tout droit jusqu’au croisement, où vous continuerez encore tout droit en direction du Nord. Une fois arrivé au bout, prenez le passage de gauche (ouest) et regardez au sol, un « Livre ancien » devrait s’y trouver. Lisez-le.

Celui qui veut atteindre l'illumination doit joindre le geste à la pensée :

Il montrera qu'il apprécie les efforts de ses semblables, et agira tel le fidèle devant les symboles sacrés.

Il fera preuve d'un grand mépris face aux ornements des anciens empires, et protégera son regard des visions lovées dans le chaos.

Retenez bien ces quelques mots, car ils seront d’une importance capitale plus tard !

À présent, faites demi-tour et retournez jusqu’au tout premier croisement et prenez à droite (ouest). Suivez le chemin, puis prenez vers la gauche (sud) au premier croisement et à droite (ouest) au suivant. Vous allez tomber sur une porte fermée (Porte 1 sur la carte) avec une plaque et 4 encoches d’étranges formes.

Lisez la plaque afin d’avoir quelques indications sur ce que vous devez faire :

Occulus, rara avis

De bien étranges mots... Que signifient-ils ? Vous l’aurez compris, c’est (encore) du latin. « Occulus » signifie « Œil » et « rara avis » signifie « Oiseau rare ». Que faire de ces informations ? Et bien il faut vous rappeler des trois symboles des Illuminati et des objets que vous avez trouvés dans la cave durant la quête « Le Code de Kingsmouth ». En effet, rappelez-vous, vous avez récupéré trois objets, l’œil, le phénix et la pyramide.

Ainsi, en se basant sur les trois symboles des Illuminati et le message inscrit sur la plaque, on comprend qu’il faut déposer dans les encoches et dans l'ordre, l’Œil et ensuite, le Phénix, c’est-à-dire le premier emplacement et le troisième.

La porte s'ouvre et la troisième phase commence...

Pénétrez dans la pièce nouvellement ouverte et avancez jusqu’à la tombe. Cliquez dessus afin de l’ouvrir et, surprise, aucun cadavre, mais une page défraîchie, un artefact et un levier !

En premier lieu, récupérez « L’artefact maçonnique » et ensuite, lisez la « page défraîchie » :

Vous remarquerez que la porte s’est peut-être refermée derrière vous. Si c’est le cas, activez le levier afin de rouvrir la porte et de pouvoir quitter la pièce. Retournez à l’entrée du labyrinthe et cette fois, prenez à droite (l’Est) où se trouve une nouvelle porte fermée (« porte 2 » sur la carte), avec une plaque et 4 nouvelles encoches. Commencez par lire la plaque :

De khufu, de la Grande Loge

Pas de latin cette fois, mais juste une petite énigme. On commence par « Khufu », qui n’est autre que le nom d’un ancien pharaon d’Égypte, alias Khéops. Ensuite, on passe à la « Grande Loge », qui est le nom de l’ordre des francs-maçons. Ainsi, on comprend aisément les deux objets et l’ordre dans lequel les utiliser.

Le premier n’est autre que la pyramide, en rapport à « Khufu » et le second n’est autre que l’artefact maçonnique, en rapport à la « grande loge » et TADA ! La porte s’ouvre et avec elle, la phase 4 !

Bienvenue dans le monde des énigmes ! La phase 4 va proposer 3 grosses énigmes !

Première salle

Pénétrez dans la première pièce, vous remarquerez sur la droite des lettres gravées au sol et une petite note posée juste devant, à même le sol.

 

Pour procéder, adoptez l'écriture d'un érudit. Etudiez les travaux de Jérôme au spaume qui suit huit mains, aux premières ténèbres de sa huitième partie.

Un message plus qu’énigmatique... Et pour savoir ce qu’il signifie, il va falloir le décortiquer ! Commençons par la première phase « pour procéder, adoptez l’écriture d’un érudit », vous êtes dans une salle remplie de bibliothèque, mais aussi de grosses lettres au sol situées juste devant une porte. Ainsi donc, on comprend qu’il faudra utiliser ces dernières pour pouvoir continuer notre périple.

Vient ensuite la seconde phrase, que l’on peut découper en deux parties « Étudiez les travaux de Jérôme au psaume qui suit huit mains ». Un psaume est un texte dans la bible et donc, Jérôme nous fait penser immédiatement au Saint du même nom, connu pour être le premier à avoir traduit la bible en latin.

Quand à la fin de la phrase, « qui suit huit mains », c’est une question de calcul. Une main comporte 5 doigts, il est dit qu’il y en a 8, donc 8*5 = 40 (8 mains à 5 doigts). Mais il est également dit « qui suit » les huit mains, ce qui suit 40 est donc 41.

La seconde partie de la phrase, qui est « aux premières ténèbres de sa huitième partie », on remarque le psaume 41:8 de Saint Jérôme dit (en latin) « Abyssus abyssum invocat », qui signifie « L’abîme appelle l’abîme », ce qui fait référence aux « premières ténèbres ».

On comprend alors que le mot clé est « Abyssus », en rapport direct aux ténèbres. Il faudra alors marcher sur les lettres au sol de sorte à écrire le mot « Abyssus ». Je vous conseille de désactiver le sprint pour le faire, afin d’éviter les accidents, car si vous vous loupez, la pièce se remplira de gaz et vous tuera ! Pour réaliser le double « S », une fois que vous marchez dessus, sauter sur place pour valider une seconde fois la lettre et ensuite, continuez le cheminement.

Saint Jérôme est la personne qui est considérée comme étant la première a avoir intégralement traduit la Bible en latin. Il est également l’un des quatre pères de l’église latine, aux côtés d’Ambroise de Milan, d'Augustin d’Hippone et de Gégoire Ier.

Jérôme est né aux alentours de 347 apr. J.-C. en Croatie, il vient à Rome où il suit des études et se convertit à 18 ans suite à un rêve mystérieux. Il part ensuite en voyage à travers la Gaule et décide à 30 ans de partir pour la Terre Sainte où il vit en ermite durant une dizaine d’années. En 383, le pape Damase Ier le choisit personnellement comme secrétaire et lui donne comme travail de traduire intégralement la Bible en latin, ce qu’il fait avec brio.

Durant tout le reste de sa vie, il se concentre sur la traduction en latin de l’ancien et du Nouveau Testament afin qu’ils soient le plus fidèle possible aux manuscrits originaux. Il meurt en 420 et est enterré à Jérusalem avant que sa dépouille ne soit rapatriée à la basilique Sainte-Marie-Majeure, qui est l’une des quatre grandes basiliques de Rome.

Il est considéré comme l’un des Pères de l’Église par les catholiques et les Orthodoxes l’ont canonisé. Il est considéré comme le Saint Patron des Traducteurs.

Une fois cela fait, la porte s'ouvre et une nouvelle énigme vous attend !

Seconde salle

Dans la seconde salle, ce n’est guère mieux côté énigme ! En effet, vous remarquerez que sur le mur au fond, il y a 3 portraits, 4 leviers, 7 orgues, une plaque et une note au sol, rien que ça !

La première chose à faire, c’est de lire la note au sol.

Si l'on contrarie tes aspirations, ne pleure pas sur ton sort mais sur celui de Dolandi.

Avant d’analyser la phrase, cliquez sur la plaque pour voir le second indice !

Une partition... Mais quel rapport avec la note ? Et bien une rapide recherche nous apprend que Dolandi était le surnom d’un compositeur et luthiste du nom de John Dowland qui est principalement connu pour sa composition « Flow my tears », qui n’est autre que la partition affichée sur la plaque !

Maintenant que l’on a cette information et que l’on sait qu’il y a des orgues et leviers en face de nous, comment faire ? Les notes de musiques possèdent plusieurs systèmes de désignation, on remarque que sur les orgues, il est indiqué plusieurs lettres.

Ces lettres ne sont pas anodines, en effet, les notes possèdent plusieurs façons d’être désignées. En français, espagnol, italien et néerlandais, on les désigne par « do, ré, mi, fa, sol, la, si », mais en anglais par exemple, on les désigne avec des lettres de l’alphabet, à savoir « C, D, E, F, G, A, B ». Ainsi, on a donc :

  • DO = C
  • RE = D
  • MI = E
  • FA = F
  • SOL = G
  • LA = A
  • SI = B

Seconde étape, on remarque qu’au-dessus des leviers, il y a des plaques qui représentent des notes.

Ainsi, les leviers représentent :

  • Premier levier : Blanche pointée
  • Second levier : Blanche
  • Troisième levier : Noire
  • Quatrième levier : Croche

Il faudra donc utiliser les leviers et orgues afin de rejouer la partition présentée plus haut. Pour ce faire, vous devez action le bon levier pour sélectionner le temps et ensuite, le bon orgue pour jouer la note. Il faut donc actionner les leviers et orgues dans l’ordre suivant :

  1. Second levier -> Orgue A
  2. Premier levier -> Orgue E
  3. Troisième levier -> Orgue E
  4. Troisième levier -> Orgue G
  5. Troisième levier -> Orgue G

Une fois la partition jouée, la porte à gauche s’ouvre et à vous la troisième énigme !

C’est donc un compositeur et luthiste né en 1563. Sa vie est assez méconnue, notamment les premières années. Il est nommé ambassadeur de l’Angleterre à la cour de France durant plusieurs années avant de rentrer en Angleterre afin de se marier et de réaliser son rêve de devenir musicien, ce qu’il réussit à accomplir en acquérant sa licence de musique à Oxford.

Il tente de succéder au luthiste de la Reine Élisabeth Ier, mais sa candidature est rejetée. Il passe de nombreuses années à voyager à Cassel, Venise, Florence et Nuremberg jusqu’à ce qu’il soit appelé à la cour du roi Christian IV, roi du Danemark.

C’est à ce moment qu’il compose ses quelques rares œuvres célèbres avant de retourner en Angleterre où il réussit enfin à réaliser son rêve, devenir musicien à la cour royale d’Angleterre où il reste jusqu’à sa mort, en 1626.

Troisième salle

Cette troisième salle vous présente quatre statues. Mais que faire ?

On regarde d’abord ce que représentent les statues :

  • Une statue Discobole (statue représentant un athlète lançant un disque).
  • Une statue d’un ange
  • Une statue d’un soldat du moyen-âge
  • Une statue d’un serpent

Cela ne vous rappelle rien ? En effet, ces quatre statues font grandement penser au texte du « Livre ancien » que vous avez trouvé dans un couloir durant la phase 2 ! Décortiquons et analysons le texte :

« Il montrera qu’il apprécie les efforts de ses semblables » fait clairement penser à l’athlète. Vient ensuite « agira tel le fidèle devant les symboles sacrés », c’est là aussi parfaitement clair, il s’agit de l’ange. Le « grand mépris face aux ornements des anciens empires » fait référence au soldat du moyen-âge et, quant au « protégera son regard des visions lovées dans le chaos » représente par élimination lu serpent qui, dans la Bible, est connu comme étant celui qui tente Ève à manger le fruit défendu, mais également une puissance du mal et du chaos qui s’attaque aux annonciateurs de la Bonne Nouvelle.

Bon, ça nous avance à quoi de savoir cela ? Et bien c’est avec la toute première phrase du « Livre ancien » qui nous dit exactement quoi faire : « Celui qui veut atteindre l’illumation doit joindre le geste à la pensée ». Il faut donc faire un geste précis devant chaque statue ! (autrement dit, une emote :D) et pour savoir quelle emote faire, il suffit de relire les phrases précédentes, ce qui donne :

  1. « Il montrera qu’il apprécie les efforts de ses semblables » -> Statue du Discobole -> Emote : /applaudir
  2. « agira tel le fidèle devant les symboles sacrés » -> statue de l’ange -> Emote : /prier
  3. « Il fera preuve d’un grand mépris face aux ornements des anciens empires » -> Statue du soldat -> Emote : /cracher
  4. « protègera son regard des visions lovées dans le chaos » -> Statue du serpent -> Emote : /covereyes (pas de version française pour cette emote :-/)

Et voilà, ne tardez pas trop toutefois, car sinon la pièce se remplira de gaz !

La porte derrière la statue du serpent s’ouvre et vous fait passer en phase 5 !

La phase 5 est extrêmement difficile... ou pas ! 😀 Il vous suffit d’entrer dans la pièce et lire la « page défraîchie » située à côté du cadavre !

Une fois cela fait, vous passez à la phase 6 ! Je vous l’avais dit, elle était très difficile cette phase... 😀

La phase 6 est aussi difficile que la phase 5, il vous suffit de faire le chemin inverse pour sortir des tunnels. Une fois de retour dans la rue, la quête se termine et vous pouvez la valider et récupérer vos cadeaux !

Dans le cas où mes indications ne sont pas très claires pour le cheminement dans le sous-sol, voici une petite carte pour vous y retrouver facilement ! Attention, j'y ai tout indiqué dessus !

 SUJETS : Histoire, Quête
 CATEGORIE : Guide
 JEU : The Secret World
Studio :
Editeur :
Genre :
Plateforme :
Date de sortie : 19/06/2012
Etat : sorti
Modèle éco. : Free-to-play - Avec abonnement optionnel
     

Commandez ce jeu, ou n'importe quel autre produit, en cliquant sur ces liens, et vous aidez Game-Guide en vous faisant plaisir !

 Auteur

J’ai actuellement posé mes valises sur Final Fantasy XIV et Secret World Legend. Du côté non-MMO, je suis actuellement sur Divinity : Original Sin 2, Dragon’s Dogma: Dark Arisen et Life Is Feudal.


Jeux du moment

>> Liste complète <<