Publicité

R-NANO II FPV – Mini-drone de course

Quand le constructeur de drones PNJ m'a proposé de tester l'un de ses modèles fin octobre, j'ai immédiatement acquiescé. Entre le temps qui ne voulait pas coopérer, les week-ends (trop venteux ou trop pluvieux) puis le confinement (c'est prévu comme une promenade de faire joujou avec son drone ?), mon test a été plus limité que prévu. Mais enfin, ce mercredi, j'ai eu l'occasion de le sortir dans le jardin, et de le tester, au grand étonnement de mon chat :

Dans la boite, en plus du drone, sont livrés :

  • 1x Radiocommande 2.4GHz
  • 1x Casque FPV 5.8Ghz
  • 1x Batterie Li-Po 3.7V 580MAH
  • 4x hélices de rechange et protections d'hélices
  • 4x piles 1.5V AAA
  • 1x tournevis
  • 1x tissu microfibre
  • 2x câbles micro USB
  • 1x câble AV
  • 1x housse pour casque FPV
  • 1x manuel d'utilisation en français
  • Poids : 75 g
  • Dimensions : 175 x 115 x 60 cm
  • Caméra FPV intégrée
  • Batterie amovible Li-Po 3.7V 450mAh / Autonomie : 7 min –
  • Charge 80 min – Rechargeable individuellement via micro USB
  • Caméra FPV intégrée – Résolution vidéo : 640p30ips
  • Décollage / Atterrissage manuelle avec radiocommande
  • Changement de vitesse avec 3 niveaux : 11km/h, 24km/h et 35km/h
  • Mode CF et Bouton retour
  • Pilotage par radiocommande
  • Stockage des données : Pas de stockage de données et retour d’image en direct en 5,8GHz
  • Prix Starter Pack (2 batteries et 1 parcours de vol) : 149,99 euros

Avant de voler, la préparation est de mise. Le drone que j'ai reçu était déjà monté, mais je crois qu'il avait déjà été entre d'autres mains avant, car la documentation parle de l'installation des hélices par exemple, que je n'ai pas eu à faire. Par contre, j'ai dû charger sa batterie, un petit élément qui s'enclenche sur l'arrière et se charge en USB sur un ordinateur. De même pour le casque FPV qui arrive avec son câble spécial. Enfin, le tournevis est bien utile pour ouvrir l'arrière de la manette et y placer les 4 piles censées être fournies (mais qui n'étaient pas dans ma boite).

Vous remarquerez des parties en plastique rectangulaires sous les hélices. Ces protections s'emboitent et se vissent à l'extrémité de chaque bras du drone, une nouvelle fois avec le tournevis inclus. Même si cela limite les performances de vol, elles sont prévues pour les débutants, afin que les hélices ne soient pas abimées, et accessoirement qu'elles n'abiment rien. Quelque chose de très rassurant, que j'ai vraiment apprécié car je suis loin d'être douée, et comme j'ai testé dans mon jardin, l'espace était limité et les obstacles nombreux.

L'appairage est rapide. Une fois le drone allumé, un haut/bas sur la manette, et les deux s'entendent. Il n'est pas recommandé d'utiliser le casque de FPV au début, et je n'ai en effet pas insisté quand je pilotais, car cela est vraiment très bizarre pour une néophyte de voler tout en restant au sol, et j'ai eu le même problème que souvent dans les jeux en réalité virtuelle : j'ai le tournis. Cela était plus drôle à utiliser quand quelqu'un d'autre pilotait pour moi, en tout cas moins stressant à l'idée de perdre le contrôle. L'appairage est ultra simple. Il est juste nécessaire de vérifier que le drone et le casque communiquent sur la même bande de fréquence, ou sinon l'image est brouillée (comme ces vieilles télévisions qui captent mal). Huit canaux différents permettent d'éviter que des possesseurs du même appareil se court-circuitent s'ils désirent s'affronter, dans la mesure où la portée annoncée est entre 60 et 100 mètres.

Le drone possède trois vitesses, ce qui lui permet de voler à 33%, 66% ou 100%. Bien sûr, une nouvelle fois, la volonté est de s'adapter à tous les styles de pilotes, pour laisser le temps d'apprendre sans brûler les étapes. La documentation conseille également de s'ajuster à la météo, et la troisième, la plus rapide, est ainsi adaptée au temps venteux.

Ce mode d'emploi, uniquement en français (ce qui est assez rare pour être noté) est aussi rempli de conseils pour le décollage et l'atterrissage, sur la manière de faire un flip à 360° ou d'ajuster sa hauteur de vol, mais aussi d'effectuer un arrêt d'urgence qui coupe les moteurs. Toutes les fonctionnalisés sont détaillées, comme le mode CF qui permet de contrôler le drone sans se soucier de sa direction ou de son orientation de vol. Ainsi, s'il est activé, orienter le joystick de direction vers l'avant fait aller le drone au nord quelle que soit son orientation de vol au moment de la commande. Si le mode CF est désactivé, il faut se soucier en permanence de la direction de vol du drone. Le bouton retour est aussi amusant, et demande au drone de faire automatiquement demi-tour. Pratique pour rentrer à la maison.

Après deux sessions de vol, je dois dire que j'aime beaucoup voler avec mon bébé drone tout léger (75 grammes !). Ma conclusion sera biaisée, j'en suis consciente. C'était la première fois que je me retrouvais avec un véritable drone entre les mains, après n'avoir volé que dans des simulateurs (j'avais par exemple essayé l'excellent Liftoff sur ce créneau). Je ne pourrai ainsi pas comparer le matériel avec les autres marques du secteur, sa robustesse ou sa facilité de prise en main, ou encore jauger sur la durée de la batterie qui m'a parue bien faible (annoncée à sept minutes, et qui ne tient en effet que quelques minutes). Mais j'ai trouvé le R-NANO II FPV particulièrement bien adapté à une utilisation ludique, pour un prix plus qu'acceptable, et avec a priori une bonne qualité des matériaux (malgré quelques belles chutes, certes dans l'herbe, il n'a aucun bobo). Le seul bémol vient de l'impossibilité d'enregistrer les images, il aurait été génial de pouvoir glisser une petite carte mémoire pour capturer les images de la caméra, qui ne sont ici dédiées qu'à l'usage exclusif du porteur du casque FPV. Mais si vous cherchez un bon petit drone d'entrée de gamme pour faire vos premiers pas dans ce sport, cela me semble être un très bon choix.

Le drone et le casque seuls sont vendus 119,99€, tandis qu'un starter pack à 149,99€  (prix classique à 169,99€) ajoute deux batteries supplémentaires et un parcours de vol pour s'entraîner. Dans la mesure où une batterie dure 7 minutes maximum, je ne saurais que vous conseiller d'investir dans plusieurs batteries supplémentaires pour faire durer les sessions plus longtemps car c'est un peu frustrant de s'arrêter de jouer si vite. Le code promo ci-dessus ne fonctionne que sur le drone seul, qui le rend donc à 101,99€, frais de port compris.

EXCLUWEBPNJ - Code Promo -15% (hors prix barrés)

Jeux du moment

>> Liste complète <<