Publicité

Torment : Tides of Numenera – Le nouveau RPG à explorer !

Il y a quelque temps, j’ai eu la joie de jouer à Pillards of Eternity. J’ai réellement apprécié ce jeu pour ce qu’il était : un RPG qui propose des choix qui ont un réel impact sur l’aventure. Pour Torment : Tides of Numenera, voyons ce que ce jeu a dans le code...

 

Graphismes et ambiance

Pour être tout à fait honnête, ce jeu est loin d’être désagréable visuellement, il possède une ambiance techno-campagnarde assez prononcée qui lui donne une vraie présence. Je tiens à souligner le techno pour le fait que l’on ressent bien l’influence des machines et autres avancées Tech qui font tourner le monde... et le campagnard pour le côté un peu... populace qui mange des morts, après les avoir torturé pendant des jours pour découvrir leurs secrets ou les bivouacs de sectes en plein milieu d’une ville pour ne citer que cela.

Les effets et sorts sont quant à eux le petit point faible que j’ai trouvé. Autant certains sont tout bonnement énormes, autant d’autres sont réellement peu travaillés et donnent un effet étrange et brouillon.

L’ambiance sonore assez convaincante apporte une bonne immersion. Les effets des sorts sont réussis pour la plupart, même si certains m’ont nettement moins convaincants. L’environnement est toujours juste et renforce l’immersion.

 

Histoire

Afin d’éviter toute révélation inutile, je vais seulement expliquer le pitch de base du jeu et l'arrivée dans ce monde.

Lorsque nous commençons l’aventure, nous n'avons que peu d’éléments de réponse. Nous sommes une enveloppe corporelle délaissée par le dieu changeant qui, comme son nom l’indique, change de corps afin d’apprendre ce pour quoi le corps a été créé. Nous sommes pourchassés par une créature qui répond au doux nom d’Affliction et qui chasse le dieu changeant pour une raison que l’on ignore (que l’on apprendre bien évidement plus tard dans l’aventure).

Vous évoluez dans le neuvième monde, bâti sur les restes des anciennes ères... les pilleurs, les savants et autres dangerosités vous attendent afin de vous aider à échapper à l’affliction. Bien évidemment, toute aide n’est pas gratuite, vous devrez faire différentes taches afin de gagner la confiance de la populace qui garde un souvenir assez particulier de vous quand le dieu changeant était aux commandes...

Notons que nos morts, qui peuvent survenir directement lors du tutoriel, peuvent être...surprenantes.

 

Les Numenera

Les Numerana sont des restes technologiques des mondes qui ont disparu. Souvent, l’utilité de cette technologie reste encore bien obscure pour les habitants du neuvième monde. Pour cela, les prêtres des Éons tentent de percer les secrets avec le groupe que l’on nomme « l’Ordre de la vérité ». Un autre groupe, cherchant à se rapprocher du dieu changeant, tente également d’en apprendre davantage : les Adeptes du Dieu changeant.

 

La création de personnage

La création consiste en premier lieu à déterminer votre sexe.

Suite à cela, vous serez confronté à différentes situations décrites, et ferez des choix reflétant votre classe pressentie. Une fois les choix effectués, vous devrez choisir entre les différents reflets qui détermineront votre personnalité qui elle-même confère différents bonus et malus.

Bien évidemment, tout cela n’est pas définitif. Vous pouvez absolument tout changer via la création de personnage qui vous fait choisir votre classe, vos compétences de bases, votre descripteur ainsi que vos points de réserve.

 

Les classes

Pour le moment, je n’ai vu que trois classes :

  • Le glaive : le combattant par excellence. Il possède un onglet spécial lors de la création de personnages afin de gérer son aptitude avec les armes. Il est résistant, utilise plus la puissance ou la célérité que l’intellect.
  • Le jack : la classe touche-à-tout du jeu. Les Jacks sont des menteurs, voleurs, marchands, pilleurs, assassins, explorateurs, et j’en passe... ils sont doués dans de vastes domaines et sont utiles en tout temps. Il faut une répartition des points équilibrée afin d’être toujours prêt.
  • Le nano : c’est la classe qui se rapproche le plus du mage traditionnel. Capable d’utiliser des capacités ésotériques, il se focalise sur l’intellect.

Il faut savoir que chaque classe possède des compétences d’exploration qui leur sont propres, même s’il se trouve que certaines sont communes.

 

Le descripteur

Le caractère dominant de votre personnage vous offrira des avantages et malus en fonction de ce que vous choisissez. Un personnage prudent aura par exemple de base des points en furtivité et perception, mais perdra de l’initiative.

 

La montée en niveau

Lors de votre montée en niveau, vous aurez le choix entre :

  • Augmenter votre avantage : lorsque vous mettez un point de niveau dans cette branche, vous sélectionnez une statistique qui aura un point de base (gratuit) lors de vos taches demandant de l’effort et réduira le coût des compétences.
  • Augmenter votre effort : permet d’augmenter les points utilisables dans les efforts.
  • Augmenter votre talent : permet d’améliorer vos compétences (par exemple : furtivité, coup en traître, assaut ésotérique, etc.).
  • Augmenter votre compétence : permet d’augmenter votre niveau de compétences (par exemple : perception, connaissance naturelle, guérison, etc.).
  • Augmenter votre réserve :  les points attribués ici augmenteront les points de base que possède votre personnage dans la statistique sélectionnée.

Tous les 4 points attribués, vous changez de rangs et de nouveau bonus et choix s’offriront à vous.

 

Gameplay

Les cyphers

Les cyphers représentent une grande partie du jeu. Ce sont des objets antiques, venant souvent des ères précédentes, vous offrant différents bonus ou compétences. Par exemple, une bombe gravitationnelle vous offrira une explosion de zone ainsi qu’une chance d’assommer les ennemis. Cependant, le nombre de cyphers pouvant être portés est limité en fonction de plusieurs critères (talent, descripteurs, etc.). Au-delà d’un certain nombre, vous vous exposez à des malus de plus en plus violents et handicapants.

Souvent à usages uniques, on trouve parfois des artefacts ayant un nombre d’utilisations multiples. Autre chose intéressante, les cyphers ne loupent jamais leurs coups.

 

Les choix

Vos choix sont cruciaux, et peuvent modifier drastiquement les situations et le cours de votre aventure. Votre réputation peut en pâtir, et vos compagnons peuvent décider que vous ne valez plus la peine et vous quitter, voire vous trahir. Il faut également prendre en compte que vos choix modifient vos flux et, par la même occasion, la façon dont le monde vous perçoit.

 

Les flux dominants

Les flux représentent le caractère de votre personnage. On peut également voir ça, comme dans d’autres jeux sous la forme d'un système de karma, mais en plus évolué et complexe. Plusieurs flux sont présents et certains, en fonction de celui qui vous domine, vous offriront des réponses différentes auprès des PNJs.

  • Le flux bleu : ce flux représente la sagesse, ceux qui sont à la recherche du savoir et de l’esprit.
  • Le flux indigo : ce flux représente la justice et l’équité, celui qui emprunte cette voie œuvre dans l’intérêt de tous et non du sien.
  • Le flux rouge : ce flux représente les révolutionnaires et les artistes. Vivant l’instant présent avec passion et émotion, ils suivent simplement ce que leur dicte leur cœur.
  • Le flux or : ce flux représente la bonté, ce flux sera votre flux dominant si jamais vous préférez les autres et venez en secours aux plus démunis, quoi qu’il vous en coûte.
  • Le flux argenté : ce flux représente le pouvoir. Vous êtes mégalo et vous voulez avoir du poids sur la vie des autres ? C’est ce qu’il vous faut !

 

Les compagnons

De nombreux compagnons viendront se greffer à votre groupe. Bien qu’il ne soit possible d’en avoir que 3 avec vous à tout moment, vous pourrez les changer à condition que ces derniers ne vous aient pas quitté pour cause de trop grosse divergence d’opinions. Évidement, certains compagnons ne s’entendent pas et vous devrez choisir entre eux, ce qui peut parfois compliquer réellement les choses.

Chaque compagnon possède des compétences propres, voire uniques, un caractère propre, ainsi que des interactions et réactions qui vont changer de manière radicale vos conversations avec les différents PNJs.

 

Les crises

Le point le plus réussi du jeu selon moi. Chaque crise est une sorte de choix à faire. Vous pourrez décider de tenter de parler aux différents PNJs, d’interagir avec l’environnement ou simplement de combattre. Bien évidemment, tous ces choix ne sont pas forcement disponibles et parfois une crise n’est pas clairement annoncée comme telle. Un dialogue qui tourne mal, une tentative maladroite d’action, ou bien le mauvais interrupteur peut purement et simplement  vous mener au drame, voire à la mort.

 

Les combats

Le combat se déroule au tour par tour. Pendant votre tour, vous pouvez utiliser différentes compétences qui ne consomment pas d’action, faire un mouvement et ensuite frapper (qui consomme l’action). Vous pouvez faire un double mouvement mais, dans ce cas, l’action est consommée et vous passez au tour du prochain personnage.

Si vous souhaitez utiliser une compétence, un sort, ou bien frapper un ennemi, vous devrez y appliquer de l’effort en puisant directement dans vos réserves. Sans effort, vous ne pourrez pas faire énormément de dégâts, ou bien vos chances de toucher l’ennemi seront grandement réduites.

Selon le type de dégâts pour lequel vous opterez, les ennemis auront forcément des faiblesses ou des résistances sur l’élément. Il est donc bon de savoir en changer quand le besoin s’en fait sentir.

Les différents éléments :

  • Physique
  • Énergétique
  • Chimique
  • Psychique
  • Transdimensionnel

 

Les quêtes

Les quêtes dans ce jeu apportent de l’expérience, des objets, ainsi que certains compagnons. Souvent, remplir des quêtes implique plusieurs personnages et vous offre la possibilité de remplir la quête de différente façon. Chose assez drôle : l’interaction entre différentes quêtes peut vous aider dans d’autres et vous offrir des fins totalement différentes que celle de base. Chose encore plus drôle : vous pouvez, par des moyens complètement retords, remplir les objectifs principaux et éviter des combats, voire des effets négatifs.

Bien évidemment, il est important de les remplir, et de voir les effets que cela peut vous apporter, bons comme mauvais.

 

L'effort

Un point que je trouve sympathique ! Lors de nombreuses interactions avec les PNJs, les éléments du décor, ou bien encore en combat, vous aurez à dépenser des points venant de votre réserve. En fonction des points que vous attribuez à une tache, vous aurez différents résultats.

S’il s’agit d’une action contextuelle ou d’une compétence particulière, vous aurez un taux de pourcentage qui montrera vos chances de réussites. S’il s’agit d’un combat, cela vous montrera vos chances de porter le coup, ainsi que les dégâts infligés à la cible.

 

Les réserves

Pour faire simple, les réserves ne sont ni plus ni moins que les points de statistiques que vous avez ajoutés à votre personnage au début du jeu, puis lors de votre montée de niveaux. Il n’y a que deux moyens de remplir les jauges : dormir ou bien utiliser des consommables.

 

Échecs et réussites

Parfois, réussir lors d’un effort est gratifiant, offrant des informations, infligeant des dégâts, trompant la bonne personne et bien d’autres choses... mais comme j’ai pu le lire, et bien plus tard, l’expérimenter, l’échec est parfois moins gratifiant, mais beaucoup plus intéressant, offrant de nouvelles possibilités.

 

Résumé

Torment : Tides of Numenera est une bonne surprise, un jeu que je suivais depuis quelque temps via les différentes vidéos que l’on pouvait trouver sur le net. Sans être révolutionnaire, il offre malgré tout du contenu de qualité et une bonne histoire. Le tout est enroulé dans un gameplay efficace et solide, offrant une jouabilité importante pour ceux qui aiment s’adonner aux plaisirs d’explorer un jeu dans toute sa globalité. Notez que vous pouvez jouer de manière à passer pour un bon samaritain, ou bien un sadique pervers sans cœur et sans remords de la pire espèce, offrant donc une potentielle rejouabilité importante si vous désirez connaître les conséquences de toutes les attitudes.

Pour conclure, je pense pouvoir dire que ce jeu vaut clairement le coup d’œil !


Jeux du moment

>> Liste complète <<