Publicité

SWTOR – Réflexions d’un politicien

Au sommet de l'Empire se trouve le Conseil Noir. En l'absence de l'Empereur, ce sont ces douze membres qui dirigent. Douze quand ils sont au complet. Officiellement, il n'y a pas de hiérarchie entre eux, mais les luttes de réseau d'influence entre eux laissent émerger des dominants. Celui qui occupe la position la plus en vue actuellement est Dark Marr, quelqu'un de très secret, dont on connait peu de choses de sa vie. Et les passages que l'on sait font de lui un seigneur Sith particulièrement atypique.

conseil noir

Le futur Dark Marr est né en 49 avant le Traité de Coruscant, ce qui lui fait donc 63 ans. C'est un humain, mais son nom, sa famille et ses origines ont été dissimulés. Ceux qui le savent gardent tous leurs lèvres scellées. Il a suivi l'entrainement d'un guerrier Sith, et la voie du Ravageur. Combattant redoutable, il est aussi profondément plongé dans le côté Obscur. Or celui-ci l'aurait défiguré, c'est pourquoi il cache toujours son visage derrière son masque. Une rumeur raconte même qu'un moff (nommé Xerxian) se serait suicidé trois jours après une entrevue où il a vu ce visage. Sur Dromund Fels, une des planètes du système de la capitale impériale, il a retrouvé le sabre laser de Tulak Hord, un ancien Seigneur Noir des Sith. Il l'a aussitôt apporté à l'Empereur Vitiate, entrant ainsi dans le cercle très fermé de ses serviteurs personnels et de ses mignons. C'est l'Empereur qui l'a nommé Dark Marr et l'a parrainé pour qu'il intègre le Conseil Noir. Il avait alors à peine plus de vingt ans. Cette faveur se maintint pendant les années qui suivirent, tous les membres du Conseil Noir n'ayant pas accès à la forteresse cachée et les appartements de leur chef.

dark marr 2

Le jeune Dark Marr fut donc nommé à la tête de la Sphère de la Défense de l'Empire, un des trois sièges du Conseil Noir dirigeant l'armée et la flotte impériale. Le nom de sa fonction semble indiquer un domaine défensif mais c'est loin d'être aussi simple. Une campagne prétendue "attaque préventive" peut tout aussi bien conquérir de nouveaux territoires. Bien sûr, chacun des douze membres du Conseil possède sa propre flotte et armée, la plupart ayant auparavant servi dans la hiérarchie militaire. Et ils peuvent prendre des initiatives sans en référer à leurs égaux. Mais pour la majorité non affiliée, elle se partage selon les besoins du moment entre la Défense de l'Empire, les Délits Militaires (traduction présente dans le jeu, mais la vo peut aussi être comprise comme Offensives Militaires) et la Stratégie Militaire. Le jeune Dark Marr se révéla un stratège doué, que l'expérience rendit encore plus redoutable. La Grande Guerre Galactique, qui vit le retour de l'Empire dans les territoires républicains, débuta peu de temps après son entrée en fonction. Quand elle se termina avec le Traité de Coruscant, il faisait partie des sept membres du Conseil survivants et un chef particulièrement honoré.

dark marr 3

Dark Marr est l'un des plus anciens membres du Conseil Noir. Il a vu des nouveaux conseillers prendre place autour de lui, mourir et être remplacé. A la tête d'une Sphère particulièrement importante, il a une habitude du jeu politique pratiqué loin devant ses camarades. Les nouveaux membres sont élus par leurs pairs, et il faut le parrainage de l'un d'entre eux pour être seulement candidat. Il a donc pu avancer des alliés et des clients, comme Dark Mekhis qui fut responsable de la technologie durant toute la période de la Guerre Froide. Ou encore Dark Karrid, qui occupa ce même poste entre les évènements d'Illum et de Makeb. Il y eut aussi des échecs et des déceptions. Par exemple, il ne s'entend pas bien avec Dark Ravage de la Sphère de l'Expansion et de la Diplomatie, qu'il juge trop agressif et égoïste. Il a aussi placé des subordonnés à des postes-clés de la hiérarchie impériale. Par exemple, son ancienne apprentie Dark Lachris fut la dernière gouverneur de Balmora avant la reconquête républicaine. La reprise des hostilités lui fut même très profitable politiquement puisque les Sphères des Délits Militaires et de la Stratégie Militaire furent décapités avant la fin de la bataille de Corellia. Les postes peuvent être remplacés, mais les réputations et le prestige ne s'héritent pas. Dark Marr est le plus grand chef militaire de l'Empire, et en cette période de guerre cela en fait le plus important de ses chefs. Peut-être même la personnalité la plus importante du régime depuis que le raid d'un chevalier Jedi a mis l'Empereur hors-jeu.

darth_marr_mission1

La disparition de l'Empereur a entrainé les rebellions de Dark Malgus et des maîtres d'Effroi. En tant que stratège, Dark Marr connait la valeur de l'unité. Mais si celle-ci disparait... Jusqu'à présent, elle était incarnée et définie par la foi envers leur chef suprême. Qui n'est donc plus. Il faut trouver un autre moyen d'assurer la cohésion. Le responsable de la Sphère de la Défense de l'Empire chercha à mieux rassembler, n'hésitant pas à accueillir des survivants de l'armée de Malgus dans la sienne où à soutenir une de ses anciennes apprenties pour un siège au Conseil Noir (Dark Karrid). L'affaire de Dark Baras et de la Voix de l'Empereur, qui lui avait fait croire qu'il avait été remplacé en tant que favori, avait déjà laissé une fracture. Il commença à aller plus loin et en pensée atteindre la trahison : l'Empire est plus important que Vitiate lui-même. C'est désormais son mantra et sa cause. Pour sauver sa faction, ce pour quoi il s'est battu toute sa vie et qu'il n'imagine même pas diriger politiquement, il s'efforce de lui trouver un nouveau sens. Lui qui trouve que ses camarades conseillers et par extension la majorité des Sith pensent trop à eux et à leur pouvoir et pas assez au bien du plus grand nombre. Pour cela, il cherche à s'attirer les faveurs d'éléments spéciaux comme le mandalorien qui a remporté la dernière Grande Traque, un agent important des anciens Services Secrets Impériaux, la dernière Furie de l'Empereur ou encore le nouveau responsable de la Sphère du Savoir Impérial. Et avec une telle force convertie à son service, il pourra défendre ses vues face à ses opposants. Y compris d'autres anciens mignons de l'Empereur voire Vitiate en personne s'il s'interpose.

 

Références

BD :

  • The Old Republic, tome 1 : Le sang de l'Empire
  • The Old Republic, tome 2 : Soleils perdus

Littérature :

  • Roman "L'Ancienne République, tome 4 : Annihilation"

Jeux du moment

>> Liste complète <<