Publicité

Call of Duty : Modern Warfare 2 Campaign Remastered – Un remaster correct

A l'état de rumeur, puis teasé ensuite à quelques reprise, l'annonce et la parution d'une version remasterisée de Modern Warfare 2 n'ont finalement pas grand chose de surprenant. Ce qui étonne, toutefois, c'est le parti pris par Activision de tronquer tout le contenu multijoueur et coopératif de ce portage. La défense de l'éditeur est légère, bien que compréhensible : ne pas séparer la communauté de Modern Warfare sur plusieurs titres. Soit ! On se contentera donc de la campagne solo du titre, qui avait su faire parler d'elle lors de sa parution en 2009, à cause de la mission "No Russian". De mon côté, c'est une semi-découverte de la campagne solo, j'avais regardé quelques vidéos à l'époque de la campagne, mais je ne l'avais jamais pris en main. Et en pleine période de confinement, je me suis dit qu'un petit jeu popcorn ne me ferait pas de mal.

On aura droit à de nombreux panoramas assez saisissants

Se lancer dans une campagne de Call of Duty, c'est l'assurance d'en prendre plein la vue. C'est en général assez court, sans réel temps mort, avec des explosions aussi nombreuses que dans un film de Michael Bay. C'est aussi un patriotisme exacerbé, où les gentils Américains affronteront le reste du monde, en taclant les ennemis russes et arabes toutes les 15 minutes. Ce 2nd volet de Modern Warfare ne déroge pas à la règle, et fait des Russes l'ennemi numéro 1, suite à la fameuse mission "No Russian", où on l'on va éliminer des centaines de civils russes dans un aéroport, ce qui va provoquer une réplique assez folle de la Russie... qui envahit les Etats-Unis (oui oui...). Je ne reviendrai pas sur la polémique liée à cette mission, ça fait déjà une décennie, et ajouter ma pierre à l'édifice ne changera rien au débat. Toujours est-il que j'ai fait le choix de ne pas tirer dans la mission, n'y voyant pas d'intérêt ludique spécifique.

C'est, scénaristiquement, le point de départ de ce solo qui durera un peu plus de 7 heures (en difficulté Commando / Vétéran). Narrativement, le jeu est un peu trop décousu. Certes, on ne joue pas à Call of Duty pour sa riche histoire, mais on ne comprend pas le message qu'essaie de nous faire passer le jeu, si ce n'est que les Américains sont les plus forts et sauront se relever de n'importe quelle guerre.

C'est ainsi que tout commence...

Outre cet aspect narratif abscons, on aura son lot de missions héroïques dans ce CoD, qui, malgré sa 11ème année, fait toujours effet tant il est spectaculaire dans sa mise en scène. C'est dynamique, les scènes folles s'enchaînent, l'action est frénétique, et certaines missions mettront vos nerfs à l'épreuve, tant les balles pleuvent de partout. Il est toutefois conseillé de jouer dans une difficulté assez haute pour avoir un brin de défis. Afin d'allonger très légèrement la durée de vie, on pourra aussi ramasser les 45 ordinateurs de renseignements disséminés ça et là dans les 3 actes du titre, et qui permettront d'activer des modificateurs d'expérience dans le New Game + (filtres visuel, modificateurs de difficultés...). En clair, cette campagne assume clairement son statut de blockbuster, c'est bien fait, et pour peu que vous ne soyez pas allergique au patriotisme américain, vous devriez passer un moment sympathique.

Plutôt joli, non ?

Côté gameplay, le feeling des armes est toujours bon et résolument arcade et ce MW2 assume plutôt bien ses 11 ans d'âge. On vise, on tire, nul besoin de penser à la physique des balles. Dans sa structure en revanche, c'est plus daté. Les ennemis apparaissent à des endroits bien spécifiques, l'aspect couloir est assez prégnant, les murs invisibles nombreux, et même ses zones ouvertes paraissent désuètes aujourd'hui.

Enfin, en ce qui concerne l'aspect technique du titre, ce remaster fait du bon travail. On n'est certes pas face à un jeu aussi détaillé que le Modern Warfare de 2019, mais le support du HDR et la résolution revue à la hausse font du bien au jeu ! Textures, effets volumétriques, lumières et ombres ont été retravaillés, et le résultat est plaisant à observer de près. De loin, c'est un poil moins joli, et je préfère ne pas parler de l'eau qui fait peine à voir. Après l'opus de l'an passé, la modélisation des personnages apparaît également datée, même si un travail a été fait à ce niveau.

L'action est souvent frénétique !

Là où ce remaster fait le plus mal finalement, c'est au niveau du tarif. 24,99€ pour une campagne vieille de 10 ans, ça paraît un peu élevé. Et ce n'est pas les quelques bonus proposés sur Warzone qui changeront la donne. Oui, c'est un titre parfait pour se vider la tête, mais qui achète un Call of Duty pour son solo uniquement ? Et surtout, qui n'a pas déjà fait le jeu en 10 ans ? Si vous faites partie de ces joueurs à la recherche d'un jeu spectacle, ce Modern Warfare 2 est assurément une bonne pioche. Mais sachez qu'une fois la campagne terminée, vous n'aurez plus grand-chose à faire, si ce n'est débloquer les quelques trophées manquants.

Aperçu réalisé sur PS4 Pro.


Jeux du moment

>> Liste complète <<