Publicité

Curse of the Dead Gods – Trésor maudit

Tu as toujours rêvé d'être un aventurier tel Indiana Jones dans des temples mystérieux? Aujourd'hui, voila que tu peux réaliser ton rêve dans Curse of the Dead Gods, et en prime tu auras le droit également aux pièges et aux créatures maléfiques. Alors, tu veux toujours tenter ton aventure ?  Mais avant, laisse-moi te conter la mienne, sur PS4 pro...

 

Graphismes & ambiance

On se retrouve avec un design assez propre et bien fichu. Les rendus des trois types de temples et de ses défenseurs sont vraiment très bien représentés dans leur style respectif. Que ce soit le temple du Jaguar dans son style flamboyant, celui de l'Aigle et son côté "foudroyant" ou encore celui du serpent, venimeux à souhait, c'est tout bonnement parfait. On est bien d'accord qu'on ne parle pas de temple historiquement ressemblant que ce soit au niveau de la structure ou de la technologie.

On progresse dans ces salles avec une musique et des bruitages qui renforcent l'immersion, et collent parfaitement avec l'esthétique générale du jeu rappellant profondément de vieux dessins animés avec des aventuriers, et tout le reste.

 

Gameplay

Vous commencerez votre aventure dans un hall qui sera votre base afin de débloquer bénédictions, armes, autel d'armes, etc... qui seront utiles pour votre aventure, mais on y reviendra plus tard. Vous devrez choisir votre temple de départ (jaguar, aigle, serpent) et en route pour votre aventure. Un rapide tutoriel vous apprendra les bases à connaître, mais également la gestion de la lumière et des ténèbres, une fonction assez simple mais pourtant cruciale de ce jeu.

Lorsque vous êtes dans la lumière, vous réduisez les dégâts subis, dans les ténèbres, vous augmentez donc les dégâts reçus... assez simple? pas tout à fait. Car si l'icone en bas de vos écrans vous indique ce qu'il en est, de nombreuses situations vous donneront l'occasion de jouer dans le noir, ou dans la lumière, telles que des malédictions ou des armes particulières. D'ailleurs, quelques moyens sont à votre disposition pour augmenter la luminosité : votre torche, allumer des braseros, se servir des ennemis en les allumant comme des braseros.

Votre chemin dans les temples sera déterminé par des cartes dont vous déciderez l'itinéraire en fonction des salles qui vont vous être utiles.  Que ce soit des armes, des améliorations des statistiques, de l'or ou du soin, vous êtes seul maitre de votre parcours, jusqu'au champion de l'étage. Mais arriverez-vous jusqu'à lui ? La question est assez complexe car nombreux sont les ennemis sur la route ainsi que les pièges disposés là pour vous faire perdre la vie. Et c'est sans compter sur les malédictions qui viendront vous empoisonner le corps et l'esprit.

Au fur et à mesure de votre progression, vous débloquerez de nouveaux étages jusqu'au sommet, et là non plus ce ne sera pas une mince affaire. Car pour cela, pour atteindre chaque boss d'un étage supérieur lors d'une exploration, vous devrez auparavant refaire tout les étages précédents à la suite, avec ce que cela implique. Notons d'ailleurs la présence d'évènements journaliers vous proposant d'accomplir un défi avec des règles ardues contre des crânes bonus pour chaque salle accomplie, et bien sûr uniquement en cas de réussite.

 

Équipement

Vous aurez pour vous aider un arsenal allant de l'épée, en passant par le fouet, l'arc, le marteau, le revolver, etc... qui vous seront plus qu'utiles en fonction des temples. Car certaines armes sont plus adaptées à certains temples. Pour ma part, j'ai trouvé que certaines armes était foncièrement plus "utiles" que d'autres, comme l'arc qui tire de très loin et traverse les ennemis en échange d'un temps de chargement du tir, ou encore le marteau qui consomme de l'endurance mais interrompt les ennemis et leur inflige de lourds dégâts.

Chaque arme pourra être trouvée sous différente qualité, et surtout avec des attributs et bonus différents. Avoir un marteau de foudre ou un arc de poison, c'est quelque chose de toujours très drôle, surtout que ces derniers vous rendent de la vie et retirent de la corruption lors de vos combats.

 

Combats, esquive et parade

Le combat possède principalement trois fonctions. Vous aurez également une jauge d'endurance qui sera plus ou moins utilisée lors de vos actions et devra l'être  à bon escient pendant les affrontements. Pour la recharger, il suffira d'attendre sans combattre ou esquiver, ou faire une esquive parfaite dont je vous parle ci-dessous.

  • L'attaque, que ce soit par combos des armes principales et secondaires qui ne demanderont de l'endurance que pour les coups finaux ou chargés, ou les armes lourdes qui demanderont un point d'endurance par coups, cela est relativement simple. Chaque arme dispose de coups rapides, et d'un coup chargé en restant appuyé sur le bouton d'attaque. Pour les armes à distance, le trait de tir est alors affiché et possèdera la fonction de "tir parfait" si vous relâchez votre tir au moment où une étincelle lumineuse apparait.
  • La parade vous permettra d'encaisser des coups ennemis, et de faire une parade parfaite qui affaiblira l'ennemi en cas de réussite et restaurera 2 points d'endurance. Elle est plus risquée que l'esquive si on ne maitrise pas suffisamment le processus, mais beaucoup plus gratifiante lorsque cela marche comme on veut.
  • L'esquive est probablement la forme de défense que vous utiliserez le plus souvent. Elle consomme de l'endurance pour faire une roulade afin d'esquiver les assauts ennemis ou les pièges. Cependant, une autre utilité devient primordiale quand on a la tête froide : l'esquive parfaite, qui vous permettra de recharger votre endurance si vous esquivez au moment précis de l'impact de l'ennemi.

 

Autel et conséquence

Mauvaise nouvelle : vous allez être maudit au fil de votre progression. Chaque porte fera monter votre jauge de corruption, certaines attaques de créatures, ou encore vos offrandes aux autels pour obtenir armes, des statistiques, des reliques et bien d'autres choses.  Car deux moyens de paiement sont disponibles pour contenter les dieux : l'or sonnant et trébuchant ou bien votre âme et votre sang qui monteront la corruption. Et, au bout d'un certain palier, vous serez maudit par les dieux, qui vous octroieront des effets très... particuliers.

Cependant, la plupart des malédictions a un double effet, positif et négatif, qui pourra même parfois vous aider lors de vos périples. Voyez ça comme un challenge des dieux pour les plus valeureux. Cependant, la cinquième et dernière malédiction est elle souvent fatale pour l'aventurier, même si des reliques vous aideront à gagner du temps, une véritable course contre la mort viendra vous mettre la pression. Ci-dessous un exemple des malédictions que j'ai subies lors d'une partie, quelques-unes parmi la pléthore de possibilités.

Même si lors des premiers essais, cela n'est pas vraiment un souci, vous aurez beaucoup plus de mal à gérer tout cela lorsque vous devrez faire tous les étages d'une traite. Le seul moyen de supprimer une malédiction est de vaincre un champion. Vous devrez réfléchir sans arrêt si votre choix dans les autels est vraiment indispensable et, si cela vaut le coup, une vraie stratégie se mettra alors en place pour atteindre le sommet !

 

Le hall

Lors de vos excursions dans ces lieux de toutes beauté, vous aurez l'occasion de trouver des crânes et des anneaux de jade. Les premiers vous permettront de débloquer des bénédictions qui seront d'une utilité primordiale pour votre aventure, ils seront également utiles pour découvrir des piédestaux d'armes (un set d'arme disponible par piédestal avant l'aventure), améliorer ce qu'on y trouve, et également pour pouvoir débloquer des faveurs divines servant à modifier les choix dans les autels. Quant aux seconds, les anneaux de jade, ils serviront à débloquer des armes que l'on trouvera durant l'aventure dans les autels. Que cela soit des armes classiques, rares ou même maudites, vous aurez tout un panel d'armes en fonction de ce que vous recherchez.

Une troisième ressource, les emblèmes de sang, est disponible et débloquera des étages supplémentaires dans les temples en finissant ceux qui sont déjà disponibles. Mais en plus de cela, on débloquera avec cette ressource de nombreuses améliorations bloquées jusque là.

 

Résumé

Curse of the Dead Gods est un jeu bien intéressant sur plusieurs aspects. Que ce soit son gameplay parfait, sa courbe de difficulté bien dosée et son design qui plaira au plus grand nombre, on peut dire que cela peut faire carton plein. Si on omet la répétitivité de la chose et le farm intensif requis pour obtenir les crânes, on peut ajouter sans trop de risques que l'on prendra vraiment du bon temps en jouant de petites sessions ici et là, à condition  surtout de ne pas trop accorder d'importance à l'histoire quasi inexistante. Bref, il devrait plaire à beaucoup de monde pour son côté rogue lite à style cartoon sérieux malgré ses petits défauts.

Disponible sur...


Jeux du moment

>> Liste complète <<