Publicité

SWTOR – A l’ombre des Hutts

Pendant les Guerres Mandaloriennes, une navette de réfugiés s'est écrasée sur une planète inconnue en bordure du secteur Hutt. Les occupants de cette navette étaient majoritairement des hommes d'affaires, d'un niveau social assez élevé pour disposer de l'équipement nécessaire qui leur permettrait d'être secouru rapidement. Mais ils ne se contentèrent pas d'attendre sans rien faire. Sous la direction de Semako Thalien, ils étudièrent le terrain. Et la paix revenue, ils profiteront de l'exploitation des ressources minières de la planète pendant un demi-siècle. Puis ces chefs d'entreprises ont commencé à se dire que le climat local était bien doux et méritait la construction de quelques résidences secondaires. Qui devinrent rapidement principales, un monde neutre échappant à de nombreuses lois de la République a tout ce qu'il faut pour devenir un paradis fiscal. Et c'est ainsi que se développa le monde connu sous le nom de Makeb.

makeb_01_854x480
Makeb est une planète océanique, avec de grands champs d'interférence électromagnétique dans son atmosphère et diverses anomalies uniques dans leur genre qui ont engendré d'énormes piliers qui jaillissent des eaux jusqu'à devenir de grands plateaux et de nombreuses mesas sur lesquelles vivre. C'est sur elles que sont installées les opérations minières, mais aussi les villes locales et les plantations des plus grands propriétaires de la planète. La capitale se trouve à Talaos City, où siège le Conseil d'Affaires. Qui fonctionne comme un grand conseil d'administration où siègent les chefs des plus grandes entreprises de la planète. Talaos City a été construite sur la mesa où s'était écrasé la navette de réfugiés qui était la base de toute la colonisation de la planète. Lors de sa fondation, les habitants avaient tenu à maintenir les possibles centres industriels à l'écart, afin de ne pas leur gâcher la vue et l'atmosphère. La capitale est donc le principal centre de commerce et de banque de la planète.

MakebCrochet
Les interférences électromagnétiques de l'atmosphère perturbent de nombreux appareils informatiques. C'est insignifiant au niveau des mesas et des plateaux, mais un vaisseau qui voudrait la traverser pour se poser aurait beaucoup plus de chances de s'écraser. Il existe bien des moyens de se protéger, mais il n'est pas rentable de monter un tel dispositif en série alors qu'il ne concernerait qu'une seule planète. Ils sont installés sur quelques navettes et vaisseaux privés, et une autre méthode a été développée. Plusieurs stations spatiales ont été installées en orbite, reliées à la surface par des ascenseurs. Le tout baptisé Crochets d'apesanteur. C'est par ici que transitent les marchandises et la plupart des visiteurs. Donc ici que la sécurité est la plus forte. Mais dans le même sens que l'entendent la plupart des gens. Des individus d'un aussi haut standing que les habitants de Makeb ne s'engagent pas dans la police ou l'armée (sauf s'ils sont assuré d'un commandement de haut rang obligatoire). Toute personne faisant donc office de garde sur la planète est donc un mercenaire.

Makeb 5 avril 2
Si la transformation de Makeb en paradis fiscal a ralenti les opérations minières, elle ne les a pas arrêtées. Sous les ressources minières traditionnelles, une nouvelle sera découverte. En atteignant le noyau de la planète est extrait une matière baptisée Isotope 5. Toborro, le nouveau Mogul Suprême du Cartel des Hutts, ces redoutables et puissants voisins, y a trouvé une utilité. Mais ses demandes sont trop extravagantes, et le Conseil d'Affaires n'est pas intéressé à suivre dans cette voie. Alors Toborro et ses lieutenants corrompent les Régulateurs, ces mercenaires alors en charge de la sécurité. 13 ans après le Traité de Coruscant, le Cartel des Hutts annexe Makeb par la force. Les grands citoyens qui ne voulaient pas collaborer furent expulsés de leurs palais et leurs domaines, pour que les Hutts puissent s'y installer. Les mines se mirent à tourner à plein régime, puisant de l'isotope 5. Mais s'attaquer ainsi au noyau d'une planète, avec autant d'acharnement, ne peut que le rendre instable. Et plusieurs séries de séismes se mirent à menacer plusieurs des mesas et plateaux de la planète.

shalim_avesta_854x480
Le Conseil d'Affaires a été décapité, mais n'est pas encore mort. Il s'est réorganisé autour de Shalim Avesta, patron de la Corporation des Mines Avesta, qui se présente volontiers comme le Président de Makeb. C'est autour de sa famille que fonctionne maintenant la résistance aux Hutts. N'ayant pas de ressources pour se battre, il a décidé d'en appeler à la République. Sa proposition est claire : Makeb et toutes les ressources imposables de ses hommes d'affaires rejoignent la République, mais pour cela il faut que son camp reste à la tête de la planète. L'équipe de secours découvrit que c'était trop tard, que les dégâts causés par les Hutts étaient trop profonds. L'évacuation était inévitable. L'Empire en a profité pour rafler la mise. Sous les ordres de Dark Marr, dans le plus grand secret, ils ont réussi à stabiliser la planète et à éliminer les derniers Hutts laissés par la République. Ils peuvent donc récupérer à leur tour l'isotope 5, mais à un rythme moins cannibale et destructeur. La République a constaté la survie de cette planète qu'elle croyait condamnée, mais ne peut pas encore l'expliquer.


Jeux du moment

>> Liste complète <<