Publicité

SWTOR – Groupes de chasseurs et de guerriers

retour au sommaire Histoire Galactique

Le secteur galactique baptisé la Zone d'Expansion est souvent considéré comme une zone tampon entre les alentours du Noyau et la Bordure Extérieure. C'est un ensemble de planètes sur laquelle les grandes entreprises et compagnies de la République ont été lâchées sans surveillance, et le capitalisme sauvage a pillé et détruit la plupart des ressources. Toutefois, certains mondes ont réussi à échapper à ce carnage. Parmi eux se trouve Shili, près de la Voie commerciale Hydienne, le monde d'origine des Togrutas. Membres de la République depuis plusieurs milliers d'années, ses habitants sont partis développer d'autres colonies, comme sur Kiros (même secteur).

Ashara

La vie dans les brousses de Shili est très difficile, avec de nombreux monstres qui obligent à travailler en groupe pour les affronter et tout simplement survivre. Surtout que certaines de ces créatures attaquent en groupe. Les togrutas ont donc développé une culture très solidaire, chacun ayant une conscience aigüe de sa place et de son rôle au sein d'un groupe. Ces carnivores se sont donc développés comme particulièrement sociaux, même si leurs communautés sur leurs planètes restent relativement petites. Ils s'associent facilement même avec d'autres cultures, et ont l'isolation en horreur. Leur capitale s'appelle Corvala, c'est le principal centre commercial de la planète mais aussi un grand centre médical, réputé même hors-planète. Le togruti, leur langue avant que le basic n'arrive chez eux, est toujours pratiqué dans de nombreuses communautés, même celles hors de leurs mondes. Souvent calmes et discrets, ils n'oublient pas les affronts et attendent la meilleure occasion pour se venger.

Les togrutas sont des humanoïdes à la peau allant du violet au rouge, en passant par le bleu, le vert, le jaune ou encore l'orange. Il y a même certains cas répertoriés avec la peau blanche ou noire. Des marques blanches décorent leurs visages. Ils placent souvent des bijoux sur leurs dents pointues. Mais leur principale caractéristique physique est leurs cornes. Celles qui montent sont appelées montrals et les autres, plus flexibles, des lekkus. Même nom que pour les twi'leks, dont beaucoup s'accordent à dire qu'ils sont de lointains cousins. Les togrutas ont généralement trois lekkus, deux devants et un plus massif dans le dos qui se développe à partir de l'adolescence. Il arrive parfois que ce troisième se divise en deux. Les lekkus, surtout celui dans le dos, contiennent une partie du cerveau. Les marques sur leurs montrals et lekkus, de même que celles sur leurs visages, permettent d'identifier à quel clan le togruta en question appartient. Enfin, leur espèce possède une affinité avec la Force supérieure à la moyenne, et plusieurs d'entre eux se sont illustrés dans l'histoire de l'Ordre Jedi. Spécialement des individus de sexe féminin.

togrutas_screen (206)

L'histoire récente des togrutas a été écrite dans le sang. Durant la guerre contre l'Empire, ils se sont montrés particulièrement virulents contre les Sith et leurs séides. Les archives impériales parlent d'un véritable soulèvement. C'est le Grand Moff Rycus Kilran qui a été chargé de la "pacification". Ou plutôt de la répression, violente et brutale. Ce qui n'a fait que renforcer les liens entre leurs planètes, leurs colonies et la République. Il existe des bataillons entiers de togrutas dans les Forces Armées de  la République. Mais de l'autre côté, des prisonniers et des esclaves ont été faits. Et parfois, la survie du groupe ne passe que par la soumission à l'Empire ou par la corruption des Sith...

retour au sommaire Histoire Galactique


Jeux du moment

>> Liste complète <<