Publicité

Children of Morta — C’est une affaire de famille

Il y a quelques semaines, nous vous avions présenté Children of Morta sur Steam. Aujourd'hui, c'est à mon tour de m'y risquer sur la version Nintendo Switch pour vous faire découvrir l'aspect du jeu en duo. Quand l'esprit de famille vous rend les choses plus faciles... ou pas.

 

Histoire

Vous, membre de la famille Bergson, combattant la Corruption à vos heures perdues, êtes ici pour éradiquer un mal qui s'est infiltré dans ce monde, progressant lentement mais sûrement. Aujourd'hui, vous devrez (re)prendre les armes pour continuer le combat de votre famille. Tout (re)commence avec John, un père de famille respectable, qui devra entrer dans des donjons afin de rassembler les morceaux de l'esprit de Réa, la déesse Protectrice.

Mon avis : La progression narrative se fait par à-coups entre les différentes phases-roguelite de donjon, mais également en fonction de ce que vous aurez trouvé, les énigmes résolues et/ou qui vous aurez sauvé dans les donjons. Par exemple, en sauvant un petit louveteau lors d'un défi aléatoire, vous aurez la chance de l’accueillir dans la famille. Cette progression offre une petite bouffée d'air entre les phases et permet également de débloquer des personnages dans la logique du scénario. Un point positif en somme.

Graphismes

Souvent, la console de Nintendo voit ses titres revus techniquement à la baisse au vu des performances plus limitées que ses grandes sœurs. Children of Morta ne pose aucun souci de ce côté en raison de son style pixel 16-bits. Pour faire simple, le jeu reste très réussi visuellement dans son style et dans ses sonorités, si on omet les petits ralentissements et quelques bugs récurrents qui me sont arrivés dans tous les sens. Le plus marquant reste le "décalage" sonore qui s'est transformé en cacophonie sur tout un donjon suite à l'activation d'un sanctuaire, et qui m'a poursuivi même hors donjon. Malheureusement, la seule solution pour stopper ce genre d'ennuis est d'arrêter complètement le jeu... Ce qui est vraiment dommage.

 

Gameplay

Après un tutoriel en solo qui vous met aux commandes de John, où vous rencontrerez votre fille Linda, vous vous retrouverez rapidement à choisir votre zone du donjon. Vous pouvez partir seul, ou avec un ami pour affronter les dangers inhérents à ce lieu.

Les territoires dans lequel vous pénétrez sont générés de manière procédurale : à chaque tentative, cela sera différent mais avec des règles pré-établies bien précises. Ce sera un ensemble d'étages : les uns après les autres remplis d'ennemis féroces ne vous voulant pas vraiment du bien. Le tout se finissant par un boss qui vous permettra de passer à une nouvelle étape. Lors de la fin de votre donjon, vous obtiendrez vos statistiques et les points et l'or que vous avez gagné.

L'or vous servira à augmenter vos statistiques (vie maximum, attaque de base, vitesse de déplacement, esquive, chance de critique, dégâts des critiques) de votre famille chez l'oncle Ben, ou bien à améliorer le livre de Réa (efficacité des sanctuaires, gain d'or, gain d'expérience, etc...)

Vous ne pourrez commencer qu'avec John et Linda, mais différents personnages, au total de six, viendront se greffer à l'aventure pour vous prêter main forte. Le gros plus du jeu vient des passifs de famille qui boosteront l'ensemble de vos personnages de façon passive. En gagnant des niveaux, vous dépenserez des points de talent pour débloquer passifs personnels et aptitudes, ce qui déverrouillera une jauge débloquant à son tour vos passifs de famille. Chaque personnage proposera des passifs propres, comme John avec son gain de vitalité et de régénération, mais aussi Linda et son bonus de vitesse de déplacement, en passant par Kevin qui augmentera vos dégâts critiques.

 

Donjons

Dans les donjons, vous aurez accès à vos attaques de base ainsi qu'à vos compétences débloquant votre arbre de talent. Néanmoins, vous aurez aussi la chance de trouver des charmes, des consommables, qui vous offriront un bonus provisoire ou permanent mais aussi des grâces divines, des améliorations passives qui augmenteront votre personnage, ainsi que des artefacts qui auront des capacités aussi variées qu'utiles. Et tout cela, le temps de votre instance actuelle.

Dès que vous aurez débloqué certaines fonctionnalités au gré de vos explorations, vous aurez accès aux sanctuaires qui vous donneront des bonus temporaires puissants, aux runes qui vous offriront des variations importantes à vos aptitudes, mais aussi des runes liées aux autres personnages (déverrouillables dans votre arbre de compétence). Comme par exemple, la rune liée "Crescendo explosif" de Linda qui, à chaque utilisation de la cape des ombres de Kevin, permettra à cette dernière de lancer automatiquement et gratuitement un AoE sur les ennemis les plus proches.

Toutes ces améliorations vous aideront à combattre les créatures basiques, les invocateurs perfides mais aussi les créatures élites (distinguables par un crâne jaune) beaucoup plus puissantes que la vermine classique. Plus encore, vous trouverez des créatures encore plus féroces et enragées (crâne rouge) d'une puissance démesurée qui vous demanderont une habilité particulière pour en sortir indemne.

Chaque étage possède un lieu béni d'une grâce divine, des lieux avec des événements particuliers (escorte, jeu de chance, de mémoire, etc...) vous octroyant des objets d'histoire ou plus simplement des bonus, et parfois vous rencontrerez même un marchand - lorsque vous l'aurez débloqué. Pour sortir du donjon, il vous faudra soit le terminer, soit... mourir. Dès cette étape acquise, vous perdrez vos grâces et artefacts divins dûment gagnés, mais conserverez l’expérience acquise ainsi que tout l'or amassé le long du donjon.

Seul, c'est bien... mais à deux, c'est mieux !

C'est officiel : vous pourrez parcourir le donjon avec un acolyte, ce qui augmentera la difficulté du jeu mais vous proposera néanmoins des combos et possibilités entre personnages réellement plus intéressants. Par exemple, vous pourrez bloquer les ennemis avec John, pendant que Linda les canardera à distance. Dès que l'un de vous est blessé gravement (K.O temporaire), l'autre pourra le secourir et le réanimer pour continuer le combat. Mention spéciale pour Kevin qui peut devenir invisible pour relever quelqu'un sans difficulté.

Seulement, cela s'accompagnera parfois aussi de difficultés imprévues : comme l'activation de piège par la simple présence de votre compère, le partage de runes/reliques/grâce ou bien la caméra bloquée sur une zone précise du donjon quand l'un de vous s'évanouira empêchant ainsi l'autre de fuir au loin.

 

Résumé

Children of Morta sur Nintendo Switch est un excellent jeu s'ajoutant au catalogue de la console. Entre un gameplay efficace, un mode en duo permettant de jouer entre ami.e.s (en mode local) et une histoire émouvante et captivante, il serait vraiment dommage de passer à côté.

Disponible sur Microsoft Store, Nintendo StorePlayStation Store et Steam.


Jeux du moment

>> Liste complète <<