Publicité

Darksburg – Un Left 4 Dead like en vue 3D isométrique

Darksburg est le dernier-né du studio Shiro Games à qui l'on doit les excellents Evoland (1 & 2) mais aussi Northgard, un jeu mélangeant 4X/RTS et survie (feedback disponible sur mon blog). Actuellement en accès anticipé sur PC et ce depuis le 12 février dernier, le jeu est bien évidemment en français (studio bordelais oblige) et sortira très probablement en fin d'année si l'on s'en réfère à la feuille de route.

 

Présentation

Survie coopérative

Si vous avez a minima lu le titre de cet aperçu, vous avez déjà une idée de ce que propose Darksburg : de la survie en coopération face à des infectés, le tout en vue 3D isométrique (celle-là même que l'on retrouve dans les Hack 'n' slash et certains MOBA).

Le principe est simple et se rapproche de ce que l'on peut trouver dans Left 4 Dead ou bien encore Warhammer Vermintide : vous devez traverser une carte emplie d'ennemis et atteindre la sortie, en un seul morceau 😉

Pour ce faire, on sélectionne avant tout une map et une difficulté adaptée parmi 4. Pour le moment 5 environnements sont disponibles (les faubourgs, le port, le marché, le belvédère et la ferme) et d'autres seront ajoutés par la suite.

Puis vient le moment de choisir sa classe : il existe actuellement 4 classes distinctes pour 4 "slots" (emplacements) de joueurs/IA possible. Comme bien souvent dans ce genre de titre, il n'est pas possible d'avoir de doublon.
Sont ainsi disponibles : Runolf le support bien en chair, Abigail la nonne spécialiste en dégâts de zone, Varag le loup garou tanky et enfin Rose, la chasseuse de primes distante accompagnée de Twig, son écureuil.
De nouvelles classes sont prévues durant les prochains mois 🙂

Une fois sa classe sélectionnée, on attend sagement l'arrivée d'autres joueurs ou alors on décide de lancer en étant accompagné d'IA. Malheureusement je n'ai pu faire qu'une seule partie avec des joueurs, le pool de joueurs présent dans cet accès anticipé étant très faible :/

Après un rapide chargement on se retrouve au point d'entrée de la map, à proximité d'une petite charrette faisant office de boutique. Dans cette dernière on trouve tout aussi bien des consommables (limité à un par perso), des ritournelles (aides diverses, 3 par perso) ou encore des petits boulots permettant au groupe entier de profiter de bonus (1 par perso).

On se lance alors à l'aventure aidé d'une flèche omniprésente nous indiquant la direction à suivre, le parcours est bien évidemment semé d'embuches et de hordes diverses n'ayant qu'un seul objectif : vous empêcher d'atteindre la sortie !

A la manière de ce que l'on a dans Left 4 Dead (mais aussi Warhammer Vermintide), des ennemis spéciaux viendront pimenter la partie, ces derniers sont plus vicieux et dangereux que les multiples infectés lambdas et ils n'hésiteront pas à utiliser leurs compétences uniques pour vous anéantir. Par ailleurs leur mort n'est jamais définitive, il faut s'attendre à les voir à nouveau débarquer plus tard dans la même partie 😉

Une fois arrivé au bout de la carte, c'est la victoire. Vous obtenez diverses récompenses en fonction de vos actions/performances et pourrez bien entendu retrouver l'ensemble des stats habituelles.

A noter que chaque classe a un niveau qui lui est propre et qui va augmenter au fur et à mesure de vos parties, ce dernier vous permet de sélectionner jusqu'à 3 talents améliorant votre personnage. Pas de stuff à la manière de Vermintide 2 donc, mais un système plus classique.

 

Mais Darksburg c'est aussi du PvP

Il fallait bien une petit originalité pour se démarquer de la concurrence. Si c'est quelque chose qui a été demandé à de maintes reprises sur Warhammer Vermintide 2 (et prévu depuis 2019 mais toujours pas implémenté), c'est ici en natif !

Darksburg propose un mode de jeu spécifique : "Survie versus". Dans ce dernier vous pouvez rejoindre soit l'équipe des survivants, comme en mode PvE, soit les revenants.

Le déroulement d'une partie est similaire au mode coopératif, du moins pour les survivants, mais côté revenants il est possible de jouer les fameux ennemis spéciaux évoqués plus tôt mais aussi de faire apparaitre davantage d'ennemis normaux. Si vous êtes vaincus vous revenez au bout de quelques secondes (parfois davantage) à condition d'apparaitre hors du champ de vision des joueurs.

Ce mode de jeu promet des parties endiablées entre amis avec une bonne dose de fun (et de sel) !

Malheureusement, comme pour le PvE, le trop faible pool de joueurs présents sur cet accès anticipé m'a tout juste permis de lancer une partie en 1vs1, j'étais donc accompagné de bots côté revenants et le survivant joueur aussi de son côté. Mono partie oblige, je n'ai pas le recul nécessaire pour dire si c'est équilibré : à première vue les survivants semblent être avantagés, mais c'est à confirmer.

 

 

Petit jeu entre amis

On arrive déjà à la fin de ce rapide aperçu, il faut dire qu'en l'état on fait (trop) rapidement le tour du jeu... Il n'y a que 3 modes de jeu (coopératif/versus et un mode de vagues infinies qui ne semble plus être disponible au moment de la rédaction de cet aperçu...), un pool relativement faible de classes/maps mais qui est voué à grossir, mais surtout bien trop peu de joueurs pour apprécier pleinement le jeu.

Darksburg peut être un excellent jeu à condition d'y jouer avec ses amis. Le mode Versus, relativement innovant, doit être terriblement prenant en équipes complètes. En l'état, et j'espère que c'est l'effet accès anticipé, jouer à ce style de jeu principalement accompagné de bots n'est tout simplement pas intéressant.

La base est bonne, la direction artistique sympathique, le studio derrière n'est pas inconnu (et a la capacité de faire quelque chose de bien), il reste à espérer que l'accès anticipé se passera bien, que la roadmap sera suivie et que les joueurs répondront présents à la sortie du titre (sans parler d'atteindre celui de L4D2 qui est encore très peuplé, un pool de joueurs similaire à Vermintide 2 serait le bienvenu).

A suivre donc 🙂


Jeux du moment

>> Liste complète <<