Publicité

NACON – Manette Pro Controller 3

Jusqu'à aujourd'hui, je n'avais jamais utilisé que des manettes officielles, que ce soit sur PlayStation 4 ou Xbox One. J'ai acheté d'autres manettes que celles des packs des consoles, ayant eu la version personnalisée de Sea of Thieves ou encore celle ayant un nom gravé sur la coque. J'apprécie notamment, sur la console de Microsoft, l'Élite qui a une meilleure prise en main, ainsi qu'un grip plus agréable que les manettes livrées avec les consoles. Alors quand j'ai vu Nacon sortir une manette licenciée Sony Interactive Entertainment (SIE), je me suis dit que c'était l'occasion de me rattraper en la demandant au service presse.

La boite de carton en elle-même n'est pas exceptionnelle. Clairement estampillée PS4, elle est surmontée d'un bandeau bleu, le logo étant réutilisé à plusieurs endroits pour rappeler cette information importante : le produit est sous licence PlayStation officielle. À l'intérieur, cela devient plus intéressant, car la manette n'est pas uniquement protégée dans le cadre de sa livraison. En effet, elle est livrée dans une coque de tissu rigide qui permettra de la ranger ou de la transporter sans qu'elle ne s’abîme. Un filet sur la partie supérieure peut accueillir de petits objets, comme la lingette sèche et le câble de 3 mètres inclus. Un emplacement est également prévu pour les poids, rangés dans une petite boite en carton entre la manette qui se voit accueillie dans un cocon bleu foncé.

Comme toute manette PlayStation, elle propose sur le haut les deux joysticks, la croix ainsi que les 4 boutons d'actions (carré, croix, cercle et carré) et les 2 des menus (share et options). Il y a  bien également sur le bouton PS et le pavé tactile si spécifique à la console de Sony. En dessous, éteints pour le moment, se trouvent les quatre fins indicateurs LED du profil sélectionné.

La disposition n'est cependant pas la même, se calquant ici sur celle des manettes Xbox One. Rappelez-vous ! Sur les manettes officielles PS4, les joysticks sont en bas, la croix étant déportée en haut à gauche, en miroir des 4 boutons. Ici, le joystick de gauche est au même niveau que les quatre boutons, la croix se retrouvant à hauteur du josytick de droite. Les boutons share/options sont plus longs, moins enclavés dans la coque, ce qui rend leur utilisation plus simple. Par contre, le bouton rond est pratiquement sur le bord droit, ce qui amène à légèrement "glisser" si on ne tient pas la manette bien en main.

L'arrière est plus classique, avec les gâchettes et leurs boutons adjacents. Filaire, la manette demande d'être branchée, cela se passe en USB-C à l'avant, grâce au câble de 3 mètres fourni. Nacon innove de nouveau dans les poignées, ayant rajouté deux boutons de chaque côté, utilisables avec l'annulaire et le majeur, qui sont nommés S1 à S4. Mais, je ne trouve pas ces boutons très pratiques, sans doute par manque d'habitude. Ils sont en tout cas très discrets, ce qui est autant un avantage qu'un inconvénient :  ils peuvent être ignorés, mais ils sont vite perdus. Il faut en plus réellement faire un effort pour appuyer dessus, quitte à devoir décaler la main pour ce faire.

Les poignets renferment une autre surprise, avec des poids de 10, 16 et 16 grammes. J'avoue qu'autant je comprends la volonté de mettre des poids dans une souris, afin qu'elle colle bien au tapis et ne perde pas en adhérence, autant j'avoue que j'ai plus de mal à envisager cela pour une manette, qui sera amenée à être portée en main. Cependant, pour ceux qui en verraient la nécessité, les poids s'insèrent sous les grips des poignées. Le système d'ouverture est suffisamment verrouillé pour que ça ne bouge pas, même en malmenant la manette.

En bas, une prise casque jack 3.5mm est à disposition de micro-casques. Enfin, vous l'avez peut-être vu sur la photo de l'arrière, il y a deux boutons spécifiques à la manette : mode (1, 2 ou PC) et profile. Pour utiliser pleinement ces boutons non natifs sur PC, il faudra installer un logiciel disponible sur le site de Nacon.

Un bref regard maintenant du côté des technologies. N'étant pas une spécialiste, je me contente de recopier ce qu'indique la boite du produit :

  • L1/R1 utilisent des interrupteurs OMRON
  • les joysticks utilisent la technologie ALPS avec une amplitude de 46°
  • la croix se configure à 4 ou 8 directions.

Le toucher des joysticks est agréable, avec un filigrane discret, donnant un aspect esthétique bienvenu, sans que cela gêne l'utilisation (cela aurait même tendance, je pense, à éviter que le doigt ne glisse). Share et Options sont plus faciles d'accès, légèrement plus longs, et surtout mieux définis. Le reste des boutons est similaire au toucher que peut offrir une manette Élite de chez Xbox, offrant la même impression de robustesse. Jouant majoritairement sur la console de Microsoft, j'avoue que j'aime beaucoup cette manette sur laquelle je retrouve immédiatement mes réflexes, offrant une meilleure prise en main que la petite manette PS. Mais les puristes de chez PlayStation risquent d'être perdus au début, la Pro Controller est plus lourde, même sans ses poids, et change donc totalement la façon d'appréhender la partie.

La compatibilité PC est assurée, que ce soit avec ou sans pilote. Pour avoir testé, il suffit de la brancher et mon Windows 10 l'a immédiatement reconnue. Bien sûr, pour profiter de l'ensemble des fonctionnalités, et notamment la configuration de la couleur halo du joystick de droite (qui par défaut est d'une couleur unie violette) ou encore le paramétrage des 4 profils, il faudra passer par le logiciel. J'ai, par contre de ce côté, un peu plus galéré à faire discuter le logiciel avec sa manette, devant passer par un redémarrage.

Si vous n'avez rien contre le filaire et que vous recherchez pour votre console PS4 ou votre ordinateur PC/Mac une manette ergonomique, réalisée dans des matériaux robustes, alors la Nacon se révélera un excellent choix. Par contre, si vous aimez votre liberté, il vous faudra sans aucun doute chercher ailleurs, car la Nacon restera toujours accrochée à votre périphérique, ne jouissant pas d'une batterie interne.


Jeux du moment

>> Liste complète <<