Publicité

Minute of Islands – Quand le puzzle émeut

Difficile de rester insensible aux premières images de Minute of Islands. Un trailer et quelques mots de la rédac cheffe ont suffi à me convaincre d'essayer le puzzle-plateformer narratif du studio Fizbin (déjà à l’œuvre sur le très sympathique - et vieillissant - The Inner World) qui nous place dans la peau de Mo, une jeune mécanicienne voguant à bord de son rafiot pour réparer son monde en train d'agoniser. Un voyage qui vaut le coup d'être vécu ? A n'en point douter, malgré quelques ratés sur la forme.

Les robots sont un peu effrayants... mais sont les garants de la vie sur la planète

L'histoire de Minute of Islands est plutôt convenu, puisqu'on dirigera une héroïne qui, surprise, doit sauver le monde. Pour ce faire, elle devra compter sur son Omni-Switch, un bâton magique permettant d'accomplir bon nombre d'actions. L'île de départ sert d'introduction à l'histoire, en présentant des robots géants qui s'éteignent peu à peu. Le souci étant que ces mêmes robots sont garants de la vie sur cette planète et que, sans ces derniers, un gaz jaune se répand et tue toute forme de vie. On devra donc se rendre sur diverses îles pour retrouver les 4 robots, leur insuffler de l'énergie et ainsi continuer à faire perdurer la vie. Rien de bien original donc, si ce n'est les thèmes abordés qui sont assez lourds et mettront notre protagoniste à rude épreuve, en vivant et revivant des traumatismes passés.

C'est un peu glauque, et ça dénote un peu avec son style graphique fabuleux. Tout est peint à la main, et le studio sait rendre chaque tableau magnifique, en mêlant admirablement les dessins chatoyants à un aspect lugubre, dès que l'on se rapproche d'un robot. Je craignais au début que certains passages "glauques" soient juste là pour la forme, mais, au final, ça renforce l'idée d'un univers crédible et construit intelligemment. Mon seul petit regret, après coup, est lié aux phases de gameplay. Sans être mauvaises, ces dernières sont un peu trop sommaires et rébarbatives, ce qui m'a sorti de l'oeuvre à quelques moments.

On voguera d'île en île à l'aide de ce bateau

Minute of Islands n'invente rien, et ce n'est de toute manière pas ce qu'on lui demande. Toutefois, il ne cherche pas non plus à être intéressant. Comme dit plus haut, il s'agit d'un puzzle-platformer, mais le jeu ne parvient pas à briller sur ces deux points. L'aspect plateforme est on ne peut plus classique, et les différentes énigmes et puzzles ne vous tiendront jamais en haleine plus de quelques minutes. Peut-être est-ce une volonté du studio de rendre le jeu un peu chiant, pour mieux nous faire vivre le quotidien de cette mécanicienne ! Mais ça ne prend pas vraiment, malheureusement, et les "tâches complexes" s'illustrent par un appui simultané sur plusieurs touches du clavier. Mouais, on aura vu mieux...

Vous l'aurez donc compris, le jeu du studio Fizbin est davantage une aventure narrative qu'un puzzle-platformer. C'est loin d'être un drame en l'état, sa direction artistique est tout bonnement irréprochable, son histoire se laisse suivre sans déplaisir et le jeu est suffisamment court pour éviter que l'on décroche en cours de route. Il aurait toutefois gagné à disposer d'un gameplay plus approfondi et de puzzles plus complexes pour être un must-have. Une bonne aventure donc, mais pas aussi marquante qu'espérée.





Jeux du moment

>> Liste complète <<