Publicité

City of Gangsters – Le tycoon mafieux

Le studio Kasedo (notamment connu pour Project Highrise) a profité de cette gamescom virtuelle pour me présenter son nouveau projet, un tycoon où l'on incarne un jeune plein d'ambitions cherchant à monter une affaire illégale durant la prohibition aux États-Unis. Si vous ne connaissez pas bien cette période historique, sachez que le 17 janvier 1920, la vente d'alcool devient interdite et ne sera légalisée de nouveau qu'en 1933. Cette période de treize années correspond au temps offert pour dominer la ville ! Cela laisse néanmoins de la marge : chaque tour dure 5 jours (ce qui correspond donc à 949 tours).

Une partie se débute en choisissant la ville de départ (de mémoire la liste proposait Chicago, Pittsburgh et Detroit), ainsi que le nom du personnage, son sexe, et sa nationalité. Cette dernière aura de l'importance sur les relations futures, les gens ayant tendance à offrir plus facilement leur confiance à leurs compatriotes. Et, comme le développeur insiste régulièrement, cette confiance est la base de toute activité illicite.

L'objectif principal consiste à mettre en place un réseau de distribution d'alcool, ce qui inclut le bon matériel, au bon moment, au bon prix, et avec les bonnes personnes. L'affaire doit être profitable, nous sommes dans un tycoon après tout ! Au début, notre personnage profite des relations de sa tante, ainsi que des vieux stocks qu'elle garde dans sa cave datant d'avant l'interdiction. Grâce à l'argent gagné en revendant ces bouteilles aux connaissances familiales, notre personnage récupère un petit pécule, de quoi investir dans une distillerie clandestine en arrière-boutique et de commencer à produire.

Chaque transaction entraîne un changement de réputation menant à des faveurs, qui peuvent être échangées contre des éléments utiles : un associé pour rejoindre l'organisation, une connaissance à contacter, l'accès à une recette d'alcool, un réseau de distribution de denrées, des armes... Au bout de deux années en jeu, le personnage de la partie de démonstration a cinq personnes sous ses ordres pour réaliser des distributions et gérer les distilleries. Il contrôle un petit quart de Chicago et a presque réduit à néant la menace de son plus proche concurrent, incorporant son organisation dans la sienne.

L'équipe travaille depuis deux ans environ sur le projet avec, à la base, un duo de développeurs, assistés par quelques externes à mi-temps (graphistes, musiciens...). L'ensemble est totalement jouable, je n'ai pas remarqué de bugs (ou alors le développeur les a bien évités). La carte est gigantesque, avec un bon niveau de détails dans une ville qui évolue en fonction de la saison et dont les relations sont générées de manière aléatoire au lancement. L'interface est incroyablement fournie, sans pour autant apparaître brouillonne. Par exemple, en cliquant sur une personne, cela affiche les relations qu'elle entretient avec les habitants de la ville. Un calque rajoute des couleurs en fonction de la situation dans chaque quartier, suivant s'il est acquis à l'organisation (et paie pour sa protection) ou s'il appartient à un rival. Un autre renseigne sur les denrées échangeables en chaque point d'intérêt.

Ils ont bien entendu encore de quoi faire, notamment du côté de l'IA du jeu. La police aura un rôle plus important à gérer, nous ne l'avons pas croisée en plus de trente minutes de jeu. L'objectif est de lui donner l'opportunité de faire des opérations punitives quand l'activité criminelle devient trop importante, ce qui supprime toutes les ressources présentes et rend inaccessible le personnel sur place (qui se retrouve en prison pour un temps !). Les membres des gangs adverses deviendront aussi plus intelligents. Mais j'ai été assez impressionnée par la quantité de possibilités offertes par Mafia Management Sim qui devrait sortir courant 2021. Le seul point que je trouve dommage, c'est l'absence de multijoueur. J'ai bien compris que l'équipe est trop limitée pour se permettre une telle folie, mais cela serait absolument génial si d'autres gangs étaient également contrôlés par des joueurs, dans l'objectif d'être le premier à contrôler la ville !

Vous pouvez suivre dès maintenant la page Steam si vous désirez vous lancer dans la vente illégale d'alcool l'année prochaine :


Jeux du moment

>> Liste complète <<