Publicité

SWTOR – D’une voie à l’autre

retour au sommaire d'Histoire Galactique

Attention, cet article contient des spoilers de l'histoire de classe Inquisiteur Sith. Ne lisez pas si vous ne souhaitez pas les connaître.

Vingt-cinq ans avant le Traité de Coruscant a eu lieu la bataille de Bergeren. L'Empire Sith revendiquait une planète qui avait fait autrefois partie de sa précédente incarnation et qui avait été durant le dernier millénaire colonisée par la République Galactique. Une grande partie de la victoire a été due au jeune apprenti Teneb Kel. Cet inquisiteur issu des classes les plus pauvres de l'Empire n'était alors qu'au début d'une ascension qui finirait par l'emmener jusqu'au Conseil Noir. Mais en chemin, il changea. Il devint l'un des membres les plus rigides de sa hiérarchie, empêchant tout changement qui n'aurait pas été approuvé plusieurs fois par les instances supérieures. L'audace et la détermination dont il avait fait preuve à ses débuts n'était réservé qu'à lui. Ce qui inhiba ces qualités chez ses suivants et les révéla chez ses ennemis. Sa chute handicapa l'Empire à un moment critique.

swtor_boe1

Tenel Keb est donc né dans les quartiers des esclaves. On ne sait rien de plus de ses parents. Sont-ils morts ? Leur a-t-il été arraché en bas âge ? Trop insignifiant pour être mentionné, l'enfant-esclave n'apparaît dans les chroniques que quand le seigneur Calypho le trouva dévorant un livre. Il le prit sous son aile et en fit son apprenti. Le temps venu, il l'envoya à la nouvelle Académie de Korriban pour qu'il passe ses épreuves dans les tombeaux de la Vallée des Seigneurs Noirs. A son retour, il surprit son maître en pleine confrontation contre les membres du Conseil Noir Dark Marr et Dark Vowrawn. Malgré ses ambitions, il ne pouvait pas faire face et fut arrêté. L'apprenti fut emprisonné lui aussi. Comme il n'avait pas encore passé ses épreuves au moment où la conspiration de Calypho fut mise en place, Tenel Keb eut droit à une chance. C'est ainsi qu'il se battit durant la bataille de Bergeren, où il tua le gouverneur républicain.

tenebkel

Mais cette victoire ne suffisait pas pour Dark Marr, Dark Vowrawn et Dark Mortis du Conseil Noir. Ils confrontèrent le jeune assassin et le firent affronter son ancien maître. Tenel Keb réussit à le battre, mais ne fut pas autorisé à le tuer. A la place, il reçut une nouvelle mission à accomplir. Pour rien de moins que l'Empereur Vitiate. Son apprentie Exal Kressh l'avait trahi, il fallait la traquer et l'éliminer. Le nouveau chien de chasse la suivit sur Lenico IV, où il fut assailli par des visions de la Force. Il comprit ainsi que le maître de l'Empire avait pratiqué sur la traitresse des expériences qui allaient déboucher sur la création des Enfants de l'Empereur. Pour se venger, elle voulait provoquer une bataille sur Korriban qui lui permettrait de perturber le rituel de son ancien maître. Empêcher l'attaque était impossible, mais Tenel Keb put se faire le dernier défenseur des Enfants de l'Empereur et élimina Exal Kressh. Quand il revint vers le Conseil Noir, il se servit des informations glanées pour empêcher ses surveillants de le renvoyer chez les apprentis. Il leur apprit que leur maître prévoyait de se débarrasser d'eux et en échange il sautait la case "seigneur" de la hiérarchie pour devenir directement Dark Thanaton.

swtor_darkthanaton1

Lors des trente-cinq années suivantes, le nouveau Dark Thanaton se constitua un réseau dans la Sphère du Savoir Ancestral. Il devint ainsi le numéro deux de cette hiérarchie derrière le membre du Conseil Noir Dark Arctis. Mais durant ces années, le Sith changea énormément. Abandonnant la voie des assassins, il se concentra sur celle des sorciers. Alors que son ascension avait été tout sauf conventionnelle, il se rapprocha des milieux traditionnalistes au point de devenir le plus virulent d'entre eux. Dès qu'un membre de la Sphère du Savoir Ancestral commençait à enquêter sur des domaines non autorisés ou à utiliser des méthodes discutables, voilà qu'il intervenait pour lancer des avertissements. Et quand l'un de ces personnages réprouvés se mettait à trébucher, voilà qu'il débarquait pour ramasser les richesses possédées et éliminer tous les héritiers potentiels. On ne compte plus les apprentis à qui il a fait miroiter de grands pouvoirs pour les jeter dans un piège mortel. Jusqu'à ce qu'il se retrouve face à celui que l'on surnomme l'Inquisiteur, apprenti vainqueur du maître turbulent Dark Zash.

swtor_darkthanaton5

L'Inquisiteur échappa donc au piège tendu par Dark Thanaton et la lutte commença entre les deux. Elle semblait disproportionnée, à l'image des résultats de leurs duels. Le premier se termina avec le plus jeune des adversaires laissé pour mort. Mais le second fut plus proche d'un match nul. La puissance de ce rival augmentait, que ce soit dans la Force ou dans ses alliances. Il devenait une menace plus sérieuse, et l'on commença à murmurer. D'autres ennemis du puissant approchèrent d'eux-mêmes celui qui était pourtant presque insignifiant au début de ce combat. Ils se proposaient de passer à son service. Tenel Keb aurait-il dû se méfier plus de quelqu'un qui avait autant de ressources que lui lorsqu'il finit de traquer Exal Kressh ? Mais autant de détermination. Sur ces entrefaites mourut Dark Arctis. Dark Thanaton étant le mieux placé pour lui succéder, il devint membre du Conseil Noir et chef de la Sphère du Savoir Ancestral. Il fallait arrêter avec cet impertinent qui minait son prestige. Il le défia selon le rituel du Kaggath. Malheureusement, c'était trop tard pour lui. Il dut fuir pour ne pas être tué dans ses affrontements suivants avec l'Inquisiteur. Et quand il fut vaincu devant ses pairs du Conseil Noir, c'est Dark Mortis qui lui rompit la nuque. Son siège revint à son vainqueur. Tout était fini.

swtor_darkthanaton2

Jeune apprenti très prometteur, Dark Thanaton a fini comme un élément gênant de l'Empire. Son Kaggath contre l'Inquisiteur a eu lieu au beau milieu de la bataille de Corellia. Des ressources y ont été détruites qui auraient pu servir à affronter la République. Au vaincu la responsabilité des erreurs. Mais qu'est-il arrivé à cet assassin devenu sorcier pour qu'il se retourne contre les milieux d'où il était originaire ? Certains affirmeront que l'homme était simplement suffisant. On pourrait aussi parler de la proximité qu'il a eu avec l'Empereur qui pourrait l'avoir chamboulé. Qui sait ? Ou peut-être simplement, comme bien des personnes âgées il a oublié les leçons du passé. Et s'est maintenu trop longtemps.

 

Références

BD :

  • Star Wars The Old Republic : Le sang de l'Empire

Jeux du moment

>> Liste complète <<