Publicité

SWTOR – Jedi Gris, Noirs et Sith

Retour au sommaire Histoire Galactique

 

Pour les peuples de la République Galactique, où l'Ordre Jedi est parti prenante de la vie publique et premier représentant des groupes faisant appel à la Force, tous ces groupes semblent faire partie des Jedi. Mais en réalité, ils ne sont pas la base à partir de quoi tous se sont développés. Au contraire. Ils ne sont que l'une des résultantes, et seulement le plus présent dans les zones contrôlées par la République. D'autres organisations d'utilisateurs de la Force existent, indépendants et sans aucun lien avec eux (Baran Do, moines Aing-Tii, sorciers de Tund...). Toutefois, il existe bien des individus et des groupes qui sont issus des jedi mais qui se sont séparés de l'autorité du Conseil Jedi. On les appelle alors des Jedi Gris.

swtor__jedi_meditation_by_chankljp-d7lmvbn
Il est très difficile de définir un Jedi gris, parce qu'il faut alors définir ce qu'est un Jedi. Deux écoles de pensée s'opposent. Est-ce la formation, assurée par des maîtres appointés par le Conseil Jedi, qui assure de s'intégrer dans l'histoire de l'Ordre ? Ou bien est-ce un esprit commun, une volonté d'agir dans un certain sens ? Pour certains groupes comme les Jedi Verts de Corellia, c'est assez simple. La seule différence se trouve au niveau de leur allégeance, qui couvre une zone et des limites différentes. Mais pour d'autres, la définition d'un Jedi Gris peut se trouver chamboulée. Si c'est la formation, alors un Jedi Gris est quelqu'un qui a suivi une partie de leurs leçons avant de quitter l'Ordre ou d'en être chassé. Et il gardera ce statut quoi qu'il arrive, même s'il rejoint une organisation concurrente voire opposée. Si c'est l'esprit commun, alors n'importe quel utilisateur de la Force faisant appel au côté Lumineux sans obéir au Conseil Jedi peut porter ce titre de Jedi Gris. En tous cas, il y a une erreur souvent répétée qui peut être avec sûreté contredite : un Jedi Gris n'est en aucune façon un Jedi qui puise ses pouvoirs des deux cotés de la Force.

jedivert
Quelle que soit la définition que l'on donne aux Jedi Gris, ceux qui s'adonnent au côté Obscur reçoivent un autre titre : celui de Jedi Noir. Sauf que la définition de base implique un changement sur cette seconde définition. Si la formation est au cœur de tout ceci, alors un Jedi Noir est un membre (et pas forcément un ancien, un Gris) de l'Ordre Jedi qui a mal tourné. Il y en aurait plusieurs qui œuvreraient à l'intérieur de celui-ci, contrevenant aux ordres du Conseil et agissant ainsi en toute illégalité. Si c'est l'esprit commun qui domine, alors les Jedi Noir sont à différencier des Jedi Gris. Les deux groupes retrouvent une non-allégeance commune, mais leur exploration de la Force se fait dans des directions opposées. Les Jedi Noirs sont redoutés dans la galaxie car ils cherchent régulièrement à prendre le pouvoir dans leurs zones d'influences. Ce qui a occasionné de nombreuses guerres, où la République et l'Ordre Jedi ont dû intervenir.

tech_magie_sith
Les Sith sont à considérer comme spéciaux au sein des Jedi Noirs. Ces derniers sont, généralement, peu organisés, rassemblés en groupes trop petits pour disposer d'une certaine orthodoxie voire solitaires. Les Sith tels qu'on les connait sont nés de la rencontre de deux groupes d'adeptes du côté Obscur : d'anciens Jedi renégats et des sorciers totalement différents, disposant de leur propre culture. Les points communs sont aussi nombreux que les différences, mais il y a aussi un élément politique à prendre en compte. Lors de la Grande Guerre de l'Hyperespace, l'Ordre Sith s'est scindé en plusieurs parties. L'Empire de Vitiate et du Conseil Noir est l'une d'entre elles, sûrement la plus importante. Pour renforcer leur légitimité, ses représentants n'hésitent pas à dénigrer leurs rivaux des autres branches. Et pour ça les renvoient autant que possible dans la simple catégorie des Jedi Noirs.


Jeux du moment

>> Liste complète <<