Publicité

LEGO Builder’s Journey – Un puzzle de briques

LEGO Builder's Journey est un puzzle empli de nostalgie, entièrement créé grâce aux célèbres briques LEGO. Initialement sorti sur l'Apple Arcade fin 2019, c'est dans sa version étendue récemment ressortie que j'ai pu le découvrir, profitant de niveaux et mécaniques de jeu inédites, mais aussi d'une histoire complétée.

Les premiers niveaux servent à comprendre les mécaniques, qui sont on ne peut plus simples, en tout cas sur PC. La souris est l'unique contrôleur nécessaire, avec le clic gauche pour tourner la pièce, et un clic gauche appuyé pour la clipser. Le clic droit ne servira qu'à contrôler la caméra pour avoir une meilleure vision de la scène, ce qui se révèle nécessaire pour quelques niveaux possédant beaucoup de profondeur. Facile, mais parfois un peu agaçant, car il suffit que la brique ne soit pas correctement alignée pour que le clic gauche entraîne une rotation non désirée (ce qui fait perdre du temps et peut devenir mortel dans certains niveaux, sans réelle conséquence autre que devoir refaire le niveau). Cependant, avec un peu d'expérience, la prise en main s'améliore, et les ratés deviennent moins nombreux (la brique se "place" d'elle même, il suffit de guetter ce petit tressautement avant de cliquer pour que tout se passe bien).

Sans dialogue ni texte, l'histoire est très poétique. Elle suit une belle amitié entre deux personnages, également en LEGO, qui se retrouvent séparés et qui vont tout faire pour se rejoindre, peu importe les obstacles. L'ambiance est remplie de mystère, supportée par une musique classique bien adaptée. Même les graphismes sont bien plus beaux que je ne m'y attendais, réussissant à créer des environnements variés malgré la géométrie brute des briques aux angles droits. Les jeux de lumière magnifient les constructions qui fourmillent de détails charmants.

Côté gameplay, d'une façon très prosaïque, tout se résume à emmener le personnage d'un point A à un point B (généralement gauche/droite), mais dans les faits, c'est bien plus complexe. Déjà, le personnage ne se déplace que sur des tuiles jaunes, et chaque scène ne contient que deux tuiles, il faut donc les alterner, parfois avec des délais très courts. Ensuite, le personnage ne peut pas sauter trop haut. C'est là que les LEGO entrent en jeu, afin de lui créer des ponts, des marches, ou autres rampes d'accès. Par rapport à ces dernières, pendant quelques puzzles, le personnage utilise une sorte de petit chariot, qui nécessite ici de lui créer un chemin de tuiles plates.

Mais l'inventivité des puzzles ne s'arrête pas là. Que ce soit par des jeux d'association de couleurs, des notions d'équilibre et de balancier, ou même d'étranges machines à activer grâce à diverses manivelles, on se retrouve à dupliquer les briques, à mettre en route des tapis roulants, ou encore à échanger des pièces entre les deux personnages à travers d'étranges tunnels. Les solutions pour arriver de l'autre côté évoluent au fur et à mesure des niveaux, et deviennent de plus en plus complexes. Il y a même aussi parfois des leurres, des constructions que l'on peut faire en boucle, sans aucun résultat, car la solution est en fait cachée - et souvent là où ça paraît si évident -  qu'il faut plusieurs minutes à empiler des briques pour comprendre que cela ne sert à rien.

Une jolie aventure, qui vous prendra trois à cinq heures environ à compléter, vendue peut-être un peu cher par rapport au temps de jeu, et à la faible rejouabilité, mais qui ravira les fans de LEGO, tout comme les joueurs avides de jeux de logique. J'ai pour ma part passé un agréable moment en compagnie de mes deux nouveaux amis tout en LEGO, ayant joué via l'Epic Games Store (16,99€). Le jeu est également disponible sur Nintendo Switch (19,99€) et Steam (16,99€), tandis que la version initiale de l'Apple Arcade a aussi été mise à jour.


Jeux du moment

>> Liste complète <<