Publicité

Children of Zordiacs – De cartes et de dés !

Dans le monde des RPG tactique, nous avons nombre de titres qui ne s'en sortent pas trop mal, mais d'autres qui frisent les abysses de l'injouabilité. Aujourd'hui, nous avons dans les mains la version Switch de Children of Zordiacs. Comment se porte le titre sur la console de Nintendo? La réponse plus bas...

 

Histoire

Dans ce monde divisé entre les riches et les miséreux, vous contrôlez Nahmi et les autres monte-en-l'air qui composent votre "famille" des bas-fonds. Après un casse dans un quartier chic et les corps qui s'empilent sur votre passage, vous devrez avancer dans ce monde rempli d'ennemis, qu'ils soient des gangs rivaux, des nobles ou plus proches, afin de retrouver les Zordiacs.  Les Zordiacs sont des reliques des temps anciens possédant de nombreux pouvoirs. Capables de changer la face du monde,  ces reliques provoquent des guerres déclenchées par ceux qui veulent les posséder.  Collectionneurs et représentants de cultes de tous bords sont prêts à se les arracher, même au prix du sang.

Mon avis : L'histoire reste assez intéressante malgré l'humour parfois un peu "pipi-caca" qui se trouve ici ou là. On observe un vrai gouffre entre les scènes sérieuses et les dialogues qui  détendent l'atmosphère. Cela donne donc des situations assez décalées, voire étranges. On aime ou on n'aime pas. Pour ma part, j'ai été assez mitigé par moments...

 

Graphisme et ambiance

La direction artistique de Children of Zordiacs est assez particulière. Les décors, variés dans l'ensemble, sont plus que corrects visuellement parlant,  le reste étant globalement réduit au maximum. La bande son est vraiment réussie et dénote une véritable empreinte de puissance et d'épopée, à la sauce malfrat. Le petit point que je pourrais reprocher reste le "minimalisme" des effets de combat qui sont plus que discrets par moments. Sans demander des explosions, cela aurait pu être vraiment intéressant d'avoir des effets plus "voyants", même si certains sont clairement au- dessus du lot comme la dissimulation de Nahmi.

 

 Gameplay

Vous aimez les cartes, vous aimez les jeux de dés? Vous êtes bien tombé !  CoZ possède un gameplay se basant sur un deck de cartes et sur votre chance aux lancers de dés. Une fois le didacticiel passé, nous commençons l'aventure avec Nahmi, Pester et Brice qui sont respectivement une assassin, un soigneur/distance/debuffeur et une mage. Le gros problème ici est que c'est vraiment mal équilibré : Brice fait vraiment beaucoup trop mal et Nahmi prend beaucoup plus de risques pour des dégâts moindres. Heureusement, souvent, vous pourrez contrôler d'autres personnages de manière temporaire, ce qui varie le gameplay et offre des petits moments bienvenus pour casser la monotonie des combats.

Un tour se déroule de la façon suivante :

  1. Choix du déplacement
  2. Choix de la carte qui déterminera votre action
  3. Lancer de dés / relance des dés
  4. Action
  5. Choix de direction et fin du tour du personnage

Bien évidemment, de nombreux autres facteurs entrent en jeu. Certaines cartes vous octroient, par exemple, des tours supplémentaires, ou bien une immobilité qui vous empêche de bouger et donc d'attaquer un ennemi trop éloigné. Si vous ne souhaitez pas attaquer, vous pourrez toujours rester en position de défense, qui augmente cette dernière, ou piocher deux cartes. Une fois que tous vos personnages ont joué, c'est au tour des ennemis et ainsi de suite. Rien ne sera plus important que votre sens de la tactique et votre placement qui détermineront l'issue d'une mission s’achevant soit par la réussite des objectifs, soit par la mort de votre équipe.

A chaque fin de mission, vous obtiendrez des packs de dés qui vous serviront soit à forger vos dés pour les améliorer, soit à modifier votre set de dés. Le meilleur moyen d'en avoir est encore de remplir les missions d'escarmouche qui vous permettent d'augmenter votre niveau et, en plus, de récupérer des dés à la fin de la partie. La personnalisation va également jusqu'au choix de votre deck de cartes qui est personnalisable en fonction de votre style de jeu. Les cartes sont obtenues et améliorables directement quand un personnage monte en niveau. Chaque deck devra faire au minimum 18 cartes, sachant que chaque carte existe en un nombre limité et possède des effets et conditions variés.

 

Résumé

Children of Zordiacs est un jeu qui se finit en une vingtaine d'heures, mais qui restera bien plus longtemps dans vos mémoires. Techniquement bien fichu, avec un système de jeu vraiment bon et une histoire cohérente, il ne manque à ce jeu que ce petit "je ne sais quoi", et surtout un bon équilibrage des personnages qui aurait pu le rendre parfait. Peut-être qu'une éventuelle suite réussirait à corriger ces quelques petits soucis pour que le jeu connaisse le grand succès auquel il pourrait prétendre !

 

 

Disponible sur

Nintendo eShopPlayStation StoreMicrosoft Store

Jeux du moment

>> Liste complète <<