Publicité

Gamescom 2014 – Wander

Depuis un moment, je suis intriguée par ce MMO dont la particularité est de ne pas proposer de combat. C'est donc la tête pleine de questions que je suis allée à la rencontre de l'un de ses développeurs présent à la Gamescom cette année, Loki Davison.

Wander2

Le principe du jeu peut se résumer en un seul mot : exploration. Il n'y a pas d'équipement, de niveau, d'expérience. Nous commençons l'aventure sous la forme d'un arbre avançant lentement à travers une forêt luxuriante. Nous n'en savons pas plus sur les raisons de notre présence ici (même si quelques articles sur le site officiel me font penser que nous sommes dans nos rêves !). Alors que je découvre les commandes, le développeur m'explique qu'ils ont voulu créer une histoire fantastique pour leur pays, l'Australie, beaucoup de contes étant souvent liés à une culture plus occidentale. Même la végétation est directement inspirée de ce qu'on peut trouver chez eux.

J'avance un peu et je découvre une première pierre. C'est le seul "but" pour le moment du jeu, au-delà du plaisir de la découverte. Ces pierres sont cachées un peu partout et vont dévoiler un pan de l'histoire, nous permettant d'en savoir plus sur le monde et également notre personnage. Aucun texte par contre, tout est doublé (difficile de vous dire exactement ce que raconte le personnage avec le brouhaha du salon et étant donné que je continue de parler avec le développeur).

A propos de texte, il n'y a aucun texte, pas d'interface non plus. Uniquement le paysage.

Wander1

Je continue mon chemin. L'arbre n'est pas bien rapide et, pour moi qui n'ai pas de sens de l'orientation, je suis vite un peu perdue.

Malheureusement, il ne faut pas attendre de l'aide de ce côté non plus et il n'y a pas de carte de prévue. Ce serait trop simple, me dit Loki Davison. Après tout, le fait d'être perdu fait aussi partie du jeu, c'est même presque écrit dans son nom, Wander. Avec une carte, la localisation des secrets deviendrait trop simple, il suffirait de donner les coordonnées. Alors que là, pour partager ses découvertes avec les autres joueurs, une seule solution : la capture d'écran de l'endroit en lui-même, sans autre indication.

En avançant dans le jeu, donc en explorant et en découvrant des pierres, on peut débloquer d'autres apparences pour l'arbre, ainsi que d'autres personnages dont notamment un griffon qui permet de voler. L'unique moyen de partir vers les îles volantes qui narguent les explorateurs encore coincés au sol.

griffinsunset

Dernière question que je me posais par rapport au côté multi-joueurs du jeu : la communication entre les joueurs. Oui, ce sera possible, on pourra discuter avec les autres et les croiser en jeu bien entendu. Il y aura une option "dire" pour parler avec les joueurs à proximité ainsi qu'un mode de communication spécifique aux arbres.

orenwaterfall

En guise de conclusion, je suis toujours aussi intriguée par ce jeu aux paysages magnifiques qui n'offre pas réellement de but et est plutôt lent. Est-ce que les joueurs seront suffisamment intéressés par l'exploration pour se perdre dans les forêts de Wander sans réelle récompense pour le temps investi ? Comment le développeur va-t-il pouvoir gagner de l'argent en se basant sur un monde où il n'y a pas de réelle compétition ? Autant de questions auxquelles je n'ai pas de réponses pour le moment !

Le jeu sera disponible sur PS4 et PC (Steam), avec l'opportunité d'utiliser la réalité virtuelle. Il est possible d'accéder dès maintenant à l'alpha en investissant dans un pack via le site officiel.


Jeux du moment

>> Liste complète <<