Publicité

The Survivalists – Singeries en tout genre

Dérivé de The Escapists, The Survivalists est apparu devant nous, sorti des studios de Team17. Est-ce que ce jeu à l'apparence sympathique va nous montrer une fois de plus le savoir faire de Team17, ou bien sera-t-il une exception à la règle ? Je vous propose ma vision des choses, un peu plus bas…

 

Histoire

Pour faire simple, l'histoire se résume à tenter de vous échapper loin d'une île peuplée de primates. Ni plus ni moins... cette mouture ne laissera pas de place à une intrigue ultra développée  qui vous donnerait mal au crâne. Vous devrez vous focaliser sur votre objectif, point final... jusqu'au moment où vous trouverez d'autres petites explications sur votre arrivée sur l'île dans les différents donjons et peut-être sur votre échappée ?

 

Graphismes & ambiance

Avec son ambiance à la Robinson Crusoé et son style graphique qui se prête parfaitement à l'exercice, ce jeu nous propose une expérience visuelle très conforme à ce que l'on peut attendre de ce type de jeu. Que ce soit au niveau de la végétation, des singes ou encore des différents donjons, on prend plaisir à se balader ici et là. On se retrouve à parcourir un gros monde vraiment très coloré et vivant ! Mais la vraie surprise vient de l'OST qui est simplement réussie en tout point, je pense qu'il n'y a rien à dire de plus sur ce sujet.

 

Gameplay

Votre but ? Construire une base et survivre pour vous échapper un jour. Pour cela, vous devrez compter sur vous... et des singes que vous pourrez apprivoiser.  Mais avant tout cela, voyons les bases !

Le jeu vous donnera rapidement l'occasion de vous faire un lit, de récupérer un peu de matière première afin de vous familiariser avec votre arbre de talent et rapidement vous mettre en contact avec votre premier singe. L'apprentissage de ces êtres sympathiques ne sera pas de tout repos car première chose que l'on remarque : ils sont efficaces, voire trop. Vous devrez apprendre une tâche à un singe, et il l'exécutera jusqu'à ce que vous lui disiez d'arrêter… si vous oubliez, vous pourrez déboiser une forêt entière sans vous en rendre compte !

L'interface d'apprentissage des singes est un peu chaotique au début à bien appréhender, comme celui de construction/destruction. Car pour des raisons plutôt obscures, nombre de fois où j'ai tenté d'apprendre aux singes à faire la grimace… cela ne marchait pas. Et une fois le tuto passé, rien n'est là pour nous indiquer nos erreurs, cela rend la chose un peu compliquée jusqu'à ce que l'on recommence X fois de manière différente pour trouver le souci.

Tout l'intérêt est de bien mettre à profit vos compagnons à poils pour arriver à vous en sortir correctement, que ce soit en fabriquant des outils, des bâtiments ou encore en combattant pour vous... ils seront là pour vous aider à tous moments. Cela devient particulièrement jouissif de voir votre camp de base devenir un lieu digne de ce nom rapidement en leur assignant les bonnes tâches. Vous permettant alors de vous focaliser sur votre survie et la suite des événements.

Car, même si aucune quête n'est disponible pour vous aiguiller, votre survie est bien prioritaire en trouvant des ressources et en vous protégeant des attaques des ennemis qui ne vous veulent visiblement pas du bien. A vous de former des troupes pour les contrecarrer. Car oui, il faudra trouver un bon équilibre entre constructeur, récolteur et combattant pour tenir le coup et survivre un jour de plus, même si la nourriture rendant des pv et de la jauge de satiété ne sera pas vraiment un problème. Pour vous aider,  de temps en temps les ressources seront réinitialisées et le second point un peu gênant pointe le bout de son nez : c'est beaucoup trop facile.

Maitriser l'arbre de construction vraiment tentaculaire qui vous demandera de fabriquer des objets pour débloquer ceux en lien, l'apprentissage des singes ou encore votre survie, tout cela demande un léger temps d'adaptation et deviendra tellement routinier que l'on se retrouve rapidement à le faire en automatique sans aucun challenge. Les combats en donjons sont assez simples du moment que vous gérez l'esquive. Il ne faudra clairement pas rechercher le frisson du danger en jouant à ce jeu, mais plutôt la détente en devenant le maitre des singes et un bâtisseur hors-pair.

La plus grande difficulté viendra du fait que l'on devra amasser les ressources en quantité astronomique afin d'avoir toujours ce qu'il faut à portée de main. Ce qui revient à dépouiller chaque île que vous croiserez de ses moindres ressources, et faire des allers retours afin de trouver tout ce qu'il vous faut. Un travail de titan qui vous tiendra en haleine pas mal d'heures si vous êtes parmi les plus vaillants à vouloir finir le titre !

 

Mode Co-Op

On peut jouer à plusieurs sur ce jeu... mais pas comme on le pense. Un ami peut nous rejoindre pour nous aider pendant la partie, mais il va se comporter plus comme quelqu'un qui vient se greffer à la partie, et pas comme faisant partie intégrante d'un jeu vraiment à deux. La nuance est assez floue, mais ce n'est pas vraiment le plus gênant. En fait, si on gagne en plaisir à jouer à deux,  on perd également en difficulté qui n'était déjà pas vraiment très élevée !

 

Résumé

The Survivalists est un bon jeu qui nous propose des moments de rire et d'incompréhension. Que ce soit pour manipuler les singes et arriver à leur faire exécuter les choses selon votre vision ou bien pour les transformer en vaillants guerriers,  vous aurez un bon chemin à parcourir. Et ce chemin est sacrément drôle et plaisant, excepté les quelques bizarreries au niveau de l'interface parfois étrange et les quelques bugs ici et là.  Franchement, on prendra plaisir à jouer à ce jeu, et faire de son île un paradis !

Disponible sur...


Jeux du moment

>> Liste complète <<