Publicité

Cris Tales – Un avancement prometteur

Lors de la dernière édition de la Gamescom, je vous avais déjà présenté Cris Tales qui m'avait déjà fait forte impression. Le studio a mis en ligne une version de démonstration sur Steam il y a peu de temps tout en invitant à découvrir un nouveau build lors d'une session presse.

 

Une histoire de temporalité

L'univers de Cris Tales prend place dans un univers fantastique où vous incarnez Crisbell, une fraiche chronomancienne qui vient d'acquérir des pouvoirs pouvant affecter la temporalité de son monde. Comme toujours, le monde dans lequel évolue notre héroïne n'est pas tout rose et vous devrez faire face à des personnages avides de pouvoir dont l'impératrice qui est l'antagoniste principale du jeu. Côté design, le jeu arbore un style très atypique et réussi mais qui ne plaira peut être pas à tous les joueurs de JRPG.

Les phases d'aventures sont assez similaires à ce qu'on pourrait voir dans un Chrono Trigger avec les phases dans les zones en 2D et les phases du monde sur une large carte où l'on peut voir notre personnage. La fonctionnalité sur le temps est très importante même dans l'aventure, car elle vous permet de voir les trois époques du temps (passé, présent et futur) et d'agir sur chacune d'entre elles grâce à un personnage qui vous accompagne. Ce dernier pourra récupérer des objets ou interagir avec les éléments des temporalités différents pour les altérer et ainsi changer le cours du temps.

 

Des combats qui changent

Le fonctionnement des combats est un système en tour par tour où vos personnages effectueront une action par tour (attaque, compétence, utilisation d'objets, ...). Une mécanique supplémentaire a été ajoutée par rapport à l'an dernier concernant l'attaque/défense où, si vous appuyez au bon moment lors de l'impact, vous pouvez effectuer une attaque/garde parfaite (l'exemple qui me vient en tête serait celui de Mario RPG).

La notion de temporalité est visible à l'écran avec la partie gauche représentant le passé, le milieu le présent et la droite le futur. Cette mécanique reste identique et très importante à prendre en compte dans les combats. Vos ennemis, selon leur placement, seront envoyés dans le passé ou le futur par la capacité de Crisbell. Si, par exemple, j'affronte un loup, l'envoyer dans le passé le rendra plus faible car il ne sera qu'un louveteau, à l'inverse l'envoyer dans le futur ne fera que le renforcer. L'autre mécanique concernant la temporalité est celle des statuts : si j'applique un effet de brûlure sur un ennemi et que je l'envoie par la suite dans le futur, il se verra infliger tout l'effet lié aux dégâts sur la durée. Le studio a promis de nombreuses mécaniques liées à l'effet de temporalité qui reste le cœur du gameplay de leur jeu.

 

Conclusion

Cris Tales semble toujours aussi prometteur avec encore des nouveautés que le studio a ajoutées depuis le dernier build que j'avais pu voir. Comme je l'ai expliqué dans l'article, le style graphique ne plaira sûrement pas à tout le monde, mais je le trouve agréablement réussi et parfaitement adapté à l'atmosphère de cet univers que le studio souhaite donner à son jeu. Mécaniquement, les interactions possibles dans le jeu sont nombreuses, et il faudra beaucoup de tentatives pour acquérir toutes les ficelles que la jouabilité propose. Avec de nombreuses options de fins grâce aux choix effectués lors des changements de temporalité, le jeu propose entre 30/40 heures pour explorer la majorité des conclusions possibles.


Jeux du moment

>> Liste complète <<